En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

02.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

03.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

04.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

07.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

02.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

03.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

04.

Comment basculer vos groupes de conversations WhatsApp sur Signal

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

Vers une nouvelle grande vague de froid sibérien sur la France ?

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

Olivier Duhamel bénéficiait d'un réseau d'influence et de puissantes protections

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 19 heures 1 sec
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 23 heures 37 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 jour 26 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 jour 1 heure
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 jour 2 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 jour 4 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 21 heures 58 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 23 heures 51 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 jour 48 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 jour 3 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 jour 4 heures
© REUTERS/Stephen Lam
© REUTERS/Stephen Lam
Atlantico-Business

Apple, pas d’effet waouh : les fans n’y voient pas très clair dans la stratégie miracle

Publié le 12 septembre 2019
La dernière Keynote d’Apple n’a pas fait trembler la planète digitale. Trop d’annonces, peu d’innovations et une stratégie de diversification qui déçoit les inconditionnels de la marque.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La dernière Keynote d’Apple n’a pas fait trembler la planète digitale. Trop d’annonces, peu d’innovations et une stratégie de diversification qui déçoit les inconditionnels de la marque.

"Nous travaillons pour l’humanité". Une fois de plus, Tim Cook place son projet en haut de l’affiche, mais rien ne dit, cette fois-ci, que les clients vont le suivre.  

Trop d’annonces tue l’annonce. Apple, l’entreprise la plus chère du monde, forte de ses 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière, a peut-être et pour la première fois déçu ses fidèles. Il faut dire que les inconditionnels sont difficiles. Trop habitués à grimper aux rideaux dès que les dirigeants ouvrent la bouche, ils sont restés sur leur faim. S’en remettront-ils ? Ils sont fidèles. L’important pour Apple, c’est de rassurer son cœur de cible, « la secte Apple », mais c’est aussi de convertir des nouveaux pratiquants. 

Alors bien sûr, le PDG de Apple, Tim Cook, n’a toujours pas le charisme de Steve Jobs. Steve Jobs avait ce côté gourou qui lui permettait de faire croire que l’IPhone allait recréer le monde, et on le croyait. En plus, on avait l’habitude de voir des vidéos commentées par Jony Ive, la star du design Apple, dont la voix était reconnaissable entre mille autres et là, catastrophe, c’est Dan Riccio, le vice-président hardware qui a pris le micro sonnant la retraite de Ive. Et bien, on dira ce qu’on voudra, mais l’anglais parlé par un Américain est beaucoup moins sexy que l'accent british d’avant. Mais on s’égare. 

Ce qui est vrai, c’est que ce dernier Keynote d’Apple n’a pas entraîné de réactions, pas même à la bourse, ni sur les réseaux sociaux. 

 Alors, il faudra attendre le marché. Après tout, c’est le client qui a fait le succès historique d’Apple et le client, il se réveille à Noël en général. 

Ceci étant, quand on regarde dans le détail la nouvelle offre, on s’aperçoit que Apple est encore capable d’offrir du changement.  

1er changement : Moyen.  Les nouveaux iPhones seront lancés le 20 septembre. L’iPhone 11 à partir de 809 euros. L’iPhone 11 Pro à 1.159 euros et l’iPhone 11 Pro Max à 1.259 euros. Alors, pas de grosse surprise. Les prix sont identiques à l'année dernière mais toujours très élevés. On paie la marque évidemment, et le statut qu‘elle apporte, on paie les effets collatéraux de la guerre commerciale avec les Chinois. Et pour ce prix-là,  on aura un smartphone dont globalement les performances mémoires, applications et batteries sont encore les meilleures du monde avec pour principale innovation, un triple capteur photo pour l'iPhone 11 Pro. 

« C'est le premier iPhone qu'on appelle Pro, commence le directeur marketing Phil Schiller. Pro comme quoi ? 

-Pro comme protubérant ! »

Ok, les dingues d’Apple qui ont tellement souffert d’être challengés par Samsung sont plutôt contents de cette innovation très mode. D’autant que pour eux, cet iPhone Pro est un monstre de puissance avec 4 heures d'autonomie supplémentaires par rapport au XS (et 5 heures avec le Max) et un nouvel écran encore plus contrasté et 1.200 nits de luminosité. 

2e changement, et celui-là est très nouveau en terme stratégique, mais dans la secte, on demande encore à voir. Apple annonce un service Streaming pour le 1er novembre à 4,99 euros mensuels, même prix qu’Apple Arcade (les jeux vidéo) lancé le 19 septembre.

Tim Cook le promet. « This is gray ». Et moins cher que Netflix. D’autant que les fans d’Apple auront des prix et des promos spéciales. Le contenu sera réservé aux créations et productions Apple. Le service va démarrer avec une dizaine de titres (dont See et The Morning Show avec Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et Steve Carell) pour le lancement. Ok, sauf que d’ici à ce que les jeunes générations lâchent Netflix pour Apple TV,  les yeux et le charme de Jennifer Aniston ne vont pas suffire. 

Apple Arcade, c’est le service de jeu vidéo par abonnement d'Apple. Et là aussi, le marché est déjà bien encombré. 

3e changement : les services santé. Le potentiel est considérable, mais c’est un autre métier. D’abord, un nouvel iPad d’entrée de gamme à partir de 389 euros, dès le 30 septembre. Mais surtout, des Apple Watch avec des écrans retina. La montre embarque une boussole pour les randonneurs et une fonction d'appel d'urgence dans 150 pays même sans son téléphone. Là, c’est génial ! Les clients de « Nature et Découverte » vont aimer.  

Du coup, la nouvelle montre investit la santé et Tim Cook annonce des projets sur le bruit environnant et son impact sur l'audition, la santé féminine, la prévention cardiaque.

Bref, la lutte contre le réchauffement climatique et la mesure des émissions personnelles de CO2 est au bout de chaque pixel. Très sérieusement, ce sont des segments où Apple va présenter des innovations majeures. Et c’est pour demain.  

Ce qui est intéressant dans tout cela, c’est que Apple est en train de changer de stratégie. Du coup, « les Appleliens » ont peut-être peur de ne plus savoir où ils habitent. 

Apple a réussi jusqu'alors à devenir la plus belle entreprise du digital avec un modèle économique de luxe. Apple vendait des produits très innovants, très esthétiques, très étudiés, très chers avec un marketing de luxe.  Apple vendait des smartphones, mais avait aussi réussi à vendre une histoire de statut, un marqueur social qui justifiait aussi son prix. 

Aujourd’hui, le marché n’est pas saturé, mais il est très concurrencé. Les Français, par exemple, préfèrent Samsung (à 36%) à Apple (24%). Le 3e acteur majeur Huawei est préféré par 12% des utilisateurs français. Mais la situation mondiale (hors Chine) est à peu près identique. Alors, en chiffre d’affaires et en marge, Apple arrive premier parce que ses produits ont plus de valeur. 

Cela dit, les experts sentent bien que tout va dépendre dans l’avenir des innovations technologiques. C’est la raison pour laquelle Apple, fort de ses moyens considérables, possède une trésorerie supérieure à 200 milliards de dollars et une valeur boursière de 1000 milliards, investit des sommes colossales aujourd’hui pour entrer sur le marché des services. 

D’un côté, le service d’Entertainment (les séries vidéo), de l’autre, les services d’aide à la personne et surtout à la santé. 

Deux secteurs sur lesquels les géants du digital sont déjà présents. 

La stratégie est claire en théorie, mais rien ne dit que les clients d’Apple seront sensibles comme avant à la magie d’Apple. Ce n’est pas parce que Tim Cook annonce une fois de plus qu’il travaille pour l’humanité toute entière que l’humanité va le suivre. On verra à Noël. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 13/09/2019 - 19:25
Tim Cooke se conduit
Comme un lunatique irresponsable. Ce gars n'est pas clair.