En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

03.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

04.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

05.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

06.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

07.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 10 heures 47 sec
light > Insolite
constante menace
Un oiseau attaque et tue un cycliste
il y a 11 heures 30 min
pépites > Politique
toujours en poche
Emmanuel Macron évalue ses ministres avec une application
il y a 12 heures 49 min
pépite vidéo > Loisirs
Jamais deux sans trois
Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux
il y a 13 heures 44 min
light > Science
découverte scientifique
Des ingénieurs du MIT ont mis au point le matériau le plus noir de tous
il y a 15 heures 17 min
pépites > Terrorisme
Retour de tous les djihadistes en France ?
Des familles françaises de djihadistes portent plainte contre Jean-Yves Le Drian
il y a 16 heures 32 min
décryptage > Politique
analyse des résultats de votes des Régionales

Les deux France, celle qui taxe et celle qui paye

il y a 17 heures 51 min
décryptage > France
La fête hélas est finie

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Economie
politique monétaire

Le cri désespéré de Mario Draghi : « la politique fiscale doit devenir le principal instrument de la politique conjoncturelle ! »

il y a 19 heures 2 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico business

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

il y a 19 heures 32 min
pépites > Education
une prison à ciel ouvert ?
Les guerres de bandes gangrènent des lycées franciliens
il y a 10 heures 51 min
Art et nature font-ils bon ménage ?
Une forêt de 300 arbres voit le jour en plein milieu d’un stade de football
il y a 12 heures 15 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Démanteler les GAFA pour déséquilibrer le monde ? Fausse bonne idée

il y a 13 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"LECTURES D'ETE": "InQarcéré" de Jean-Pierre Marongiu

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Science
nouvelle exoplanète k2-18B

Pourquoi la super-terre découverte par les astronomes est moins intéressante en soi que les méthodes qui ont permis de la repérer

il y a 15 heures 44 min
pépite vidéo > Justice
justice a été rendue
Condamné à 10 jours de prison pour cruauté envers un requin
il y a 17 heures 19 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La nouvelle Bataille d’Angleterre

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Europe
La hausse de l’énergie ne s’arrête-t-elle donc jamais ?

Taxe carbone européenne : la fausse bonne idée

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Politique
rentrée politique

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

il y a 19 heures 23 min
décryptage > Economie
Nouveau livre

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

il y a 19 heures 41 min
© Pixabay
© Pixabay
Terrain miné

Justice fiscale : la périlleuse mise à niveau de la taxe foncière

Publié le 09 septembre 2019
L’émotion créée par l’augmentation de la taxe foncière d’une centaine de milliers de propriétaires manifeste que les processus de l’administration fiscale ne sont pas compris.
...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc de Basquiat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’émotion créée par l’augmentation de la taxe foncière d’une centaine de milliers de propriétaires manifeste que les processus de l’administration fiscale ne sont pas compris.

Alors que la mise à jour des bases cadastrales est légitime, l’incompréhension générale sape le consentement à l’impôt. Ce constat invite à une simplification radicale de la fiscalité liée à l’immobilier. 

Le programme présidentiel d’Emmanuel Macron prévoyait de supprimer la taxe d’habitation, au motif que cet impôt est injuste. Pas faux. S’en est suivi une action déployée sur toute la durée du quinquennat privant les communes d’un tiers de leurs ressources fiscales, pesant environ 1 % du PIB. Depuis un an, on attend en vain que l’Etat explique comment il va compenser cette ressource majeure des collectivités locales. La décision d’allouer aux communes l’intégralité de la taxe foncière ne leur apporte plus qu’environ 0,6 % du PIB. D’où une inquiétude diffuse dans les 35 000 communes de notre beau pays : « arriverons-nous à boucler nos budgets ? ». La promesse de nouvelles dotations de l’Etat est vécue comme une perte d’autonomie des administrations locales, contradictoire avec le principe de subsidiarité et le mouvement de décentralisation. 

L’absence d’une vision claire et partagée sur le futur schéma de financement des collectivités locales se double du constat des incohérences de l’impôt majeur restant, la taxe foncière. Chaque propriétaire paye un impôt calculé en multipliant une assiette – la valeur locative cadastrale – par un taux de prélèvement – défini aujourd’hui en additionnant les pourcentages de la commune et du département. Or la définition de la valeur cadastrale n’a qu’un lointain rapport avec la réelle valeur économique du logement. Et le taux évolue très fortement d’une commune à l’autre. Un sondage que nous avons réalisé dans diverses communes de France montre que le rapport entre la taxe foncière payée et la valeur vénale du logement évolue dans un rapport d’au moins 1 à 12. Un appartement parisien acheté 770 000 euros est soumis à une taxe foncière de 495 euros, alors qu’une maison de ville du Val d’Oise valant 340 000 euros donne lieu à une taxe foncière de 2 640 euros. 

La France des gilets jaunes paye comparativement plus de taxe foncière que les Parisiens 

La raison de ce décalage est double. La France n’a pas connu de mise à jour d’ensemble des valeurs locatives cadastrales depuis 1970. Le fisc se contente d’actualiser au cas par cas les valeurs cadastrales des immeubles qui subissent des transformations conséquentes, au vu des permis de construire ou des demandes de travaux. En 2019, ceci concerne quelques 130 000 ménages, soit 0,3% des contribuables. Mais ce processus trop marginal ne permet absolument pas de suivre l’évolution de la valeur économique réelle des logements. Se baser sur la valeur vénale des logements, c’est-à-dire le prix réel d’acquisition par les nouveaux propriétaires, serait infiniment plus pertinent. Cependant l’administration y répugne, prétextant que les biens immobiliers ne changent pas de mains assez souvent. La raison profonde est moins claire, probablement l’angoisse de perdre le contrôle d’une « valeur cadastrale » dont elle lisse les évolutions, permettant une excellente prédictibilité de ses recettes fiscales. Pourtant, compte tenu des progrès des systèmes d’information et de la transparence des données administratives, chacun accède en quelques clics à la valeur vénale des biens immobiliers de son voisinage : la valeur vénale n’a jamais été aussi facile à estimer.

La deuxième explication du décalage de taxe foncière entre les territoires est la différence des taux d’imposition décidés par les départements et les communes. Si une ville dense et riche comme Paris équilibre son budget avec un taux de l’ordre de 15 %, nombre de communes provinciales pratiquent des taux supérieurs à 50 %. Constatant que la liberté de taux laissée aux maires et départements aboutit à faire payer plus cher aux propriétaires des communes pauvres qu’aux riches métropoles, on est fondé à remettre radicalement en cause cette disposition régressive pour adopter un taux unique pour tout le territoire national. 

Pour un Impôt sur le capital immobilier (ICI) 

Si la taxe foncière présente des défauts, ce n’est pas la seule. En réalité, c’est l’ensemble de la fiscalité liée à l’immobilier qu’il faudrait refonder. L’économiste Alain Trannoy présentera ce chantier au Sénat le 16 septembre. On pourrait aussi remplacer la fiscalité sur les revenus locatifs, les droits de mutations, la taxation des donations et successions par un seul Impôt sur le capital immobilier (ICI) dont la définition est d’une simplicité imparable : chaque propriétaire acquitterait chaque mois un millième de la valeur vénale de ses propriétés immobilières. Au bout de 1000 mois, soit 83 années, c’est-à-dire la durée moyenne d’une vie humaine, le propriétaire aurait ainsi payé à la collectivité la valeur économique des biens immobiliers dont il privatise l’usage en toute liberté, sans aucun autre prélèvement. 

En termes de simplicité et de consentement à l’impôt, nous avons à l’évidence un immense champ de progrès devant nous.

 

Marc de Basquiat organise un colloque au Sénat le 16 septembre sur les thèmes de la politique familiale, du logement et sur la réforme fiscale et revenu d'existence le 16 octobre. 

Trois chantiers pour l’État-providence du 21ème siècle

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

03.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

04.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

05.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

06.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

07.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 10/09/2019 - 09:12
Quand on pense que 90% des
roumains sont propriétaires!
JG
- 09/09/2019 - 22:36
Vous êtes un vrai malade Mr De Basquiat
Avec votre système de calcul, ma taxe foncière serait tout simplement MULTIPLIEE PAR DIX pour ma résidence secondaire (une maison, certes grande, mais au fin fond du Cantal...) et par 3 pour l'appartement que j'habite dans les Yvelines (125m2 pour 7 personnes ne me semblent pas excessifs....)
Je n'aurai plus qu'a revendre l'une ou l'autre (ou les deux) et arrêter de partir en vacances et devenir locataire....mais n'est ce pas ce que veut Macron ? une France de locataire pour un tout petit nombre de propriétaires richissimes ?
Anouman
- 09/09/2019 - 13:34
Foncier
La taxe d'habitation avait un peu de sens puisqu'elle était censée créer une participation pour l'occupant qui bénéficie des "services" de la commune. La base était plus discutable. La taxe foncière n'en a aucun, c'est juste un prélèvement sans contrepartie (potentielle). Il y a longtemps que toutes ces taxes locales devraient être intégrées dans les taxes nationales (TVA, IR…) et le produit reversé au prorata du nombre d'habitants, ainsi les maires seraient obligés de faire attention aux dépenses. Mais beaucoup pensent que plus c'est local et mieux c'est. C'est une opinion qui se respecte mais dans la pratique cela ne peut déboucher que sur des dépenses inutiles.