En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 1 jour
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Risque sociétal important

Ces secrets que peuvent vous révéler les tests génétiques grand public

Publié le 02 août 2019
En Islande, plus de la moitié de la population a fait analyser ou séquencer son ADN. Une pratique de plus en plus courante qui sert non seulement à en apprendre davantage sur une population précise et sur les maladies récurrentes au sein de cette population mais également, à terme, à donner lieu à une médecine personnalisée.
Jean-Louis Nahon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En Islande, plus de la moitié de la population a fait analyser ou séquencer son ADN. Une pratique de plus en plus courante qui sert non seulement à en apprendre davantage sur une population précise et sur les maladies récurrentes au sein de cette population mais également, à terme, à donner lieu à une médecine personnalisée.

En Islande, la moitié de la population a fait séquencer et analyser son génome. Alors que le coût de cette pratique ne cesse de baisser, de plus en plus d'individu y ont recours. Concrètement pour faire séquencer et analyser son génome ? Qu'est-ce que cela peut-il nous apprendre ? 

En terme de santé publique c'est intéressant car cela permet, combiné aux Big Data, d'établir des "facteurs de risque" et d'élaborer des politiques de prévention. Mais a l'échelle individuelle l'intérêt est très limité. La connaissance de certaines mutations peut toutefois permettre d'éviter la naissance d'un enfant malade par exemple. C'est pourquoi il est particulièrement dommage que la révision de la loi de bioéthique ne permette pas les tests préconceptionnels pour certaines pathologies récessives très fréquentes comme la mucoviscidose ou la drépanocytose. Quand à la connaissance de sa généalogie génétique, elle permet en général de se rendre compte à quel point nous sommes des mélanges d'origines diverses. Si cela peut ajouter à la lutte contre le racisme, c'est une bonne chose.

Si l'analyse de génome à titre privé se répand, est-ce à dire que nous rentrons dans l'ère de la médecine personnalisée ? Si tel est la cas qu'elles peuvent en être les conséquences ? Concrètement, cela donnera-t-il lieu à une médecine plus efficace ? 

C'est déjà les cas en oncologie où la connaissance du génome de la tumeur permet d'orienter certains traitements. Mais l'analyse du génome à titre privé n'apporte rien à cette démarche médicale. Comme évoqué au téléphone, la connaissance de mutations prédisposant à des maladies non-curables est plus une source d’anxiété que propice à vivre dans le réconfort d’avoir été « dépisté »….

Enfin, si l'avancée scientifique est indéniable, quel peuvent être les risques de la généralisations du séquençage de génome humain ? 

Notre génome est identifiant mais nous le partageons aussi avec nos proches, ascendants ou descendants. Quand un individu fait un test génétique "généalogique", il alimente une base de données qu'il ne controle pas et fournit de nombreuses informations sur ses proches. On l'a vu l'an passé aux USA où la police a pu arrêter des criminels recherchés depuis des années grâce à la correspondance d'une partie de leur ADN avec des séquences de leurs cousins qui avaient effectués des tests généalogiques. L'issue ici est positive. Mais qui d'un accès à ces informations par votre assureur, votre banquier, votre employeur? Qui du risque de stigmatisation face à des facteurs de risques de certaines maladies mentales ou neurodégénératives? Le risque sociétal est donc extrêmement important….vous le couplez avec l’identification morphométrique ou comportementale « grâce » aux outils offerts par l’Intelligence Artificielle et vous pouvez d’ors et déjà dire adieu à votre vie privée et à votre liberté d’action. Mais c’est un autre débat...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 02/08/2019 - 16:17
C'est très
sympathique de nous présenter ça comme un progrès en matière de médecine, parce que c'est certainement vrai. mais la vraie raison pour laquelle autant de tests ont été pratiqués n'a rien à voir avec la médecine. 90% des tests ADN le sont parce qu'un être humain veut savoir d'où il vient et qui il est, une gifle à tous ces imbéciles qui ne comprennent pas qu'un être humain a besoin de racine et de civilisation.