En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

05.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

06.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

07.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

06.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

ça vient d'être publié
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 33 min 11 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Covid-19 : la société française face au confinement

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Culture
Il faut que tout change pour que tout change

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

il y a 2 heures 9 min
décryptage > International
Lion-dragon deal

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Politique
Le bloc-pol de Laurence Sailliet

Ce devoir de pragmatisme qui s’impose au gouvernement Castex

il y a 4 heures 8 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Société
Retrouver le sens du réel

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

il y a 5 heures 57 min
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 18 heures 53 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 1 heure 20 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Crise du coronavirus aux Etats-Unis : une mise à l’épreuve des valeurs fondamentales de la société américaine

il y a 1 heure 53 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Bernard Plessy : "Travaux et jours dans la Grèce antique" (éditions Paradigme), grandeur du "petit peuple"

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Economie
Effet boule de neige

Covid, moins d'habits, plus de chômage !

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Culture
"Last night a DJ saved my life"

Humeur sombre mais folles envies de dance floor : la pop music n’a jamais été aussi rythmée depuis 10 ans

il y a 4 heures 29 min
décryptage > Société
1001 colères

A chacun ses coupables, à chacun ses victimes : mais qui écoute le plus les Français silencieux ?

il y a 5 heures 28 min
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 18 heures 26 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 19 heures 17 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 1 jour 3 heures
© DIARMID COURREGES / AFP
© DIARMID COURREGES / AFP
Découverte

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

Publié le 12 septembre 2019
D'après une étude publiée dans le journal Brain, il existerait un code génétique lié au fait d'être gaucher.
Pierre Roubertoux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Roubertoux est professeur de génétique et de neurosciences à Marseille. Il a créé et dirigé le laboratoire "Génétique, neurogénétique, comportement" du CNRS et a travaillé au laboratoire "Génomique fonctionnelle, comportements et pathologies" du...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après une étude publiée dans le journal Brain, il existerait un code génétique lié au fait d'être gaucher.

Atlantico : Une étude publiée par une équipe de chercheurs britanniques dans le journal Brain a tenté de démontrer l'existence d'un code génétique lié au fait d'être gaucher. Les résultats de cette étude peuvent-ils être pris au sérieux ?

Pierre Roubertoux : Le journal Brain est un excellent journal avec un fort indice de citation et l'équipe qui publie cet article est composée de très bons spécialistes de la latéralité et du cerveau. Ces résultats nous montrent qu'il existe quatre gênes qui, dans la population observée, se trouvent être associés à l'utilisation préférentielle de la main gauche ou droite. Parmi ces quatre gênes, certains sont particulièrement intéressants car ils jouent sur le développement des microtubules, qui jouent  eux-mêmes sur le développement du neurone et d'autres interviennent sur le développement embryonnaire du cerveau.

Ce qui est intéressant dans cette étude, c'est le travail effectué sur une très large population – 400 000 personnes. Comment est-ce possible ? C'est quelque chose qui se pratique souvent dans le domaine de la génétique : via des banques de données, on dispose d'informations sur le génotype des individus. On va par exemple avoir une centaine de gènes typés pour 400 individus dont nous avons de nombreuses caractéristiques. La latéralité c'est quelque chose de très facile –à priori - à identifier chez des individus : on leur demande s'ils se considèrent droitier ou gaucher.

C'est là d'ailleurs que se situe la faiblesse de cette étude. On a certes la possibilité sur un très grand nombre d'individus de connaître et localiser des gênes par association. Mais quand on fait passer des questionnaires sur la latéralité, la réponse est complexe. On peut très bien effectuer certaines actions comme couper sa viande de la main gauche et taper dans un ballon avec le pied droit. L'auto-évaluation est souvent en contradiction avec l'observation. Néanmoins le grand effectif de cette étude va probablement noyer cette difficulté.

Ces quatre gènes sont très connus. Mais attention ces résultats ne signifient pas que nous aurons des mutations sur ces quatre gènes pour l'ensemble de la population. On a trouvé des gens chez qui cette différence de latéralité était associée à MAP2, à MAPT et ainsi de suite. Ces effets de gènes sont liés chacun à un seul gène dans une population, c'est ce qui est important. Seulement il y a une grande hétérogénéité, on est pas gaucher pour la même raison dans toute la population, cela varie selon les individus.

Les intérêts de cette étude dépassent-ils la simple identification de la source "gaucher/droitier" ?

Je serais effectivement tenté de raisonner plus loin sur ce point. La question de la latéralité est une question fondamentale que l'on se pose du point de vue de l'évolution. Comme le signalent très bien ces auteurs, il ne faut pas oublier que la préférence pour la droite se manifeste dès les premières observations manuelles de l'homme. Dans les grottes préhistoriques, les traces de mains que l'on observe sont toujours celles de la main droite.

Un autre point important est la liaison entre la préférence manuelle et le centre du langage. On utilise la main droite mais le centre du langage est situé côté gauche. C'est important sur deux points sur le plan fondamental car ça permettra d'une part aux spécialistes de l'évolution de savoir comment est apparu le langage chez l'humain, d'autre part de déterminer si certaines pathologies sont associées à l'utilisation préférentielle de la main gauche. Là il y a un certain nombre d'auteurs – dont ceux de cet article – qui montrent qu'il existe des troubles mentaux liés à cette préférence manuelle. Plus les gens présentent des troubles schizophréniques, plus la probabilité est grande d'être gaucher.

Enfin, pour le neurochirurgien, le point d'intérêt de ce type d'études est qu'il est important de savoir où se trouve le centre du langage lorsque vous devez intervenir sur le cerveau. La méthode la moins invasive pour cela est justement de savoir de quelle main se servent les gens. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 12/09/2019 - 14:48
Ecrire de la main Gauche: Pourtant je croyais que cela ne
les gênaient pas
Marie Esther
- 12/09/2019 - 14:20
tres interessant
je suis une gauchere averee sauf pour ecrire (un peu contrariee a l'ecole je suis devenue ambidextre) mais pour ecrire en hebreu je retrouve avec plaisir ma main gauche.
Il y a un certain nombre d'auteurs – dont ceux de cet article – qui montrent qu'il existe des troubles mentaux liés à cette préférence manuelle. Plus les gens présentent des troubles schizophréniques, plus la probabilité est grande d'être gaucher.
J'ai donc regarde avec interet pour ma region le Proche Orient quels etaient les homme politiques celebres qui etaient des gauchers averes : a part Ben Laden, il y a Abbas, Netanyahu, Clinton et Obama. Interessant si nous somme vraiment schizophrenes. Mais Beethoven, Durer, Michel Ange ... etaient des artistes gauchers extraordinaires.
Le plus regrettable c'est qu'on associe sinistre, sinistra, ... a gaucher dans de nombreuses civilisations comme au fin fond du Nepal ou je devais me souvenir de manger avec la main droite (pas evident pour moi) pour ne pas heurter les villageois qui nous accueillaient