En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

04.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 3 heures 1 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 3 heures 56 min
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 15 heures 29 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 17 heures 55 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 21 heures 51 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 23 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 23 heures 19 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 23 heures 21 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 23 heures 22 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 3 heures 51 min
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 4 heures 12 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 17 heures 17 sec
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 20 heures 24 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 23 heures 18 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 23 heures 20 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 23 heures 21 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 23 heures 23 min
© Maison d'édition Mareuil
© Maison d'édition Mareuil
Bonnes feuilles

Passer entre les mailles du filet de la collaboration ou le quotidien du Résistant

Publié le 08 août 2019
La maison d'édition "Mareuil" publie Moi, Oscar Ziegler, dernier compagnon de la Libération, d'Henri Weill. Extrait 1/2
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La maison d'édition "Mareuil" publie Moi, Oscar Ziegler, dernier compagnon de la Libération, d'Henri Weill. Extrait 1/2

J’avais rendez-vous au carrefour de deux routes peu fréquentées situées à proximité de l’hôtel, que j’avais rejoint discrètement en fin de nuit, et donc après la fin du couvre-feu. Depuis 6 h 30, Édouard m’attendait pour me faire entrer. Je dormis une heure trente, me réveillai comme un client normal et remontai dans ma chambre. À 11 h 30, j’attendais Arrosoir. J’étais content du résultat de la mission. Londres aurait été averti par radio. Je pensais à Serge, qui aurait été fier de son Oscar quand il aurait appris le résultat de cette mission dont j’aurais fini par lui parler. À quelques mètres de moi, dans la plaine, je vis un coucou se jeter sur une proie. J’avais beau vivre en ville, je m’intéressais depuis tout jeune aux oiseaux nicheurs. Un voisin de ma grand-mère m’avait initié à reconnaître les différentes espèces lorsque j’avais six ou sept ans, ce qui m’avait beaucoup plu. Chaque fois que nous nous voyions, ce voisin m’interrogeait sur les différentes catégories, les espèces, les régions ou pays où ils se reproduisaient… Depuis, je faisais les gros yeux dès qu’on parlait de chasse.

— Vos papiers ! demanda l’un des deux gendarmes à vélo qui venaient d’arriver à ma hauteur.

— Bien sûr, répondis-je avec le sourire.

Je présentai une carte d’identité.

— Oscar Crémieux…

— Oui c’est cela, confirmai-je, détendu.

— Né le…

— 17 octobre 1920 à Rouen, dans la Seine inférieure.

Nous avions choisi cette ville qui avait été bombardée par les Anglais, il y a quelques semaines, sachant que la mairie avait été particulièrement touchée.

— Et domicilié 14 rue Saint-Sever, à Rouen.

— Profession : voyageur de commerce ?

— Oui, depuis deux ans.

— Depuis quand êtes-vous ici ?

— Deux jours.

— Que faites-vous ?

— Je suis venu voir des producteurs de fromage.

— Qui avez-vous vu ?

— Messieurs Renard, Balthazar et Grenier.

— Où logez-vous ?

— À l’hôtel du Chêne, à Neuilly-l’Évêque.

— Où étiez-vous cette nuit ?

— Dans mon lit.

— Nous vérifierons.

— Que se passe-t-il ? demandai-je, l’air le plus ahuri possible.

— Vous n’avez pas entendu l’explosion, cette nuit ?

— Elle m’a réveillé, j’ai pensé qu’il s’était passé quelque chose et, ce matin, à l’hôtel, on m’a dit qu’il y avait eu une très forte explosion à Langres.

— Tu parles, sembla se réjouir le deuxième gendarme, qui n’avait pas encore pris la parole.

— La poudrerie a explosé, reprit son collège qui m’avait interrogé. La Résistance. Les Allemands sont très nerveux.

— Je comprends, fis-je mine de découvrir.

— Alors on nous a chargés de retrouver les terroristes.

— Qu’attendez-vous ici ? me demanda l’interrogateur.

Je lui servis mon histoire d’oiseaux.

— Nous passerons vérifier votre présence. Je garde vos papiers. Si tout est en règle, nous les laisserons à l’hôtel.

— Mais… et si je me fais arrêter par les Allemands ?

— Bonne chance, dit le gendarme, que je ne sentais pas totalement convaincu par mon histoire.

Cinq minutes plus tard, Arrosoir me rejoignait.

— J’étais dans ce bosquet. Vous êtes arrivé, j’ai attendu et bien m’en a pris, car j’ai ensuite vu les gendarmes.

Je lui racontai une scène qu’il avait devinée.

— Ne traînons pas. L’opération est parfaitement réussie, ce qui a mis les Fritz en transe, ainsi que leurs amis de la Milice. Vous allez rester ici jusqu’à demain matin. Puis vous partirez à Avallon. Vous prendrez place à bord d’un camion du Secours national, donc personne ne devrait vous contrôler. Ensuite, nous allons organiser votre opération retour.

Arrosoir me donna le lieu du rendez-vous où, à 9 heures, j’embarquerai avec ce chauffeur qui jouait double-jeu. J’allai à l’hôtel où je voulais déjeuner. Et récupérer mes papiers. L’hôtel du Chêne était toujours aussi calme. J’entrai, saluai la femme d’Édouard et mangeai frugalement. J’allai ensuite visiter un peu les alentours. Je m’accordai une heure de trêve.

Au cours de cette promenade, un tressaillement crispa mon poignet droit. Je n’y vis rien d’inquiétant. Je rentrai par la porte arrière de l’hôtel. L’ayant franchie, j’entendis un souffle derrière moi. Avant que j’aie eu le temps de me retourner, le canon d’une arme prit appui sur ma tempe gauche.

— Mains en l’air !

J’obtempérai, d’autant que je n’étais pas armé, ayant confié mon révolver à Édouard qui l’avait soigneusement dissimulé dans une dépendance.

Deux mains se mirent à me fouiller. Il y avait donc deux personnes derrière moi. Une troisième apparut.

— Quelle surprise… dit l’homme.

Et effectivement, c’en était une. Quoique…

Le milicien du café se tenait face à moi. C’était un autre homme. Avec, cette fois-ci, la tête de l’emploi et un ton impératif.

— On parle beaucoup de vous à Langres, aujourd’hui. Vous n’avez pas convaincu le maréchal des logis qui vous a contrôlé.

Vraiment pas. Alors nous allons voir cela, monsieur le voyageur de commerce. Nous allons passer la fin de l’après-midi ensemble, et peut-être plus.

Et il ajouta, hargneux et cynique :

— Quand on aime, on ne compte pas !

Ils m’amenèrent dans une maison à deux étages, un peu avant Langres. Les vitres étaient intactes. Mon attention se porta sur des fenêtres arquées très britanniques, inattendues dans cette région. En d’autres circonstances, le contraste m’aurait distrait.

Je fus enfermé dans une pièce vide. Propice à la méditation. Je m’efforçai de ne pas être inquiet, mais j’envisageai la suite de l’histoire. Le bon côté, c’est que j’allais me tester. Voir si j’étais capable de résister.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

04.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires