En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Campagne des municipales
Agnès Buzyn regrette le terme de "mascarade" et confirme sa volonté de ne "pas laisser à Anne Hidalgo les pleins pouvoirs" à Paris
il y a 2 heures 27 min
pépites > High-tech
Outil numérique
Assemblée nationale : les députés votent en faveur de l'application de traçage StopCovid
il y a 4 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

La Révolution et l’Empire dans le cinéma français : plusieurs bons films pour cette période historique agitée ! Humour et délectation

il y a 5 heures 46 min
light > Science
Cratère de Chicxulub
L'astéroïde à l’origine de l’extinction des dinosaures aurait suivi la trajectoire la plus dangereuse possible
il y a 7 heures 45 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 8 heures 59 min
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 10 heures 12 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 12 heures 48 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 13 heures 52 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 14 heures 25 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 15 heures 6 min
light > Politique
Bras de fer avec Twitter
Donald Trump menace de "fermer" les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
il y a 3 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Autre qu’on adorait" de Catherine Cusset : superbe graine de Prix

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Economie
Leçons du confinement

Dépendance et pertes d’exploitation : les assureurs battus sur tous les fronts face à la crise du coronavirus…

il y a 7 heures 32 min
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 8 heures 58 min
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 9 heures 44 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 10 heures 39 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 13 heures 5 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 14 heures 13 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 15 heures 25 min
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Atlantico business

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

Publié le 16 septembre 2019
Ce rapport reconnaît qu’un Brexit sans deal va entrainer beaucoup de difficultés pour la population britannique. Boris Johnson cherche désormais la solution pour organiser un Brexit soft avec deal, sans pour autant trahir ses engagements politiques.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce rapport reconnaît qu’un Brexit sans deal va entrainer beaucoup de difficultés pour la population britannique. Boris Johnson cherche désormais la solution pour organiser un Brexit soft avec deal, sans pour autant trahir ses engagements politiques.

Bernard Pivot, qui n’a rien perdu de son humour, est l’auteur d’un tweet qui a été vu près de 2 millions de fois depuis la semaine dernière, non seulement en France mais aussi en Grande Bretagne. Bernard Pivot a eu le don de faire rire avec une situation qui ne fait pourtant rire personne. Il propose à l’Académie Française d’inscrire au dictionnaire un nouveau mot, le mot brexit en tant que nom commun et donc sans majuscule, avec la définition suivante : « un débat cacophonique et insoluble, une réunion foutoir, une assemblée bordélique. Ex: l'assemblée des copropriétaires s'est achevée en brexit. » Ou encore une réunion de famille tourne au brexit...

Ce tweet s’est diffusé très rapidement au moment où le Premier ministre britannique se retrouvait dans un corner politique et que personne ne voit comment il va s’en sortir.  

L’ambiance est donc tout sauf sereine au 10 Downing Street et l’entourage de Boris Johnson se rend bien compte qu’il va falloir trouver une solution pour que le Brexit, promis juré au 31 octobre, s’applique sans provoquer d‘effets trop douloureux pour la population. Or, a priori, il n’y a pas d’autres solutions techniques que d’appliquer le deal qui avait été défini après deux années de négociations par Theresa May. Toute la question pour Boris Johnson est d’appliquer le deal, sans dire que c’est en un.

Son administration a laissé sortir publiquement, en fin de semaine dernière, les conclusions du rapport Opération Yellowhammer (voir lien). Ce document, qui était resté confidentiel jusqu'à maintenant, dévoile les conséquences immédiates d'un Brexit sans deal, dans plusieurs secteurs, dont l'approvisionnement alimentaire, la santé avec les risques de pénurie de médicaments, les transports et les frontières. C’est ce rapport commandé par le gouvernement et réalisé sous le sceau du secret par l’administration qui avait convaincu Theresa May de trouver une solution. 

Une partie du rapport décrit la forte dépendance de la Grande Bretagne à l’Union européenne en matière alimentaire (produits frais, fruits et légumes) et en produits pharmaceutiques, notamment l’insuline, mais pas seulement. 

Le rapport décrit aussi les risques encourus en matière de sécurité alimentaire et hygiénique, si la Grande Bretagne s’affranchissait des normes mises en place par Bruxelles.

Enfin, le rapport décrit les perturbations probables dans le transport routier via le tunnel sous la Manche et dresse un tableau assez chaotique. Ainsi, en cas de sortie sans accord le 31 octobre, entre 50 % et 85 % des camions britanniques pourraient ne pas être en conformité avec la douane française. 
En conséquence, le transport routier de marchandises serait mécaniquement réduit de 40 % à 60 %, avec des allongements de la durée de livraison de 2,5 jours en moyenne et des embouteillages de 40 à 50 km sur les voies d’accès au tunnel. Entre Calais et Douvres. 

Coté britannique, au cas où la durée de contrôle passerait de 2 minutes actuellement à 4 minutes, la file d’attente atteindrait 70 km.

Il faut savoir que l’Eurotunnel transporte jusqu'à 1 800 000 poids lourds par an entre le Royaume-Uni et le continent. 

Dans le cas d’un Brexit sans accord, à cause des procédures et les modalités de passage, le trafic serait complètement bloqué pendant les premières 24 heures et fortement diminué ensuite, par rapport à la situation actuelle. On estime coté britannique que la situation ne reviendrait normale qu’après avoir mis au point des process de control digital, mais il faudrait sans doute six mois minimum puisque personne n’est prêt. Et de toute façon, la situation la meilleure à laquelle on puisse s’attendre ne serait qu’à 70% de la situation actuelle, même après 6 mois.

Ce rapport a évidemment jeté un froid, mais on estime que, si le Premier ministre l’a laissé sortir (et il a selon toute vraisemblance laissé sortir un document classé confidentiel jusqu‘à maintenant), c’est pour préparer une partie de l’opinion favorable au Brexit dur d’accepter quelques entorses aux promesses et aux engagements. 

On est loin des débats politiques sur la protection de l’indépendance et de l’identité britannique, on est même loin des querelles de frontières et on est très loin des débats idéologiques et du « Fuck Business » de quand Johnson n’était pas en poste. On est désormais face à la réalité de la vie quotidienne. Et qu’on le veuille ou non, cette réalité s’impose aux politiques. Sans revenir à Machiavel, le respect de cette réalité s’impose aux gouvernants. « Si les gouvernants oublient ces contraintes, le peuple sait toujours le leur rappeler, y compris en démocratie ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 18/09/2019 - 09:23
On n'est pas des monstres!
On peut tout de même espérer qu'un jour avant que ces malheureux anglais ne meurent de honte et de faim, le Mannekenpiss de Bruxelles leur envoie quelques secours.
Benvoyons
- 17/09/2019 - 16:03
L'on se demande bien alors pourquoi suivant tous les Betxiters
qui chantent depuis plus de 2ans la merveilleuse Chanson Sans L'UE l'UK sera beaucoup mais beaucoup plus riche. Mais étonnamment ils sont toujours là en paillant, retenez nous, ou vous allez ce que vous allez voir! Mais toujours là dans l'UE voulant négocier l'on ne sait quoi :)::)
1) l'UK essaye toujours & toujours de négocier, & que même Boris en Hulk Vert en redemande encore plus jusqu'au 31octobre :)::)& alors qu'en plus, tout serait mieux sans l'UE ???:)
2) D'ailleurs Pourquoi, ne pas avoir fait le "Betxit", dès le résultat de la votation pour quitter l'UE ???
Benvoyons
- 17/09/2019 - 15:53
gerint-17/09/2019-07:26Boris ne t'a pas dit qu'il avait menti:)
Ben oui l'UK paye 10Mds€ & retouche en retour 11Ms€. Donc la redistribution dans l'UE sera le 1 Mds€ qui ne retourne pas en UK. :)::)