En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 3 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 3 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 3 jours
© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP
Sursautons...

Comme Richard Ferrand, nous appelons à un « sursaut collectif contre la violence ». Oui, mais contre toutes les violences !

Publié le 20 août 2019
Il faut voir un peu plus large que le président de l'Assemblée nationale. La France s'en portera certainement mieux.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il faut voir un peu plus large que le président de l'Assemblée nationale. La France s'en portera certainement mieux.

Richard Ferrand s'inquiète, à juste titre, des agressions contre les députés de son parti. C'est normal : il est leur chef et leur patron. En revanche, il n'est pas normal que des parlementaires macronistes vivent la peur au ventre quand leurs domiciles sont tagués et leurs permanences vandalisées. Les abrutis qui sont à l'origine de ces agressions doivent être recherchés et châtiés.

Mais Richard Ferrand est aussi un responsable national dont les indignations ne devraient pas s'arrêter aux murs du Palais Bourbon. Des violences inacceptables, il y en a tous les jours, et depuis des années, en France. Lui, les ministres et le président de la République pourraient et devraient s'en dire écœurés.

Il est bon que les députés LREM se sentent rassurés par les propos du président de l'Assemblée nationale. Il ne serait pas inutile que des millions de Français entendent enfin des voix gouvernementales pour dire que le pouvoir partage leurs colères et leurs indignations.

Une partie de la France brûle sans que quiconque ne se préoccupe d'éteindre l'incendie. Quand les voitures des pompiers pénètrent dans les cités, elles reçoivent des pierres et des cocktails Molotov. Quand des policiers viennent s'aventurer dans ces lieux si inhospitaliers, ils sont caillassés et leurs véhicules incendiés.

Le même sort touche et atteint les postiers et les urgentistes. Les médecins, eux, ont depuis longtemps, suite à d’innombrables agressions, désertés ces quartiers hostiles. Tous ceux qu'on vise ainsi représentent l’État, le service public et donc la France.

C'est elle qu'on caillasse et qu'on incendie ! Pourquoi ce silence gouvernemental concernant des faits au moins aussi graves que des attaques contre les députés macronistes ? On ne fera pas l’injustice aux représentants du pouvoir de penser qu'ils sont indifférents aux malheurs des pompiers, des urgentistes, des postiers. Ce qui leur pose problème, ce sont leurs agresseurs : ils sont très difficiles à nommer...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
spiritucorsu
- 21/08/2019 - 13:14
Indignation sélective.
Mr Ferrand à l'indignation sélective,alors qu'il est un complice actif de toute cette politique de régression sociale et de répression menée par le monarque président et sa clique.Le problème c'est qu'un gros grain de sable imprévu à grippé la machine à broyer macronienne,en effet le gibier(classe moyenne et défavorisée) a fini par se rebiffer sous les coups toujours plus avides de ces prédateurs.D'où l'inquiétude et la peur grandissante de mr Ferrand et de ses acolytes de se voir de prédateurs promis bientôt à jouer les gibiers.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 21/08/2019 - 07:54
Il est vrai que depuis le
Il est vrai que depuis le temps qu'ils baissent leu froc devant la CGT, les racailles, les zadistes, et Gil et John.... . Il est surprenant que d'un seul coup, ils aient besoin de vaseline pour que ça passe mieux.
evgueniesokolof
- 20/08/2019 - 17:10
C'est encore heureux que....
Rayski ne demande pas le châtiment des individus innommables qui ont pris la Bastille mais on sent que, tel les résistants de la dernière heure décrits par Pierre Dac, il doit se retenir. parce que, voir sa permanence emmurée quand on a trahi ses électeurs ( qui le méritaient bien) ce n'est que justice! Et cela vaut quand même mieux que se faire éborgner même si plutôt que CRS SS notre Dany Braguette préfère SOS CRS !!!:!
Eh oui! quand on écrit de telles conneries il ne faut pas critiquer Casse ta mère qui assimile ces actes à des attentats! Tu te rends compte mon Benoit: les frères Kouachi vont taguer ta BX !