En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

05.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

06.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

07.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 16 min 9 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Covid-19 : la société française face au confinement

il y a 1 heure 20 min
décryptage > Culture
Il faut que tout change pour que tout change

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

il y a 1 heure 52 min
décryptage > International
Lion-dragon deal

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Politique
Le bloc-pol de Laurence Sailliet

Ce devoir de pragmatisme qui s’impose au gouvernement Castex

il y a 3 heures 51 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

il y a 4 heures 57 min
décryptage > Société
Retrouver le sens du réel

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

il y a 5 heures 40 min
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 18 heures 36 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 1 heure 3 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Crise du coronavirus aux Etats-Unis : une mise à l’épreuve des valeurs fondamentales de la société américaine

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Bernard Plessy : "Travaux et jours dans la Grèce antique" (éditions Paradigme), grandeur du "petit peuple"

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Economie
Effet boule de neige

Covid, moins d'habits, plus de chômage !

il y a 3 heures 17 min
décryptage > Culture
"Last night a DJ saved my life"

Humeur sombre mais folles envies de dance floor : la pop music n’a jamais été aussi rythmée depuis 10 ans

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Société
1001 colères

A chacun ses coupables, à chacun ses victimes : mais qui écoute le plus les Français silencieux ?

il y a 5 heures 11 min
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 18 heures 9 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 19 heures 33 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 1 jour 2 heures
© Allan Ajifo / Flickr
© Allan Ajifo / Flickr
Nouvelles perspectives

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

Publié le 15 septembre 2019
A l'heure actuelle, la communauté scientifique semble toujours divisée sur l'existence du libre arbitre. Le physiologiste américain Benjamin Libet avait démontré que le cerveau prenait des décisions avant que l'individu en ait conscience.
Jocelin Morisson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jocelin Morisson est journaliste scientifique, auteur et traducteur. Depuis plus de vingt ans, il s’intéresse aux états modifiés de conscience, à la physique quantique et ses implications philosophiques, ainsi qu'aux liens entre science, culture et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'heure actuelle, la communauté scientifique semble toujours divisée sur l'existence du libre arbitre. Le physiologiste américain Benjamin Libet avait démontré que le cerveau prenait des décisions avant que l'individu en ait conscience.

Atlantico.fr : Le physiologiste américain Benjamin Libet, en 1983, a démontré dans une étude que le cerveau prenait des décisions avant que l'individu en ait conscience et ait lui-même décidé de ce qu'il voulait faire ou non. Par-là même il démontrait que le libre arbitre n'existait pas en réalité. Par quelle expérience Libet a-t-il démontré, à son époque, l'absence de libre arbitre ? Sur quoi se basait-il ?

Jocelin Morisson : Les fameuses expériences de Libet ont été et restent controversées car elles sont très difficiles à interpréter. Une première série d’expériences a montré que lors d’un stimulus sensoriel simple, comme le fait de se cogner l’orteil contre un meuble, la conscience compense en quelque sorte le temps qu’il faut au cerveau pour recevoir et traiter le stimulus, pour que la sensation que nous en avons corresponde au moment du stimulus, sans décalage temporel. Comme si la conscience était capable de renvoyer l’information dans le passé (antidater) pour que stimulus et sensation correspondent. Mais une conséquence étonnante selon Libet est que tout se passe comme si nous vivions en permanence une demi-seconde dans le passé. On peut considérer que c’est négligeable mais cela joue un rôle dans la deuxième série d’expériences qui concernent, elles, le libre arbitre.

Libet a demandé à des sujets d’appuyer sur un bouton au moment où ils le souhaitaient tout en notant le moment précis où ils prenaient cette décision, en relevant la position d’un point qui tourne très vite autour d’un cadran.

Or, les tracés montrent qu’une activité cérébrale débute (une demi-seconde) avant ce qui semble être la prise de décision, qui elle-même précède d’environ 200 millisecondes le mouvement. Certains en ont déduit que le libre arbitre n’existait pas car l’activité cérébrale inconsciente précédait la conscience de la décision. Mais ce n’est pas si simple, notamment car la mesure du moment de la prise de décision ne peut pas être assez précise.

Quelques années plus tard, Aaron Schurger, Jacobo Sitt et Stanislas Dehaene ont pris le contre-pied de Libet pour tenter de prouver l'existence d'un libre arbitre. Qu'est-ce qui selon eux marquait l'existence de ce libre arbitre ? 

Jocelin Morisson : D’autres expériences du même type réalisées en plaçant les gens dans des IRM ont montré qu’en fait une activité cérébrale précédait de plusieurs secondes le choix d’appuyer sur un bouton du côté droit ou gauche ! Mais c’est probablement une activité cérébrale qui correspond au fait que la personne pense qu’elle va faire le mouvement, et non une préparation au mouvement lui-même. Par ailleurs, Schurger, Sitt et Dehaenne ont en effet suggéré depuis quelques années qu’en fait cette activité cérébrale inconsciente qui précède la décision dans les expériences de Libet, et qu’on a appelée « potentiel de préparation motrice », correspondait finalement à une activité aléatoire, qui n’est pas liée au mouvement.

Le cerveau produit en quelque sorte ces ondulations en permanence comme pour se tenir prêt à réagir, de sorte qu’on l’observe aussi chez des sujets à qui on ne demande pas d’effectuer un mouvement. Schurger s’apprête à confirmer cette observation dans un article à paraître, qui remet en question tout ce qu’on a pu dire sur les expériences de Libet, et qui donc réhabilite le fait que nous serions véritablement maîtres de nos décisions.

A l'heure actuelle, la communauté scientifique semble toujours divisée sur la question. Comment expliquer qu'il soit si difficile de trancher l'existence ou non d'un libre arbitre ? Qu'est-ce que son existence, ou au contraire son absence, impliquerait ?  

Jocelin Morisson : La question de l’existence du libre arbitre est débattue en philosophie depuis son origine. Les implications sont bien sûres importantes quant au fait que nous sommes libres et responsables de nos choix et de nos actions, ce qui a une importance considérable dans les affaires criminelles par exemple.

Le deuxième aspect concerne la vie de tous les jours. Nous savons que le cerveau traite en permanence de l’information au niveau inconscient, comme lorsque nous conduisons un véhicule par exemple.

Mais sommes-nous des automates conscients a posteriori de décisions prises par notre cerveau, ou bien avons-nous un réel pouvoir de contrôle sur nos pensées et nos actions ? C’est toute la vision de l’humain en tant que machine biologique ou en tant qu’être libre et responsable qui est en jeu.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (26)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
COUKOUCéMOI
- 17/09/2019 - 09:36
BINGO ! Ben V. >>> l'arbitre libéré !
Quand le mono-nano neurone du ben V. s'agite dans la semoule de son logiciel de "pensée" version 1.0, ça envoie du lourding !!!!
(l'on me pardonnera d'utiliser le mot ULTRA violent de "pensée", le concernant !).
Faut actualiser mon garçon, on en est rendu à la 18.6 !!!! Problème: ça passera pas dans la boîte en l'état; l'est plus adaptée, l'a pas évolué ! Alors il y a Carglass, Speedy ou Midas, ça répare ou ça remplace ! Le choix du fournisseur sera à l'appréciation du "libre arbitre" du gadjo.
Good luck Sir ben V. ... Mais quand même, c'est pas gagné !
Benvoyons
- 17/09/2019 - 08:48
Coukou s'est mue en Coupeur de Têtes
Faut dire qu'il ne pense pas par lui même. Alors la communauté scientifique lui sert de suspensoir de sa pensée.
COUKOUCéMOI
- 17/09/2019 - 08:16
PATATRAS
"A l'heure actuelle, la communauté scientifique semble toujours divisée sur l'existence du libre arbitre". Bin c'est kif kif dans la communauté des "Savants" qui s'expriment ici.... C'est le "libre délirium" !