En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

05.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

07.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 37 min 39 sec
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 5 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 6 heures 46 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 8 heures 8 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 9 heures 15 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 9 heures 42 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 10 heures 22 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 10 heures 52 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 11 heures 29 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 11 heures 45 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 3 heures 53 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 5 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 7 heures 7 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 9 heures 5 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 9 heures 29 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 10 heures 1 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 10 heures 32 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 11 heures 9 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 11 heures 39 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 11 heures 46 min
Hospitalité

Et le pape François convia les heures les plus sombres de notre histoire au Vatican !

Publié le 11 août 2019
Il était temps. Elles commençaient à dépérir chez nous.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il était temps. Elles commençaient à dépérir chez nous.

Les heures les plus sombres de notre histoire sont nées en France, aux alentours de l'an 2000. Leur père est inconnu. Et leur mère a accouché sous X. Pendant longtemps, elle vécurent heureuses.

On les choyait. On parlait d'elles sans cesse. Les journaux les évoquaient à tout bout de champ. Les radios chantaient leurs louanges. Et aucun discours politique ne pouvait être prononcé sans qu'elles ne fussent citées.

Elles connurent leur nirvana sous Nicolas Sarkozy. Ce président de la République en était – pour ses adversaires fort nombreux – l'incarnation absolue. Comme il avait bon cœur, et que le mot « partage » avait pour lui un sens, Nicolas Sarkozy se rendit au Vatican en tant que chanoine de Latran. Croyant bien faire, il proposa à Benoît XVI une résidence alternée pour les heures les plus sombres de notre histoire : six mois à l’Élysée, six mois au Vatican.

Le Souverain pontife déclina cette proposition. L'ex cardinal Ratzinger était d'origine allemande et ça lui rappelait de mauvais souvenirs. Vinrent ensuite des heures sombres pour les heures les plus sombres de notre histoire. Par lassitude, on se détourna d'elles. Une langueur mortelle les touchait au plus profond de leur être.

Mais heureusement, le pape François, bienveillant, ne leur fit pas défaut. Il les invita chez lui au Vatican. Invitation qui pris la forme d'une interview accordée par lui à La Stampa. En voici la teneur. Dénonçant le « souverainisme » et le « populisme », le pape se déclara préoccupé « car on entend des discours qui ressemblent à ceux d'Hitler en 1934 » !!

Puis, il ajouta, plutôt maladroitement : « le suffixe «-isme » ne nous a jamais fait de bien ». Ce qui, soit dit en passant, n'était pas très gentil pour le catholicisme. Prévenues de ces saintes paroles, les heures les plus sombres de notre histoire se mirent en route vers Rome.

Dans les Alpes, à la frontière italienne, elles croisèrent des migrants qui gagnaient la France ; l'Italie étant devenue pour eux inhospitalière. « Salve migrantium » dirent les heures les plus sombres de notre histoire, qui avaient pris des cours de latin. « Salam alaykoum » répondirent les migrants, qui n'avaient pris aucun cours.

Au Vatican, les gardes suisses leur firent une haie d'honneur avec leurs hallebardes. Le pape François les serra contre son cœur qu'il avait grand. Et ce dimanche matin, bénissant de son balcon les fidèles rassemblés devant Saint-Pierre de Rome, il troqua son habituel « urbi et orbi » pour « altissimus tenebris prenumtum horae nostrae historiae ». 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 13/08/2019 - 10:36
Pourquoi?
Pour acheter le silence des médias sur la crise de la pédophilie. Je protège les migrations du boboisme triomphant et tu laisse la rumeur s'eteindre.
tubixray
- 12/08/2019 - 17:18
Imam du Vatican
C'est un préalable que rappelle Lucien414 à juste titre, il aurait du se convertir!
Cet individu méprise les chrétiens européens, il est indigne de sa fonction.
clo-ette
- 12/08/2019 - 16:30
encore une fois
L'article m'a bien fait rire . Ni un rire gras, ni un rire jaune, ni un rire sardonique, un rire sain !!