En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

02.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

03.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

04.

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

05.

Agnès Buzyn pourrait être nommée à la tête d’Universcience

06.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

07.

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

05.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

06.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

05.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

06.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Roumeli - Voyages en Grèce du Nord" de Patrick Leigh Fermor, vagabondage dans une Grèce inconnue des touristes

il y a 8 heures 47 min
light > Culture
Secteur menacé par la crise ?
La fréquentation "s'écroule" au château de Versailles face à l’absence de touristes étrangers
il y a 9 heures 22 min
pépites > Politique
Nouvelle affectation ?
Agnès Buzyn pourrait être nommée à la tête d’Universcience
il y a 11 heures 12 min
light > Media
Nouvelle équipe
Plusieurs départs au sein du magazine Paris Match dont Valérie Trierweiler
il y a 12 heures 22 min
pépites > Politique
Vice-présidente
Joe Biden choisit la sénatrice Kamala Harris comme colistière avant l’élection présidentielle face à Donald Trump
il y a 13 heures 31 min
décryptage > High-tech
Avenir

Comment empêcher la fuite des cerveaux français du numérique ?

il y a 17 heures 1 min
décryptage > Santé
Course contre la montre

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

il y a 17 heures 29 min
décryptage > International
Idéologie

Communisme revisité : ces nouveaux penseurs dont s’inspire Xi Jinping pour diriger la Chine d’une main de fer

il y a 17 heures 47 min
décryptage > International
En même temps à risque

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

il y a 18 heures 12 min
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 1 jour 13 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Amazonia" de Patrick Deville, exploration littéraire au coeur du pays d'Aguirre

il y a 8 heures 54 min
pépites > Politique
Démocratie
Biélorussie : Emmanuel Macron exprime sa "très grande préoccupation"
il y a 10 heures 1 min
pépites > Santé
Impact de la catastrophe
Liban : plus de la moitié des hôpitaux de Beyrouth seraient "hors service" après l’explosion
il y a 11 heures 45 min
pépites > Europe
Accident ferroviaire
Un train de passagers déraille en Ecosse, les autorités redoutent un lourd bilan
il y a 13 heures 6 min
pépite vidéo > International
Violence de la catastrophe
Les images de l’explosion à Beyrouth au ralenti
il y a 14 heures 22 min
décryptage > Société
Tout nouveau tout beau

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

il y a 17 heures 20 min
décryptage > Science
Espace

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

il y a 17 heures 39 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Mata Hari : du mouvement Metoo au Bureau des Légendes

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Société
Protection contre le virus

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 1 jour 13 heures
© Reuters
immigration
© Reuters
immigration
Sauvegarde

Commissariat à la protection du mode de vie européen : cette polémique qui ne peut faire qu’accentuer la crise démocratique européenne

Publié le 12 septembre 2019
Le nouvel intitulé du "commissariat européen à la protection du mode de vie européen" qui sera notamment en charge des questions d'immigration fait polémique et déclenche l'ire de la gauche.
Maxime Tandonnet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet est historien, auteur de nombreux ouvrages dont Histoire des présidents de la République (2013) et André Tardieu, l'incompris (2019) aux éditions Perrin. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le nouvel intitulé du "commissariat européen à la protection du mode de vie européen" qui sera notamment en charge des questions d'immigration fait polémique et déclenche l'ire de la gauche.

Atlantico : Plusieurs personnalités de gauche se sont indignées de cette dénomination et du lien créé entre immigration et "mode de vie européen". L’eurodéputé écologiste, Damien Careme a parlé "d'abomination" alors que l’eurodéputée écologiste du Pays de Galles, Molly Scott Cato, dénonce une "rhétorique fasciste". Alors que la montée des partis populistes et de l'extrême-droite semble indiquer que les électeurs font eux-mêmes ce lien entre immigration et potentielle menace sur le mode de vie européen, comment expliquer ce refus systématique d'une partie de la gauche de discuter de ce sujet ?

Maxime Tandonnet : Le sujet est idéologique. Droite et gauche ne se différencient plus vraiment sur la question économique et sociale, puisque tout le monde est plus ou moins aligné sur le modèle libéral et le culte de l'argent, mais bien davantage sur des questions de société comme les frontières et les migrations. L'accueil de l'étranger est désormais au centre du discours de la gauche moderne. « La migration internationale est l’un des principaux facteurs de transformation du monde dans lequel nous vivons» constataient les auteurs d'un petit livre publié en 2008 aux éditions la Découverte par plusieurs intellectuels de gauche.

Le pacte mondial sur les migrations, adopté par l'Assemblée générale des Nations-Unis en 2018, proposait ainsi à la communauté internationale de "créer des conditions favorables qui permettent à tous les migrants d'enrichir nos sociétés grâce à leurs capacités humaines, économiques et sociales." Ainsi, tout ce qui va à l'encontre de cette conception est jugé inadmissible et considéré, non pas comme une opinion discutable, mais une pensée délinquante. Lier phénomènes migratoires et "protection d'un mode de vie européen" remet frontalement en question l'image d'une immigration exclusivement bienfaitrice. C'est pourquoi elle est jugée condamnable et déclenche une telle vague de contestation.

Quel est le danger de ce refus du débat au niveau démocratique ? Une telle posture ne risque-t-elle pas de creuser davantage le fossé entre les différentes franges de la société ?

La controverse autour de cette nomination du commissaire en charge de l’asile et de l’immigration rappelle celle qu’avait déclenchée la création d’un ministère de l’immigration et de l’identité nationale par Nicolas Sarkozy en 2007. Cette dénomination est surprenante de la part de l’Union européenne qui jusqu’au milieu des années 2010, tenait un discours d’ouverture sur l’immigration. Elle marque une inflexion de sa part sur le sujet. Elle reflète les préoccupations des opinions publiques après la crise migratoire de 2015, et l’arrivée d’un million de migrants ou de réfugiés en Europe, essentiellement en Allemagne mais aussi en Italie et en Grèce.

Oui, bien sûr, elle se présente comme un symbole adressé aux opinions publiques européennes destinées à leur montrer que les dirigeants européens sont déterminés à prendre en compte leur inquiétude. La poussée du vote protestataire, voire nationaliste, dans quasiment toute l’Europe, incite les dirigeants européens à vouloir répondre à cette préoccupation. En revanche, pour la nouvelle  gauche, l’attitude des opinions publiques, de la majorité silencieuse, est incompréhensible, voire inadmissible. D’où la tentation de la nier ou de la maudire à travers l’accusation de « populisme ».

Il en résulte une rupture entre cette gauche moderne ancrée sur ses valeurs d’accueil inconditionnel et les peuples qui sont en plein désarroi. Le fossé d’incompréhension entre la majorité silencieuse et une frange minoritaire, progressiste de la société, s’exprimant dans la nouvelle gauche ne cesse de se creuser. Sans doute assiste-t-on, sur le sujet de la migration, à une radicalisation de part et d’autre. Une majorité silencieuse défavorable aux migrations, une frange progressiste qui prône l’ouverture sans limite. Le discours réaliste, de l’immigration maîtrisée en fonction des capacités d’accueil des nations, est lui en perte de vitesse. Ce qui est très préoccupant…

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 13/09/2019 - 12:05
Un Commissariat à la protection du mode de vie européen
C'est une excellente décision de l'UE d'ouvrir " Un Commissariat à la Protection du mode de vie Européen "
Cela confirme pour ceux qui viennent & pour ceux qui sont déjà là que la vie en Europe se passe avec nos droits sociaux, notre Justice, avec des Religions qui ne commandent pas la Politique & la façon dont doit se gérer un Hôpital, une École, etc... La vie sociale qu'ils rejoignent, est forcément différente, car en fait elle marche, alors qu'ils ont quitté leurs pays , qui ne fonctionnent pas Socialement.
Hiris
- 13/09/2019 - 10:16
Opposer la gauche moderne progressiste au reste de l opinion ???
Déjà dans l énoncé on nous prends pour des co...,la gauche éclairée, visionnaire contre l obscurantisme de la majorité ben voyons ,quand arrêterons ils de jouer les victimes de l incompréhension rétrograde de tous ces sals fachos ?
A quoi sert de vouloir construire une Europe unifiée si c est pour se faire imposer un mode de vie,de penser ,une culture etc... différente des pays européens qui se trouvent être d origine chrétienne, que ça nous plaise où non . En fait le problème vient il sans doute de là, on voudrait effacer ces racines chrétiennes Pour les remplacer par ce merveilleux concept fumeux de citoyen du monde c est à dire de confession différente mais de gauche of course seule religion éclairée !Décidemment ils nous ont pourri le 20ème siècle provoquant deux guerres mondiales ,pourri l Europe avec une idéologie qui s effondre et ils continuent à nous pourrir le vie au 21ème siècle avec leurs idées à la Walt Disney. Quand pourra on chanter comme la reine des neiges " Libérés...Délivrés " D EUX...
evgueniesokolof
- 12/09/2019 - 18:12
incompréhensible
L'attitude de la gauche est tellement suicidaire qu'elle en est incompréhensible. Il faut vraiment que le bateau ait été déserté et que ne restent que quelques abrutis illuminés et inconscients. Même en Scandinavie, les socio démocrates ont sauvé les meubles en appliquant des mesures que ne renierait pas le RN.
Bon! on a les politiques que l'on mérite et là c'est le vide grenier !