En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

03.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

04.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

05.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

06.

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

07.

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 13 heures 46 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 15 heures 24 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 18 heures 18 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 19 heures 26 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 20 heures 6 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 20 heures 38 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 21 heures 5 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 22 heures 21 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 22 heures 28 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 22 heures 53 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 14 heures 26 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 15 heures 40 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 19 heures 43 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 20 heures 16 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 20 heures 57 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 22 heures 4 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 22 heures 28 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 22 heures 52 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 22 heures 54 min
© Reuters
© Reuters
Jeunesse et emploi

Entreprises, le jour de l’apprentissage est arrivé !

Publié le 04 juillet 2019
En France, l’apprentissage a connu des moments difficiles et a souvent été considéré comme une voie secondaire. L’erreur a été faite de considérer le temps pris à former la jeunesse comme une contribution et non comme un investissement.
Nestlé, ENGIE, EY, Firmenich, le Groupe Adecco, Microsoft, Salesforce et Solvay, membres de l’Alliance for YOUth
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En France, l’apprentissage a connu des moments difficiles et a souvent été considéré comme une voie secondaire. L’erreur a été faite de considérer le temps pris à former la jeunesse comme une contribution et non comme un investissement.
Aujourd’hui, lorsque l’on évoque l’avenir de nos enfants, personne ne peut prédire les métiers qu’ils exerceront. Ceci peut s’expliquer simplement : nous ne connaissons pas les métiers de demain. 
 
60% des enfants qui entreront à l’école primaire en 2019 exerceront des emplois qui n’existent pas encore. Dans le même temps, plus de 4 milliards de personnes restent exclues de l’économie digitale pourtant en pleine expansion. Ces chiffres du Forum Économique Mondial démontrent à eux seuls le fossé entre l’éducation traditionnelle de nos sociétés et les changements qui se profilent à grande vitesse pour le monde du travail. C’est justement pour permettre aux nouveaux talents de faire valoir leurs atouts et de les accompagner dans la transformation du monde du travail que nous avons créé l’Alliance for YOUth.
 
Cette alliance représente plus de 200 entreprises européennes qui se sont unies sous l’impulsion de Nestlé pour la formation et l’emploi des jeunes de moins de 30 ans. Grâce à elle, nous avons pu collectivement offrir près de 280 000 nouvelles opportunités de carrière aux jeunes européens depuis 2014. Alors même que cette initiative se déroule dans un contexte de crise économique latente sur le continent européen, où près de 15% des jeunes sont touchés par le chômage.  
 
Le programme de l’Alliance for YOUth s’appuie sur une volonté de former les jeunes aux emplois du 21e siècle. Au cœur de nos engagements : le développement de l’apprentissage. Cette voie, si souvent discrète par le passé, est devenue une véritable voie d’excellence. Elle représente l’avenir à plusieurs titres : l’avenir de nos jeunes talents, l’avenir de nos métiers, l’avenir de nos entreprises. 
 
C’est aussi à travers l’apprentissage, grâce à ce lien direct entre les nouvelles générations et nos entreprises, que nous réussirons la transformation de notre économie et du monde du travail. Il constitue un levier formidable dans la transmission de nos savoir-faire. La relation apprentituteur connecte les générations, et les expériences. Elle fait des apprentis les héritiers de milliers d’histoires d’entreprises, et les invite à écrire avec leurs mentors de nouvelles pages de ces histoires.
 
Nous sommes convaincus d’une chose : l’apprentissage est un accélérateur de la transition entre l’éducation traditionnelle et l’évolution des métiers. En France, l’apprentissage a connu des moments difficiles et a souvent été considéré comme une voie secondaire. L’erreur a été faite de considérer le temps pris à former la jeunesse comme une contribution et non comme un investissement. 
 
Pourtant, ce système est un formidable tremplin pour garantir une excellence dans l’obtention des compétences en adéquation avec le besoin des entreprises. La formation en apprentissage, c’est la sécurité de voir des talents directement opérationnels sur le marché du travail. C’est une formidable opportunité aussi bien pour les jeunes que pour les entreprises, une relation gagnant-gagnant. 
 
L’apprentissage est ainsi le premier étage de l’ascenseur social. Cela représente également une opportunité exceptionnelle pour des jeunes de prendre leur indépendance et de se situer en bonne place sur le marché de l’emploi en se différenciant.
 
Dans un pays comme la France où le taux de chômage se situe à plus de 21% pour les jeunes, l’apprentissage apparaît plus que jamais comme un véritable levier. 70% des étudiants passés par l’apprentissage ont un emploi sept mois après la fin de leur contrat Et pour la moitié, dans l’entreprise où ils ont été formés. D’autres pays européens sont en avance sur le sujet. Charge à nous, entreprises responsables, de poursuivre le développement de l’apprentissage en le considérant comme une véritable voie d’excellence. D’ailleurs les Français considèrent déjà l’apprentissage comme un moyen efficace de se former. Dans un récent sondage Toluna, 70% d’entre eux pensent qu’une formation diplômante est plus utile si elle est passée par la voie de l’apprentissage. Et si l’on va plus loin et que l’on interroge les parents des apprentis, les verbatim sont sans appel : l’apprentissage est une voie d’excellence !  
 
Tout comme eux, l’Alliance for YOUth croit à la force du mot apprentissage, à toutes les valeurs qu’il représente et aux carrières qu’il laisse entrevoir. Pour libérer son potentiel, tout talent se doit d’être cultivé et de s’adapter au monde en perpétuel changement, l’apprentissage représente selon nous l’avenir de l’éducation : une véritable cause nationale !
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hiris
- 05/07/2019 - 08:42
Superbe initiative dont personne ne parle !
L apprentissage méprisé par nos socialo/communistes depuis des décennies qui sont persuadés que ça ne génère que des ouvriers autant dire une classe sociale méprisée. Quel massacre ont ils fait au 20ème siècle par idéologie meurtrière les Jospin et toute sa clique.A vouloir une jeunesse entièrement bachelière pour faire une armée de fonctionnaires ils ont tué les artisans,les agriculteurs,tous les métiers nécessitant un apprentissage,des compétences, un savoir faire reposant sur des générations de pratique,d améliorations, inventions ,créations.Combien de métiers encore aujourd'hui pleurent pour avoir des jeunes qui prennent la relève ? Chômage mon oeil ,manque de formations oui ,celles de la vraie vie ,les couvreurs( avec des carnets de commande pleins sur 2 ans !) Les plombiers ,les charcutier ,bouchers, cuisinier,soudeur spécialisés, carrossiers,maçons spécialisés, électriciens, la liste est tellement longue , gâchis des forces vive quand on sait que toutes ces spécialités gagnaient bien leur vie .La FRANCE était connue pour sa formation d élite des compagnons , embauchés a l international à peine leur formation achevée. Ah la France et son snobisme a deux balle qui tue !