En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

06.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

07.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 1 heure 25 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 3 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 4 heures 39 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 6 heures 37 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 7 heures 1 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 7 heures 33 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 8 heures 4 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 8 heures 41 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 9 heures 11 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 9 heures 18 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 2 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 4 heures 18 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 5 heures 40 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 6 heures 47 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 7 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 7 heures 54 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 8 heures 24 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 9 heures 1 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Covid-19 hors de contrôle : les nouveaux tests feront-ils (enfin) la différence ?

il y a 10 heures 17 min
© ERIC PIERMONT / AFP
© ERIC PIERMONT / AFP
Achetez français

Trumpisation des politiques et angoisses des marchés financiers : rien de mieux que la France ?

Publié le 09 septembre 2019
Et pourquoi pas ? Sur un an, la bourse de Paris (Cac 40) a gagné 17,5%, l’allemande 16,3% (Dax) et l’américaine (Dow Jones) 16,5%.
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et pourquoi pas ? Sur un an, la bourse de Paris (Cac 40) a gagné 17,5%, l’allemande 16,3% (Dax) et l’américaine (Dow Jones) 16,5%.

Aujourd’hui, acheter un bon du trésor français « rapporte » -0,3%, allemand : -0,6% et américain 1,5%, mais comme l’inflation est ici de 1,1%, le bon du trésor français coûte 1,4% en rendement perdu sur un an, mieux que l’allemand : -2 % (avec une inflation à 1,4%) mais moins que l’américain : -0,3% (avec une inflation à 1,8%). Au fond, en termes de couple rendement risque, en tenant compte des foucades de Donald Trump, il n’y a pas beaucoup mieux qu’investir ici ou que prêter au gouvernement !

Qui l’eût dit ! Dans quel monde vivons-nous donc ! Trump, Johnson, Salvini, Bolsonaro, Orban… : quelle nouvelle vague ! Donald Trump est à l’origine de cette nouvelle espèce d’hommes politiques (pas de femmes), et les marchés financiers y sont perdus… au point qu’ils le sont moins ici. Ces hommes sont violents et pressés dans leur façon de changer radicalement les choix de leurs pays, irrespectueux  de leurs opposants, de leurs amis jugés trop tièdes, et de leurs langues respectives. En face, les marchés financiers ont d’abord tenté de comprendre, avant d’essayer d’en profiter, et la bourse monte, ou bien de prendre peur, et les taux longs baissent. D’habitude, c’est l’un ou l’autre, confiance ou peur, aujourd’hui nous avons les deux : soleil et averse ! Et en France, un peu de soleil avec bruine ! Pourquoi et jusqu’à quand, ce microclimat ?

Bien sûr, Donald Trump est le leader de ce nouveau groupe. Il veut remonter le temps (Make America Great Again), ce qui ne peut se faire, selon lui, que contre ceux qui ont « pris » une part de sa place antérieure. Donc : Make America Great… Against ceux-là ! Et s’ils l’ont « prise », c’est qu’ils l’ont volée dans des échanges commerciaux déséquilibrés (tous), des plans et brevets dérobés (chinois), des produits frelatés (autos allemandes), une main-d’œuvre sous-payée (chinoise, mexicaine ou roumaine), des monnaies manipulées contre le dollar (yuan et euro), et en plus, en Chine, avec des systèmes productifs largement publics et une justice aux ordres. Donc il faut demander à tous d’acheter plus de produits américains, en taxant les importations chinoises, demander aux entreprises américaines de produire plus aux États-Unis et à ceux qui veulent y exporter de s’y installer plutôt, faire en sorte que les entreprises et les ménages américains payent moins d’impôts et demander enfin à la Fed des taux plus bas, pour que le dollar baisse. Donc la bourse monte et le Dow Jones passe à  26800. Mais les consommateurs américains consomment plus de produits étrangers ! Et le déficit budgétaire se creuse, alors que les investisseurs étrangers n’achètent plus de bons du trésor (les Russes ont tout vendu, les Chinois boudent), et qu’heureusement les investisseurs domestiques sont plus inquiets ! Donc les taux longs baissent à 1,5% ! La bourse monte et les taux baissent dans le premier marché du monde !

La zone euro copie cette perplexité : le Cac 40 tutoie 5 600 et le dix ans France va à – 0,3%. Les investisseurs aiment bien sa croissance, pourtant modeste à 1,3%, et payent pour financer le déficit budgétaire, pourtant en hausse. L’Italie de Salvini fait dans l’exotique : elle a une bourse qui grimpe vers 22 000 (contre 18 000 fin 2019) et des taux à 10 ans qui chutent à 0,9% (contre 3,5% fin 2018). Les marchés pensent-ils que l’épisode Salvini est clos, côté bourse, avec le futur gouvernement, ou bien craignent-ils son retour, côté obligations publiques ?

Le cas Johnson du Brexit britannique est le plus beau de tous. Le Premier ministre enregistre une série de revers à la Chambre des Communes dans sa tentative d’obtenir des concessions de la part de l’Union européenne sur la frontière avec l’Irlande, mais ce n’est pas fini. Il veut que le filet de sécurité (backstop) avec l’Irlande soit levé, ce qui lui permettra de signer des accords commerciaux hors Union européenne (avec les États-Unis ?). Ce qu’il ne dit pas trop, car c’est sa solution au Brexit : commercer plus avec tous hors EU et inonder le Marché unique – qui y résisterait mal. Et la bourse remonte alors s’il perd, parce qu’elle avait craint le pire avec lui, mais les taux restent quand même au plus bas, à 0,5%, parce qu’on ne sait jamais avec lui !

Etrange météo de la finance, aux prises avec les nouveaux leaders de ce monde. Trump angoisse avec ces éclairs tweetés et ses insultes à Jerome Powell, mais ceci devient un « nouveau normal ». Dans cette reprise américaine qui vieillit et fléchit, peut-être va-t-il devenir plus prudent. « Plus prudent », et la bourse monte, « peut-être » et les taux fléchissent. Aujourd’hui, les perturbations sont sur Londres, étant passées sur Rome, ne sachant trop ce qui se prépare à Berlin, qui se met à inquiéter. Ici en France, dans ce microclimat où tout va moins mal, le Cac 40 amuse, et cotiser un peu au déficit public ne hérisse pas trop. Une température sucrée-salée, dont il serait bien de profiter pour faire des réformes, avant que le temps ne se couvre !

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 09/09/2019 - 17:46
C'est cela oui!! Les USA vont vendre avec moins de Taxes à l'UK
& son marché de 65millions d'habitants & avec plus de taxes à l'UE & son marché de 550millions d'habitants. Ainsi l'UK va inondé l'UE :)::) C'est plus Betbeze, mais vraiment Balèze comme raisonnement:)::). Encore un qui traite Trump de Con....:)