En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

03.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

04.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

05.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

06.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

07.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 10 heures 33 min
light > Insolite
constante menace
Un oiseau attaque et tue un cycliste
il y a 12 heures 2 min
pépites > Politique
toujours en poche
Emmanuel Macron évalue ses ministres avec une application
il y a 13 heures 22 min
pépite vidéo > Loisirs
Jamais deux sans trois
Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux
il y a 14 heures 17 min
light > Science
découverte scientifique
Des ingénieurs du MIT ont mis au point le matériau le plus noir de tous
il y a 15 heures 50 min
pépites > Terrorisme
Retour de tous les djihadistes en France ?
Des familles françaises de djihadistes portent plainte contre Jean-Yves Le Drian
il y a 17 heures 4 min
décryptage > Politique
analyse des résultats de votes des Régionales

Les deux France, celle qui taxe et celle qui paye

il y a 18 heures 23 min
décryptage > France
La fête hélas est finie

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

il y a 19 heures 2 sec
décryptage > Economie
politique monétaire

Le cri désespéré de Mario Draghi : « la politique fiscale doit devenir le principal instrument de la politique conjoncturelle ! »

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico business

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

il y a 20 heures 5 min
pépites > Education
une prison à ciel ouvert ?
Les guerres de bandes gangrènent des lycées franciliens
il y a 11 heures 24 min
Art et nature font-ils bon ménage ?
Une forêt de 300 arbres voit le jour en plein milieu d’un stade de football
il y a 12 heures 48 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Démanteler les GAFA pour déséquilibrer le monde ? Fausse bonne idée

il y a 14 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"LECTURES D'ETE": "InQarcéré" de Jean-Pierre Marongiu

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Science
nouvelle exoplanète k2-18B

Pourquoi la super-terre découverte par les astronomes est moins intéressante en soi que les méthodes qui ont permis de la repérer

il y a 16 heures 16 min
pépite vidéo > Justice
justice a été rendue
Condamné à 10 jours de prison pour cruauté envers un requin
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La nouvelle Bataille d’Angleterre

il y a 18 heures 49 min
décryptage > Europe
La hausse de l’énergie ne s’arrête-t-elle donc jamais ?

Taxe carbone européenne : la fausse bonne idée

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Politique
rentrée politique

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

il y a 19 heures 55 min
décryptage > Economie
Nouveau livre

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

il y a 20 heures 14 min
© Maison d'édition Mareuil
© Maison d'édition Mareuil
Bonnes feuilles

Passer entre les mailles du filet de la collaboration ou le quotidien du Résistant

Publié le 08 août 2019
La maison d'édition "Mareuil" publie Moi, Oscar Ziegler, dernier compagnon de la Libération, d'Henri Weill. Extrait 1/2
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La maison d'édition "Mareuil" publie Moi, Oscar Ziegler, dernier compagnon de la Libération, d'Henri Weill. Extrait 1/2

J’avais rendez-vous au carrefour de deux routes peu fréquentées situées à proximité de l’hôtel, que j’avais rejoint discrètement en fin de nuit, et donc après la fin du couvre-feu. Depuis 6 h 30, Édouard m’attendait pour me faire entrer. Je dormis une heure trente, me réveillai comme un client normal et remontai dans ma chambre. À 11 h 30, j’attendais Arrosoir. J’étais content du résultat de la mission. Londres aurait été averti par radio. Je pensais à Serge, qui aurait été fier de son Oscar quand il aurait appris le résultat de cette mission dont j’aurais fini par lui parler. À quelques mètres de moi, dans la plaine, je vis un coucou se jeter sur une proie. J’avais beau vivre en ville, je m’intéressais depuis tout jeune aux oiseaux nicheurs. Un voisin de ma grand-mère m’avait initié à reconnaître les différentes espèces lorsque j’avais six ou sept ans, ce qui m’avait beaucoup plu. Chaque fois que nous nous voyions, ce voisin m’interrogeait sur les différentes catégories, les espèces, les régions ou pays où ils se reproduisaient… Depuis, je faisais les gros yeux dès qu’on parlait de chasse.

— Vos papiers ! demanda l’un des deux gendarmes à vélo qui venaient d’arriver à ma hauteur.

— Bien sûr, répondis-je avec le sourire.

Je présentai une carte d’identité.

— Oscar Crémieux…

— Oui c’est cela, confirmai-je, détendu.

— Né le…

— 17 octobre 1920 à Rouen, dans la Seine inférieure.

Nous avions choisi cette ville qui avait été bombardée par les Anglais, il y a quelques semaines, sachant que la mairie avait été particulièrement touchée.

— Et domicilié 14 rue Saint-Sever, à Rouen.

— Profession : voyageur de commerce ?

— Oui, depuis deux ans.

— Depuis quand êtes-vous ici ?

— Deux jours.

— Que faites-vous ?

— Je suis venu voir des producteurs de fromage.

— Qui avez-vous vu ?

— Messieurs Renard, Balthazar et Grenier.

— Où logez-vous ?

— À l’hôtel du Chêne, à Neuilly-l’Évêque.

— Où étiez-vous cette nuit ?

— Dans mon lit.

— Nous vérifierons.

— Que se passe-t-il ? demandai-je, l’air le plus ahuri possible.

— Vous n’avez pas entendu l’explosion, cette nuit ?

— Elle m’a réveillé, j’ai pensé qu’il s’était passé quelque chose et, ce matin, à l’hôtel, on m’a dit qu’il y avait eu une très forte explosion à Langres.

— Tu parles, sembla se réjouir le deuxième gendarme, qui n’avait pas encore pris la parole.

— La poudrerie a explosé, reprit son collège qui m’avait interrogé. La Résistance. Les Allemands sont très nerveux.

— Je comprends, fis-je mine de découvrir.

— Alors on nous a chargés de retrouver les terroristes.

— Qu’attendez-vous ici ? me demanda l’interrogateur.

Je lui servis mon histoire d’oiseaux.

— Nous passerons vérifier votre présence. Je garde vos papiers. Si tout est en règle, nous les laisserons à l’hôtel.

— Mais… et si je me fais arrêter par les Allemands ?

— Bonne chance, dit le gendarme, que je ne sentais pas totalement convaincu par mon histoire.

Cinq minutes plus tard, Arrosoir me rejoignait.

— J’étais dans ce bosquet. Vous êtes arrivé, j’ai attendu et bien m’en a pris, car j’ai ensuite vu les gendarmes.

Je lui racontai une scène qu’il avait devinée.

— Ne traînons pas. L’opération est parfaitement réussie, ce qui a mis les Fritz en transe, ainsi que leurs amis de la Milice. Vous allez rester ici jusqu’à demain matin. Puis vous partirez à Avallon. Vous prendrez place à bord d’un camion du Secours national, donc personne ne devrait vous contrôler. Ensuite, nous allons organiser votre opération retour.

Arrosoir me donna le lieu du rendez-vous où, à 9 heures, j’embarquerai avec ce chauffeur qui jouait double-jeu. J’allai à l’hôtel où je voulais déjeuner. Et récupérer mes papiers. L’hôtel du Chêne était toujours aussi calme. J’entrai, saluai la femme d’Édouard et mangeai frugalement. J’allai ensuite visiter un peu les alentours. Je m’accordai une heure de trêve.

Au cours de cette promenade, un tressaillement crispa mon poignet droit. Je n’y vis rien d’inquiétant. Je rentrai par la porte arrière de l’hôtel. L’ayant franchie, j’entendis un souffle derrière moi. Avant que j’aie eu le temps de me retourner, le canon d’une arme prit appui sur ma tempe gauche.

— Mains en l’air !

J’obtempérai, d’autant que je n’étais pas armé, ayant confié mon révolver à Édouard qui l’avait soigneusement dissimulé dans une dépendance.

Deux mains se mirent à me fouiller. Il y avait donc deux personnes derrière moi. Une troisième apparut.

— Quelle surprise… dit l’homme.

Et effectivement, c’en était une. Quoique…

Le milicien du café se tenait face à moi. C’était un autre homme. Avec, cette fois-ci, la tête de l’emploi et un ton impératif.

— On parle beaucoup de vous à Langres, aujourd’hui. Vous n’avez pas convaincu le maréchal des logis qui vous a contrôlé.

Vraiment pas. Alors nous allons voir cela, monsieur le voyageur de commerce. Nous allons passer la fin de l’après-midi ensemble, et peut-être plus.

Et il ajouta, hargneux et cynique :

— Quand on aime, on ne compte pas !

Ils m’amenèrent dans une maison à deux étages, un peu avant Langres. Les vitres étaient intactes. Mon attention se porta sur des fenêtres arquées très britanniques, inattendues dans cette région. En d’autres circonstances, le contraste m’aurait distrait.

Je fus enfermé dans une pièce vide. Propice à la méditation. Je m’efforçai de ne pas être inquiet, mais j’envisageai la suite de l’histoire. Le bon côté, c’est que j’allais me tester. Voir si j’étais capable de résister.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

03.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

04.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

05.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

06.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

07.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires