En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Savoir s'entourer

BCE : pourquoi l’équipe de Christine Lagarde pourrait cruellement manquer d’économistes

Publié le 15 juillet 2019
En décembre prochain, Benoît Coeure, un membre de l'exécutif de la BCE va partir. Un temps pressenti pour succéder à Mario Draghi, cet expert des questions liées à la BCE risque de beaucoup manquer à Christine Lagarde.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En décembre prochain, Benoît Coeure, un membre de l'exécutif de la BCE va partir. Un temps pressenti pour succéder à Mario Draghi, cet expert des questions liées à la BCE risque de beaucoup manquer à Christine Lagarde.

Atlantico : Quel est le profil de cet expert et comment s'est-il rendu si indispensable au sein de l'exécutif de la BCE ?

Jean-Paul Betbeze : Benoît Coeuré est un multi-expert, à la fois par ses propres compétences, par sa curiosité et par son histoire. Il a été, entre autres, chef économiste de l’Agence France Trésor, Sherpa lors du G20, et ensuite à la BCE comme membre du Conseil des Gouverneurs, entité représentant la logique fédérale de l’institution, à côté des Gouverneurs des Banques centrales nationales. Il a donc eu une belle, diversifiée et complexe carrière, avec des succès à chaque étape.

Ce qui est remarquable dans sa dernière responsabilité (en date) est qu’il a su traiter les questions très techniques de son portefeuille concernant notamment la mise en œuvre de la politique monétaire dans ses relations avec les banques, les marchés et ses effets prudentiels. Plus remarquable encore, il a toujours su avancer dans les domaines de la politique monétaire en faisant le lien avec les changements technologiques, politiques et économiques en cours. Il était la tête chercheuse de la BCE s’aventurant ainsi dans les terrains des cryptomonnaies, de la politique monétaire dans une économie largement de services, ou encore aux prises avec le changement climatique. Chaque fois, il reprenait ce qui lui paraissait le plus utile dans les savoirs théoriques et pratiques des politiques monétaires et éclairait le chemin, étayant (de manière forte et subtile à la fois) ses proches choix et voies. Et on savait qu’il serait suivi ! 

 

De manière générale, Christine Lagarde devra bien s'entourer pour qu'il n'y ait pas d'accros sur le fonctionnement de la BCE, tous les aspects juridiques...Quels pourraient être les membres idéaux de son équipe ? 

Mario Draghi et Benoît Coeuré exerçaient un magistère d’influence qui durera bien après leurs départs. Christine Lagarde devra s’entourer, mais elle a su le faire au FMI ! Son équipe au sein du comité ne dépendra pas d’elle (au moins officiellement),6 c’est elle en revanche qui définira les portefeuilles des nouveaux membres. M Lane est donc chef économiste et M de Guindos numéro deux de la BCE en charge de la surveillance bancaire, deux postes dont le poids relatif va monter avec les problèmes actuels : faibles croissance et inflation plus problèmes bancaires. Mme Lagarde aura des fonctions relativement plus politiques avec la nouvelle Commission ou l’Italie, par exemple - tout en défendant son indépendance. Ce ne sera pas simple et dépendra de ses capacités d’explication et de conviction, dans un monde bien plus « dur ». 

 

Les profils d'économistes sont ils si rares pour remplacer Benoît Coeure ?

Normalement le chef économiste de la BCE est là (M Lane qui a succédé à M Praet). Ce qui est rare avec Benoît Coeuré est son talent d’innovation élégante ! Savoir, plus maîtriser, plus avancer ! De fait, à la BCE ou à la FED, ce n’est pas si fréquent ! Et il y a et aura de bons esprits là : il leur faudra la gravitas !

Attendons donc de savoir d’où Benoît Coeuré parlera, peut-être de manière plus cash ! La zone euro en a besoin !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

03.

4 millions de dollars : c'est ce que gagne chaque heure la famille la plus riche du monde

04.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

05.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

06.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

07.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Brexit / élections italiennes : l’automne à risque qui attend l’Europe

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires