En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1

03.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

07.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

01.

Prévoir le diabète

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

L'État, sauveur du jour, tueur du lendemain. Mr Darmanin est-ce l’image que vous voulez donner de votre mandat ?

il y a 9 min 44 sec
pépite vidéo > International
Liban
De nouveaux incidents à Beyrouth lors de manifestations, trois ministres ont démissionné
il y a 1 heure 19 min
décryptage > Economie
Baisse des prix

Le Covid-19 est déflationniste

il y a 3 heures 15 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez
il y a 3 heures 58 min
décryptage > High-tech
Fake news

Vidéos trafiquées : les deepfakes deviennent de plus en plus faciles à produire et de plus en plus crédibles

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Economie
Classement

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

il y a 4 heures 46 min
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 19 heures 58 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 21 heures 24 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 21 heures 57 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 1 jour 33 min
pépites > Terrorisme
Investigations
Attaque au Niger : le parquet antiterroriste français ouvre une enquête pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 51 min 25 sec
décryptage > Santé
Anticipation

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

il y a 3 heures 37 sec
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Traité d’antidiplomatie

il y a 3 heures 37 min
décryptage > International
Retour vers le passé

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

il y a 4 heures 20 min
décryptage > France
La ruée vers l'Ouest

Quel impact des canicules sur l’immobilier ?

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Cléopâtre

il y a 5 heures 2 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 20 heures 11 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 21 heures 41 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 22 heures 34 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 1 jour 51 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Pourquoi Juan Carlos d'Espagne fut un roi modèle

Publié le 14 août 2019
Tout l'été, Atlantico publie les bonnes feuilles de livres remarquables. Aujourd'hui, Juan Carlos d'Espagne, par Laurence Debray, publié aux Editions Perrin. Extrait 1/2.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tout l'été, Atlantico publie les bonnes feuilles de livres remarquables. Aujourd'hui, Juan Carlos d'Espagne, par Laurence Debray, publié aux Editions Perrin. Extrait 1/2.

"Juan Carlos Ier fut une icône vivante car il accomplit parfaite ment la mission pour laquelle il fut élevé : rétablir durablementla monarchie en Espagne et réconcilier les Espagnols déchirés et

hantés par la guerre civile. Le roi a su capter sur lui la lumière. Mais les ombres demeurent. Derrière ce succès politique se cachent des drames personnels terribles : livré enfant à l’ennemi, ballotté entre deux figures paternelles impitoyables, indirectement responsable de la mort accidentelle de son frère, marionnette de Franco, usurpateur de son père... Sa prouesse pour le pays eut un coût humain incommensurable. Mais un souverain n’a pas droit aux états d’âme.

 

Juan Carlos est longtemps resté une « personne en projet ». À la mort de Franco, son tuteur, il se révélera, à la surprise de tous, la « personne d’un projet ». Au cours de sa vie, il sut guider son peuple dans toutes les phases de son histoire. En tant que moteur ou en tant qu’accompagnateur ?

 

Je n’ai pas la prétention de livrer une biographie définitive de ce personnage public. Encore moins de saisir le mystère de l’homme, qui demeure, quoi qu’on en dise. J’ai tenté d’esquisser les vérités et les dynamiques d’une vie hors du commun, sans trahir notre héros. Cet exercice n’a pas été aisé car les enjeux sont encore contemporains, et les principaux acteurs, tenus par une autocensure protectrice de leur souverain, rechignent à expliquer. Mon approche s’est nourrie d’archives et de témoignages inédits.

 

Ce livre a été possible grâce aux interviews de témoins glanées à Madrid et à Paris. Jorge Semprun m’a ouvert son réseau d’amis espagnols, dont le très regretté Javier Pradera ; Alfonso Guerra m’a aussi efficacement guidée. Des personnalités françaises de renom, dont entre autres Stéphane Bern, Hubert Védrine et Alexandre Adler, ont enrichi ma réflexion. Grâce à eux et aux archives diplomatiques françaises et britanniques, j’ai pu construire des clés de compréhension qui m’ont permis de cerner la conquête du pouvoir de Juan Carlos.

 

Juan Carlos m’a maintes fois répété : « Je n’aime pas le pouvoir. » Curieux pour un chef d’État. Correspondait-il au personnage que je m’étais façonné au gré de mes recherches ? Lors de deux après-midi d’hiver, en février 2014, quatre mois avant l’abdication, nous avons discuté de son parcours et de sa famille pour un film documentaire Moi, Juan Carlos, roi d’Espagne. Dans l’intimité de son bureau de la Zarzuela, au milieu de ses souvenirs. Des maquettes de bateau en argent et des photos de famille jalonnaient les omniprésentes bibliothèques de bois sombre. La lumière des jardins réussissait à égayer les lieux, qui n’ont ni le chic des palaces, ni l’allure des hôtels particuliers. Aucun élément high-tech ne venait perturber l’harmonie de la pièce, jonchée de livres, journaux et autres dossiers. Près de son bureau, Juan Carlos avait placé la photo d’Adolfo Suárez et un portrait de Torcuato Fernández-Miranda. Les deux hommes avec qui il a le plus œuvré politiquement pour l’Espagne. Le roi est donc un homme reconnaissant, à l’opposé de l’ingratitude supposée inhérente au pouvoir suprême."

 

Juan Carlos d'Espagne

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fazende
- 15/08/2019 - 09:00
le sésame ? @le gorille
Oui, ne serait-ce d'accepter que la vie est un Mystère et qu'ainsi elle est respectable en ses tripes ! Qui dit Mystère, dit Espérance ! Après les tempêtes, l'herbe n'est-elle pas plus féconde, le ciel bleu plus étonnant ?? Je crois en L'Humanité, sa belle âme.. et prie dans les Monastères, Fondation du mont Athos en France.. Une piste...
Le gorille
- 14/08/2019 - 22:46
L'Histoire
Hum, madame. Oui vous avez raison sur le fond... mais j'ai discuté il y a quelque temps avec un professeur d'histoire. Ce qu'il m'a raconté sur l'état des lieux dans la profession est à faire dresser les cheveux sur la tête ! Apparemment, à l'époque de ses propres classes pour être professeur, il était déjà un introduit un biais, contre lequel il s'est révolté. Alors madame, avez vous le sésame pour extirper la gangrène introduite par ce biais ? L'histoire ne serait pas le fait des hommes. Donc il serait impossible à l'homme de peser sur l'histoire et donc d'avoir une Histoire... Je vous laisse à votre effarement!
Fazende
- 14/08/2019 - 11:40
Pourquoi ?
en France, ne peut-on, ne veut-on rétablir notre propre Histoire, avec ses fondations ??? La France serait moins dans la rue, fainéante et lâche, si elle retrouvait sa Dignité, sa Fierté ! la fierté implique l'humilité, l'acceptation de ses imperfections, ses ratages.. "Amen" dirait l'imbécile qui-ne-veut-être-loyal.....