En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

04.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

05.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

06.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 42 min 15 sec
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 5 heures 17 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 7 heures 6 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 10 heures 5 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 10 heures 32 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 11 heures 17 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 11 heures 36 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 11 heures 50 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 12 heures 8 min
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 12 heures 49 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 4 heures 8 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 5 heures 37 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 8 heures 9 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 10 heures 12 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 10 heures 40 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 11 heures 23 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 11 heures 50 min
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 12 heures 28 min
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 13 heures 6 min
© SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
© SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
Multi-récidiviste

Nadine Morano raciste en raison de ses propos sur Sibeth NDiaye ? Et si on réfléchissait un peu

Publié le 20 juillet 2019
Nadine Morano est encore au centre d'une polémique, après un tweet publié à propos de la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.
Philippe Bilger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il a été amené à requérir dans des grandes affaires qui...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nadine Morano est encore au centre d'une polémique, après un tweet publié à propos de la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

Nadine Morano fait encore parler d'elle.

Le 19 juillet elle a tweeté en ces termes : "Outrée mais habituée à entendre ses inepties débitées souvent en tenue de cirque... Sénégalaise très bien née ayant obtenu la nationalité Française il y a 3 ans... visiblement avec de grandes lacunes sur la culture française. Indigne de cette fonction gouvernementale en France" (Morandini).

Immédiatement des ministres, Gilles Le Gendre, responsable du Groupe LREM à l'Assemblée nationale, et autres députés de la même mouvance ont crié au racisme, exprimé leur indignation, réclamé des excuses mais il me semble que personne n'a pris le soin d'examiner ces propos en préférant, comme souvent en France, le gros de la bonne conscience outragée au détail du scrupule et de l'honnêteté, en refusant de distinguer entre les droits du partisan et l'indécence humaniste...

Qu'il soit bien clair que je n'aurais jamais rédigé un tel tweet. Je me suis contenté récemment de la mettre en cause pour son fou rire en ce qui concerne son lamentable lapsus sur la culpabilité de François de Rugy au lieu de "sa présomption d'innocence"...

A lire aussi sur Atlantico : Finale de la CAN : cinquante nuances de troubles de la visibilité (identitaire) en France

Est-il permis, n'est-il pas criminel de se pencher sur la nature du tweet de Nadine Morano en considérant - mais ce n'est pas une excuse pour elle - qu'elle n'a jamais eu un parler tiède ? Est-il acceptable de faire comme une explication de texte qui ne se contentera pas d'appréhender et de fustiger globalement mais de lire et de discriminer s'il y a lieu ?

Quand Nadine Morano énonce "Sénégalaise très bien née ayant obtenu la nationalité française il y a trois ans", elle fait un constat et rapporte une vérité dont tous les médias, notamment dans les portraits élogieux qui ont été consacrés à Sibeth Ndiaye, fidèle d'Emmanuel Macron, se sont fait l'écho...

Pour le reste qui est infiniment critique, voire offensant, sur sa médiocrité intellectuelle, son mauvais goût vestimentaire, ses lacunes en culture française, à supposer que ces allégations soient injustes et outrancières, le registre dont use Nadine Morano relève du droit qu'a tout politique d'incriminer, même d'accabler une personnalité publique qui, pour être ministre d'Edouard Philippe et soutenue par le président, n'a pas à forcément jouir d'une immunité de principe.

Ou faut-il aller jusqu'à accepter la réplique de Nadine Morano qui estime que sa seule faute est d'avoir mis en cause une personnalité de couleur devenue une ministre et que cette seule démarche fait encourir le reproche de racisme ?

Serait-il même fondé de craindre, alors qu'on combat légitimement le racisme sous toutes ses formes, qu'une ministre, parce qu'elle est de couleur, ne puisse pas être blâmée, ce qui serait un racisme à rebours, de pur confort et bienséant, et alors vraiment indigne d'une République ?

Le caractère extrême mais juridiquement licite de sa dénonciation doit-il être occulté, contre la liberté d'expression, par le conformisme éthique et systématique de l'apposition d'un pavillon raciste sur tout et n'importe quoi ?

Si les indignations de LREM et des ministres demeurent à la hauteur de leur réflexe initial et que les pourfendeurs de Nadine Morano sont prêts à s'affronter au mur judiciaire, qu'ils le tentent, qu'ils le fassent ! On verra bien.

Cette polémique à la fois dérisoire mais éclairante, bien significative de notre actualité où des imparfaits prétendent s'ériger en juges et en censeurs d'une imparfaite, m'apparaît centrale en raison de la question suivante : ce avec quoi on n'est pas d'accord et qui demeure encore dans une conception heureusement extensive de la liberté doit-il être forcément vilipendé, voire, demain, condamné ?

Triste démocratie.

Article publié initialement sur le blog de Philippe Bilger, "Justice au singulier"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
von straffenberg
- 23/07/2019 - 19:57
plus blanc que blanc c'est noir
Pour paraphraser un sketch de Coluche qui parle de lessive , je pense qu'a vouloir trop en faire on sape la démocratie . on a le droit de critiquer Madame la porte parole quelle soit africaine noire ou pas , Madame Morano est réputée pour son franc parler ….cela fait de mal à personne et rafraichit l'ambiance . Arrêtons pour certains de parler de raciste à tour de bras . Nous sommes en train d'élever la connerie en symbole national , pour l'instant la branche bien pensante EELV divers gauche minorités de tout poil amène chaque jour son ciment à l'édifice . Pauvre démocratie ...
clo-ette
- 23/07/2019 - 10:42
Le plus cocasse
dans les accusations envers Nadine Morano, est que son grand père est africain, et son père donc métis ...
GP13
- 22/07/2019 - 19:26
La maladresse ne doit pas masquer la question de fond
Il y a, manifestement, de la part des macronistes, une provocation à l'antiracisme.
Mais c'est une forme d'un racisme non reconnu : le racisme anti blanc.
Madame Morano a eu l'intuition de le reconnaître et de protester, avec raison et maladresse, mais sans nommer la "chose".
Monsieur Bilger, avec sa finesse habituelle, remet les éléments en perspective.