En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Les lions d'Afrique menacés de disparition

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 2 heures 30 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 6 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 8 heures 15 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 9 heures 16 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 10 heures 19 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 50 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 11 heures 52 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 11 heures 53 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 4 heures 57 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 44 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 8 heures 56 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 9 heures 37 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 11 heures 4 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 11 heures 21 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 50 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 50 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 11 heures 52 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 11 heures 54 min
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Municipales

Paris 2020 : laboratoire de la reconquête

Publié le 05 septembre 2019
Une tribune de Serge Federbusch, candidat à la mairie de Paris et fondateur du mouvement "Aimer Paris". Son nom a été évoqué pour l'investiture RN sans qu'il soit membre du parti.
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une tribune de Serge Federbusch, candidat à la mairie de Paris et fondateur du mouvement "Aimer Paris". Son nom a été évoqué pour l'investiture RN sans qu'il soit membre du parti.

Comment éviter à la France la perspective d’un deuxième mandat d’Emmanuel Macron ? Dans tous les domaines vitaux pour notre pays ce chouchou des médias est en effet un président désastreux. 

Les réformes et les comptes publics ? Des réformettes plutôt, alors que le déficit budgétaire ne fait que croître et que la dette, malgré la politique ultra-accommodante de la Banque centrale européenne ne fait qu’augmenter. Jouant de la peur ressentie jusqu’à Bruxelles et Francfort lors de la crise des Gilets Jaunes, Emmanuel Macron a obtenu un refinancement à taux quasi nul. Cela masque à peine la dégradation continue de nos comptes et le fait qu’à la moindre remontée des taux d’intérêt le budget de l’Etat plongera.

La reconquête industrielle et le commerce extérieur ? Nos déficits battent tous les records, accentués par la surévaluation de l’euro, et la France a, à nouveau, cédé une place dans le classement économique mondial, reculant à la septième derrière l’Inde.

Le rôle diplomatique ? Malgré les moulinets de bras de Biarritz nous sommes en froid avec les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Italie, la Russie, le Brésil. Jusqu’avec l’Allemagne qui nous regarde avec suspicion.

L’immigration, la laïcité et la sécurité ? Emmanuel Macron est resté un partisan avoué d’une immigration de remplacement pour un peuple qu’il juge trop paresseux. Que les clandestins soient en réalité des charges nettes pour la collectivité et que la réaction islamique menace les valeurs de liberté de conscience et d’universalisme qui fondent notre pacte républicain ne le soucie guère. Le tout dans une ambiance de hausse de la délinquance exogène.

La paix civique ? Jamais depuis cinquante ans les Français n’ont subi une telle répression, avec des dizaines de mutilés et d’éborgnés et une rupture profonde de la confiance entre les citoyens et la police.

Pourtant ce bilan désastreux, qui justifierait une sanction immédiate, est contrebalancé par le piège tendu à la droite depuis Mitterrand et que Macron réutilise avec cynisme. L’impossibilité apparente d’une union et d’un dialogue entre toutes les droites et même toutes les forces d’opposition, du fait d’anathèmes quasi religieux, semble une sorte d’assurance tous risques contre une véritable alternance.

La peur, sur-jouée par les politiciens du système, d’un retour aux années 1930 empêche une part non négligeable de la population de prendre à leur juste mesure les périls de 2030. Ce siècle de retard dans le diagnostic nous fait courir des périls immenses.

C’est paradoxalement à Paris, sorte de « Ground zero » pour les patriotes, que ce piège peut être déjoué.

Nous pouvons montrer, à l’occasion des municipales de 2020 où des candidats de la LREM se disputeront le droit de faire la même politique désastreuse qu’Hidalgo et où la droite sortante LR part divisée et en lambeaux, qu’une véritable alternative est possible. 

Aimer Paris, l’association que j’ai le bonheur de présider, a sur tous les sujets qui fâchent : circulation, propreté, sécurité, immigration, dette, coût de la vie et du logement, des solutions neuves et fortes à proposer aux Parisiens.

C’est la méthode par la preuve et l’exemple que toutes les droites, et au-delà tous les amoureux de la France, peuvent se retrouver sur des points de convergence.

L’union à Paris est certes un combat, comme le dit la célèbre formule, mais c’est aussi l’espoir d’un redressement dans les années qui viennent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires