En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 1 min 4 sec
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 33 min 14 sec
décryptage > Environnement
Atlantico Business

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

il y a 1 heure 13 min
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 15 heures 40 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 22 heures 22 sec
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 22 heures 30 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 22 heures 57 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 23 heures 4 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 23 heures 4 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 23 heures 22 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 21 min 59 sec
décryptage > Politique
Paysage politique

Etiquettes partisanes : le paradoxe des municipales

il y a 50 min 54 sec
décryptage > Justice
"Penelope Gate"

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

il y a 1 heure 28 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 21 heures 6 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 22 heures 17 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 22 heures 39 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 23 heures 4 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 23 heures 4 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 23 heures 5 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 23 heures 35 min
© Capture d'écran /// Challenges
© Capture d'écran /// Challenges
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE" : Les Vieux Fourneaux, tome 5, Bons pour l'Asile : l'une des meilleures séries de BD sur le marché

Publié le 07 août 2019
AUJOURD'HUI : "Les Vieux Fourneaux, Tome 5, Bons pour l'Asile" " de Lupano et Cauuet aux Ed. Dargaud.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
BD GUEST pour Culture Tops BD GUEST pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
AUJOURD'HUI : "Les Vieux Fourneaux, Tome 5, Bons pour l'Asile" " de Lupano et Cauuet aux Ed. Dargaud.

LIVRES

Les Vieux Fourneaux, Tome 5, Bons pour l'Asile

de Lupano et Cauuet

Ed. Dargaud

56 pages

12 euros

RECOMMANDATION

EN PRIORITE

THEME

Voici donc la nouvelle fournée des Vieux Fourneaux. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cette série, elle raconte l’histoire de trois papys atypiques ; Pierrot, l’anarchiste militant ; Antoine, le veuf acariâtre à la vie de famille agitée ; et Emile, l’ancien rugbyman à la santé fragile.

Le titre de l’album donne le ton, et même le double ton, en jouant sur le sens du mot « asile ». L’asile, nos trois papys n’en sont jamais très loin, mais ils sont aussi bons pour le droit d’asile, car il est beaucoup question dans cette histoire de l’accueil des migrants.

Dans ce tome, la nouveauté est le choix des auteurs d’entrelacer cinq histoires séparées : celle d’Antoine et de son fils, qui se retrouvent après de longues années ; celle de Sophie, la petite-fille d’Antoine, qui va rencontrer les grand-parents de sa fille ; celle de Pierrot et d’une de ses anciennes élèves devenue policière (la honte pour l’anar !) ; celle d’Emile face à ses paradis perdus ; et celle, excellente, d’un fond d’investissement caritatif porté par la savoureuse Fanfan, mamie qui déménage. Ce procédé narratif aurait pu nuire à la clarté de l’album, mais la maîtrise du scénario de Lupano, non seulement évite cet écueil, mais en plus en fait une source de dynamisme.

POINTS FORTS

 

Dès le premier album, nos Vieux Fourneaux ont rencontré un véritable succès populaire, qui ne s’est pas démenti tout au long des 4 premiers tomes. Il s’est même amplifié avec à la sortie du film adapté de la BD, avec Pierre Richard, Eddy Mitchell et Roland Giraud. Ce succès, à rebours des tendances actuelles plutôt portées sur les héros bodybuildés à la Marvel, a pris tout le monde au dépourvu. Certes, Lupano n’en était pas à son coup d’essai, et sa présence au scénario était une garantie de qualité, mais de là à déclencher un tel phénomène …

Avec ce cinquième tome, les auteurs évitent pour l’instant le piège de ces succès improbables, à savoir diluer pour durer. Au contraire, maîtrisant de mieux en mieux les caractères de leurs personnages, ils les poussent dans des situations de plus en plus abouties qui balancent toujours entre comique et émotion.

Le comique est présent, certes, dans cette nouvelle histoire, mais il cède peut-être plus de terrain que dans les albums précédents à l’émotion. Emotion nostalgique de Pierrot, confronté à son passé ; émotion de Sophie (la petite-fille d’Antoine, qui est vraiment le quatrième mousquetaire du trio) face aux grand-parents de sa fille Juliette ; et, enfin, la très belle émotion d’Emile, face à ses paradis perdus.

POINTS FAIBLES

On peut regretter que ces successions d’histoires nous privent de l’effet « bande de vieux » des premiers tomes. Chacun de nos quatre protagonistes (si on ajoute Sophie) vit son aventure, et les délires communs sont quasiment inexistants, ce qui manque un peu. Peut-être les auteurs s’en sont-ils rendus compte, car ils nous offrent une belle et émouvante fin, en forme de communion collective, qui vient atténuer ce sentiment.

Il faut aussi accepter la posture des bons sentiments. Ces trois papys sont des héros des temps modernes, combattant l’injustice, avec la fleur au fusil. Tout y passe, les combat pour l’accueil des migrants, contre les paradis fiscaux, contre l’Etat répressif… ça fait parfois un peu trop, mais les auteurs contrebalancent cet effet en confrontant aussi nos héros à leurs propres lâchetés.

EN DEUX MOTS...

Il n’y a que des bonnes raisons de vous précipiter chez votre libraire pour acheter cet album, et tous les précédents, si vous ne connaissez pas encore cette série. L’histoire est vivante et dynamique, les dessins de Cauuet sont parfaits, les héros sont originaux et attachants, et, cerise sur le gâteau, il y a Fanfan !

Fanfan, c’est la mamie de l’histoire, déjà présente dans les albums précédents, mais qui tient ici une place centrale et qui donne un supplément d’âme à cet opus. Fanfan, c’est la crème des gentilles, son explication de la création du fond d’investissements Dave Hiock et Demi Grants (vous y êtes ?) est, à mon avis, la meilleure partie de l’album, avec la fin, que je vous laisse découvrir.

Et s’il n’y avait qu’une raison d’acheter cet album, alors cette raison s’appellerait Fanfan.

UNE ILLSUTRATION

LES AUTEURS

  1. Wilfrid Lupano est né le 26 septembre 1971 à Nantes mais a passé une grande partie de sa vie à Pau, et réside maintenant à Toulouse. La BD a toujours fait partie de sa vie, et ce depuis son enfance où ses parents en consommaient beaucoup. Dans un des bars où il travaillait pour payer ses études, il a rencontré ses deux associés actuels : Roland Pignault et Fred Campoy. C'est ce dernier, devenu son ami, qui lui a proposé de se lancer dans l'écriture de nouvelles et de scénarios, en développant avec lui un personnage dans l'Amérique de XIX° siècle : ainsi est né Little Big Joe. Il est devenu un auteur très prolifique, enchainant les succès. Je garde en tête son magnifique Azimut avec Andreae au dessin, chez Vent d’Ouest, son Océan d’Amour, avec Panaccione chez Delcourt, ou encore sa parodie de Valérian, avec Mathieu Lauffray, chez Dargaud.
  2. Paul Cauuet est né à Toulouse le 11 juin 1980. Chez les Cauuet, le dessin est une histoire de famille, papa est dessinateur de pub et sa collection de BD alimente l'imaginaire de Paul. À l'adolescence, il officie sur les tables du Lycée puis devient illustrateur pour le journal du bahut. Avec son ami et scénariste Guillaume Clavery, ils concrétisent ce qui n'était à l'origine qu'un rêve de grands espaces, d'Orient et de terres de légendes, Aster. Côté influences, Paul Cauuet s'inspire de l'épopée Star Wars, le prince d'Égypte, Alladin et Stargate, des ambiances à l'image d'Aster : futuristes, oniriques et orientales.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires