En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

07.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen opposée d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 27 min 4 sec
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 6 heures 36 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 8 heures 25 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 23 heures 15 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 1 jour 24 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 49 min 44 sec
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 5 heures 38 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 6 heures 12 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 7 heures 36 sec
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 8 heures 11 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 8 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 22 heures 48 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 23 heures 54 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 1 jour 53 min
© Pixabay
© Pixabay
Terrain miné

Justice fiscale : la périlleuse mise à niveau de la taxe foncière

Publié le 09 septembre 2019
L’émotion créée par l’augmentation de la taxe foncière d’une centaine de milliers de propriétaires manifeste que les processus de l’administration fiscale ne sont pas compris.
...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc de Basquiat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’émotion créée par l’augmentation de la taxe foncière d’une centaine de milliers de propriétaires manifeste que les processus de l’administration fiscale ne sont pas compris.

Alors que la mise à jour des bases cadastrales est légitime, l’incompréhension générale sape le consentement à l’impôt. Ce constat invite à une simplification radicale de la fiscalité liée à l’immobilier. 

Le programme présidentiel d’Emmanuel Macron prévoyait de supprimer la taxe d’habitation, au motif que cet impôt est injuste. Pas faux. S’en est suivi une action déployée sur toute la durée du quinquennat privant les communes d’un tiers de leurs ressources fiscales, pesant environ 1 % du PIB. Depuis un an, on attend en vain que l’Etat explique comment il va compenser cette ressource majeure des collectivités locales. La décision d’allouer aux communes l’intégralité de la taxe foncière ne leur apporte plus qu’environ 0,6 % du PIB. D’où une inquiétude diffuse dans les 35 000 communes de notre beau pays : « arriverons-nous à boucler nos budgets ? ». La promesse de nouvelles dotations de l’Etat est vécue comme une perte d’autonomie des administrations locales, contradictoire avec le principe de subsidiarité et le mouvement de décentralisation. 

L’absence d’une vision claire et partagée sur le futur schéma de financement des collectivités locales se double du constat des incohérences de l’impôt majeur restant, la taxe foncière. Chaque propriétaire paye un impôt calculé en multipliant une assiette – la valeur locative cadastrale – par un taux de prélèvement – défini aujourd’hui en additionnant les pourcentages de la commune et du département. Or la définition de la valeur cadastrale n’a qu’un lointain rapport avec la réelle valeur économique du logement. Et le taux évolue très fortement d’une commune à l’autre. Un sondage que nous avons réalisé dans diverses communes de France montre que le rapport entre la taxe foncière payée et la valeur vénale du logement évolue dans un rapport d’au moins 1 à 12. Un appartement parisien acheté 770 000 euros est soumis à une taxe foncière de 495 euros, alors qu’une maison de ville du Val d’Oise valant 340 000 euros donne lieu à une taxe foncière de 2 640 euros. 

La France des gilets jaunes paye comparativement plus de taxe foncière que les Parisiens 

La raison de ce décalage est double. La France n’a pas connu de mise à jour d’ensemble des valeurs locatives cadastrales depuis 1970. Le fisc se contente d’actualiser au cas par cas les valeurs cadastrales des immeubles qui subissent des transformations conséquentes, au vu des permis de construire ou des demandes de travaux. En 2019, ceci concerne quelques 130 000 ménages, soit 0,3% des contribuables. Mais ce processus trop marginal ne permet absolument pas de suivre l’évolution de la valeur économique réelle des logements. Se baser sur la valeur vénale des logements, c’est-à-dire le prix réel d’acquisition par les nouveaux propriétaires, serait infiniment plus pertinent. Cependant l’administration y répugne, prétextant que les biens immobiliers ne changent pas de mains assez souvent. La raison profonde est moins claire, probablement l’angoisse de perdre le contrôle d’une « valeur cadastrale » dont elle lisse les évolutions, permettant une excellente prédictibilité de ses recettes fiscales. Pourtant, compte tenu des progrès des systèmes d’information et de la transparence des données administratives, chacun accède en quelques clics à la valeur vénale des biens immobiliers de son voisinage : la valeur vénale n’a jamais été aussi facile à estimer.

La deuxième explication du décalage de taxe foncière entre les territoires est la différence des taux d’imposition décidés par les départements et les communes. Si une ville dense et riche comme Paris équilibre son budget avec un taux de l’ordre de 15 %, nombre de communes provinciales pratiquent des taux supérieurs à 50 %. Constatant que la liberté de taux laissée aux maires et départements aboutit à faire payer plus cher aux propriétaires des communes pauvres qu’aux riches métropoles, on est fondé à remettre radicalement en cause cette disposition régressive pour adopter un taux unique pour tout le territoire national. 

Pour un Impôt sur le capital immobilier (ICI) 

Si la taxe foncière présente des défauts, ce n’est pas la seule. En réalité, c’est l’ensemble de la fiscalité liée à l’immobilier qu’il faudrait refonder. L’économiste Alain Trannoy présentera ce chantier au Sénat le 16 septembre. On pourrait aussi remplacer la fiscalité sur les revenus locatifs, les droits de mutations, la taxation des donations et successions par un seul Impôt sur le capital immobilier (ICI) dont la définition est d’une simplicité imparable : chaque propriétaire acquitterait chaque mois un millième de la valeur vénale de ses propriétés immobilières. Au bout de 1000 mois, soit 83 années, c’est-à-dire la durée moyenne d’une vie humaine, le propriétaire aurait ainsi payé à la collectivité la valeur économique des biens immobiliers dont il privatise l’usage en toute liberté, sans aucun autre prélèvement. 

En termes de simplicité et de consentement à l’impôt, nous avons à l’évidence un immense champ de progrès devant nous.

 

Marc de Basquiat organise un colloque au Sénat le 16 septembre sur les thèmes de la politique familiale, du logement et sur la réforme fiscale et revenu d'existence le 16 octobre. 

Trois chantiers pour l’État-providence du 21ème siècle

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

07.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 10/09/2019 - 09:12
Quand on pense que 90% des
roumains sont propriétaires!
JG
- 09/09/2019 - 22:36
Vous êtes un vrai malade Mr De Basquiat
Avec votre système de calcul, ma taxe foncière serait tout simplement MULTIPLIEE PAR DIX pour ma résidence secondaire (une maison, certes grande, mais au fin fond du Cantal...) et par 3 pour l'appartement que j'habite dans les Yvelines (125m2 pour 7 personnes ne me semblent pas excessifs....)
Je n'aurai plus qu'a revendre l'une ou l'autre (ou les deux) et arrêter de partir en vacances et devenir locataire....mais n'est ce pas ce que veut Macron ? une France de locataire pour un tout petit nombre de propriétaires richissimes ?
Anouman
- 09/09/2019 - 13:34
Foncier
La taxe d'habitation avait un peu de sens puisqu'elle était censée créer une participation pour l'occupant qui bénéficie des "services" de la commune. La base était plus discutable. La taxe foncière n'en a aucun, c'est juste un prélèvement sans contrepartie (potentielle). Il y a longtemps que toutes ces taxes locales devraient être intégrées dans les taxes nationales (TVA, IR…) et le produit reversé au prorata du nombre d'habitants, ainsi les maires seraient obligés de faire attention aux dépenses. Mais beaucoup pensent que plus c'est local et mieux c'est. C'est une opinion qui se respecte mais dans la pratique cela ne peut déboucher que sur des dépenses inutiles.