En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

05.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

06.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 8 heures 59 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 10 heures 45 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 14 heures 33 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 15 heures 47 min
pépites > Social
Prévisions
Grève SNCF : Edouard Philippe exige un "plan de transport" pour les fêtes
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Comment Daech est né sur les décombres de l'Etat irakien

il y a 18 heures 59 min
rendez-vous > Politique
Zone Franche
Mélenchon et les élections britanniques : le grand rabbin, le Crif et le Likoud ont-ils fait chuter la gauche ?
il y a 19 heures 33 min
décryptage > Education
Négociations

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Europe
Le retour de l'ennemi héréditaire

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

il y a 22 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 8 heures 48 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 10 heures 13 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 11 heures 42 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 15 heures 8 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 17 heures 10 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La genèse de Huaweï : comment le génie et les idées de Ren Zhengfei ont révolutionné les télécoms et l'industrie en Chine

il y a 18 heures 36 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Lutte et prévention contre le terrorisme : l'impérieuse nécessité d'adopter une vision globale afin d'éviter l'impression du pansement sur une jambe de bois

il y a 19 heures 12 min
décryptage > Santé
Avancées médicales

Un nouveau traitement capable de prévenir la moitié des cancers du sein produit des effets même longtemps après avoir été pris

il y a 20 heures 22 min
décryptage > Politique
Répartie

Retraites : on peut être de droite et préférer la répartition

il y a 21 heures 10 min
décryptage > Politique
Déclaration d’intérêt

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

il y a 22 heures 14 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Ex-Allié historique

20 après le Kosovo, l’Occident et l’UE devraient-ils éprouver une pointe de regret vis-à-vis de la Serbie ?

Publié le 15 juillet 2019
Emmanuel Macron se rend en Serbie pour "renouer des liens distendus", première visite à Belgrade depuis celle de Jacques Chirac en 2001. Au coeur de la visite, les négociations placées sous l'égide de l'Union européenne entre la Serbie et le Kosovo.
  ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florent Parmentier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
  ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron se rend en Serbie pour "renouer des liens distendus", première visite à Belgrade depuis celle de Jacques Chirac en 2001. Au coeur de la visite, les négociations placées sous l'égide de l'Union européenne entre la Serbie et le Kosovo.

Atlantico : 20 ans après la fin de la guerre, peut-on considérer que l'Occident et l'Union européenne ont échoué dans leur mission visant à gérer l'après-guerre ?

Florent Parmentier : La visite d’Emmanuel Macron en Serbie fait suite à une série de déceptions, dont le Président n’est pas le seul responsable mais qu’il convient de prendre en compte. Ainsi, la France a été un allié historique de la Serbie au cours de la Première Guerre mondiale, ce qui rend d’autant moins acceptable l’erreur diplomatique qu’a constitué le fait d’avoir placé la Serbie sur la tribune secondaire lors des cérémonies de novembre dernier, au contraire du Kosovo, étant placé en tribune d’honneur mais qui n’avait aucune existence en 1918 ! La France a également accueilli de nombreux étudiants serbes depuis le XIXe siècle, et l’on estime que de 70 000 à 100 000 Français ont des origines serbes. 

Néanmoins, les relations sont nettement plus froides aujourd’hui, en raison tant de la tiédeur de la diplomatie française au sujet de tout nouvel élargissement de l’Union européenne que de la position française sur le Kosovo. C’est tout l’enjeu de cette visite, qui intervient 20 ans après l’intervention de la coalition internationale au Kosovo, mais aussi 30 ans après que Milosevic ne souffle sur les braises du nationalisme, lors de son discours du 28 juin 1989 au Kosovo. Si la France a reconnu l’indépendance du Kosovo, à Belgrade, on lui reproche volontiers la faible attention qu’elle a porté aux minorités serbes et roms, qui ont dû quitter la région pour survivre. 

 

L'antagonisation (du fait des procès nombreux qui ont suivi la guerre) des Serbes n'a-t-elle pas limité la reconstruction des relations dans les Balkans ? N'est-il pas nécessaire de s'appuyer sur cette puissance régionale historique si on souhaite pacifier ?

Les Européens doivent en effet prendre garde au dilemme suivant : ils ne peuvent oublier les conflits des années 1990 sans se renier, mais ils ne peuvent pas non plus se comporter comme s’ils étaient les seuls à décider ce que devrait être la politique locale. 

La reconnaissance de la Macédoine du Nord par la Grèce constitue le plus récent succès européen, et il faut s’en réjouir. Il convient toutefois de ne pas oublier que la situation du Kosovo est encore loin d’être stabilisée : l’ensemble des Etats-membres ne reconnaît pas l’indépendance du Kosovo, connaissant eux-mêmes des problèmes de séparatisme. Quel intérêt aurait en effet l’Espagne de reconnaître l’indépendance du Kosovo à l’heure où la question catalane polarise son attention ?

Les Européens ont pensé que la promesse de l’élargissement, offerte au Sommet de Thessalonique (2003), suffirait à stabiliser la région. 

Ils ne sont pourtant pas les seuls à avoir de l’influence : le Kosovo soutient très largement l’OTAN plus que l’UE, la Russie bénéficie d’un capital de prestige fort à Belgrade. Il suffit de se souvenir de la visite triomphale de Vladimir Poutine dans la capitale serbe en janvier 2019 (plus de 100 000 personnes pour l’accueillir), où il a plaidé pour la stabilisation des Balkans, mise à mal selon lui par l’action des Européens. Quant à la Chine, elle offre une place de choix à la Serbie dans le cadre des routes de la Soie : prêts à faibles taux d’intérêt et sans conditionnalité, achats d’actifs industriels (usine sidérurgique de Smederevo, la plus grande du pays, investissements dans la plus grande mine de cuivre du pays...). 

 

Quelles sont les options envisageables pour enfin avancer dans les Balkans ?

Dans ce nouveau contexte, il paraît difficile de marginaliser la Serbie en lui faisant porter l’ensemble des responsabilités dans la chute de la Yougoslavie et les conséquences qui s’ensuivirent. 

Un élargissement à brève échéance n’est pas possible, et doit donc être écarté ; pour autant, l’objectif visé doit bien être de rapprocher le système politique existant de l’Etat de droit. Une fois que le pays sera rentré au sein de l’UE, il sera beaucoup plus compliqué de transformer celui-ci. Si la solution ne vient pas de l’UE, elle peut venir d’une solution négociée, y compris sous forme territoriale. Un changement des frontières représente pour l'Allemagne l’ouverture de la boîte de Pandore, à même de déstabiliser la Bosnie voisine, où se trouve une république serbe. La France y est peut-être davantage favorable. Au-delà des chancelleries, il faudra également voir comment les sociétés pourraient accepter des compromis réciproques, forcément difficiles pour une partie de la population. Il conviendra par exemple, dans toute future solution, d’associer une diaspora serbe proportionnellement nombreuse comparée à la taille de la population.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

05.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

06.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 19/07/2019 - 03:42
Le Kosovo le cœur de la Serbie
Il est grand temps que l'Europe dont la France se rende compte du désastre de la reconnaissance du Kossovo. Je vis dans un pays qui ne reconnaît pas le Kossovo et j'apprécie car je sais trop comme c'est pénible de voir l'Europe et ses lubies vouloir partager une capitale, donner une terre à des colons arabes venant de pays limitrophes...)
L'ONU, l'Otan... Ont fait un beau gâchis de la fin de la Yougoslavie mais cela n'empêche pas de faire toujours les mêmes erreurs en voulant imposer des solutions droits de l'hommistes dangereuses pour les nationaux.
L'Europe n'avait pas besoin de prendre partie pour la tête de pont kossovare albanaise islamiste soutenue par le Qatar et dont il s'avère qu'un certain nombre s'est retrouvé en Syrie.
jurgio
- 16/07/2019 - 18:51
L'Histoire européenne aime l'islam
De tout temps, des pays occidentaux "avancés" se croyant humanistes, ont avantagé contre toute raison ces sectes invasives. Les Balkans sont un exemple d'école. L'Empire ottoman a été craint et en a profité pour grignoter sans cesse les territoires (Thrace, Chypre...) et l'Europe s'est fait obséquieuse devant le Croissant. Le Kosovo est le dernier avatar connu.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 15/07/2019 - 22:48
Il suffit d'aller faire un
Il suffit d'aller faire un tour à Sarajevo, en Bosnie pour savoir que le Kosovo sera annexé par le Qatar. Quand le revenu d'un haut fonctionnaire ne dépasse pas 800€, il suffit de voiler sa femme et ses 3 filles pour obtenir l'équivalent mensuel, offert par nos amis Qatari....
Et tout ça grâce à qui ?
à nos "droitdelhommistes" européens, toujours prêts à se tirer une balle dans le pied...