En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© AFP
Bonnes feuilles

Et l’héritier que Georges Pompidou se serait choisi serait ...

Publié le 22 juin 2019
Simon Laplace publie "Jacques Chirac, une histoire française" (Editions Nouvelles Sources – Geste éditions), une biographie de l'homme politique français, depuis ses études jusqu'à sa retraite. Son parcours politique est mis en lumière avec son lot d'échecs, de succès, de trahisons et de scandales. Extrait 1/2.
Simon Laplace est né en 1987 à Niort, ville où il va grandir et cultiver son intérêt pour le patrimoine. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simon Laplace
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simon Laplace est né en 1987 à Niort, ville où il va grandir et cultiver son intérêt pour le patrimoine. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simon Laplace publie "Jacques Chirac, une histoire française" (Editions Nouvelles Sources – Geste éditions), une biographie de l'homme politique français, depuis ses études jusqu'à sa retraite. Son parcours politique est mis en lumière avec son lot d'échecs, de succès, de trahisons et de scandales. Extrait 1/2.

Fidèle à lui-même, Jacques Chirac se lance avec ardeur dans la campagne. Il quitte Paris chaque vendredi soir dans sa Peugeot 403, sillonne le plateau de Millevaches et écume dans le week-end marchés, banquets et kermesses. D’un tempérament avenant et chaleureux, il n’a aucun mal à aller à la rencontre des électeurs, à sourire, serrer les mains, trinquer ou partager un repas convivial. À mille lieues de la figure de l’énarque froid ou du candidat officiel, Chirac manifeste ainsi un véritable sens du partage et une simplicité naturelle qui plaisent à ce peuple qui ne déteste rien tant que l’orgueil et la morgue des puissants. Il a aussi le sens du service rendu : au cours de ses pérégrinations limousines, il écoute patiemment les doléances de chacun, promet son aide et, de retour à Paris, se démène pour obtenir la subvention ou le plaçou demandés. 

Le candidat gaulliste manifeste surtout un flair et un sens politique hors pair : dans ce département anciennement ancré à gauche, qui est aussi l’un des moins développés du pays, il rappelle constamment ses convictions républicaines, met en avant ses attaches familiales radicales et mène une campagne axée sur la modernisation du territoire, promettant dotations et subsides de l’État pour développer l’économie locale. Il a l’intelligence de s’adjoindre comme suppléant le maire d’Ussel, Henri Belcour, « apolitique » d’obédience radicale, exploite habilement les dissensions au sein de la gauche et veille à s’attirer le soutien ou la neutralité bienveillante des caciques de la circonscription – à commencer par le légendaire Henri Queuille, figure tutélaire du radical-socialisme corrézien, peu suspect de sympathies gaullistes. Après une campagne épique, où le Premier ministre est venu le soutenir en personne, il arrive en tête au premier tour de l’élection, devant le candidat du Parti communiste. Reste à transformer l’essai au second tour, dans une circonscription qui s’était largement prononcée en faveur de François Mitterrand face au général de Gaulle en 1965. 

Au soir du 12 mars 1967, c’est chose faite : Jacques Chirac arrache de justesse la victoire en réunissant 18 522 voix, contre 17 985 pour son adversaire. Son éclatant succès corrézien contraste avec les résultats nationaux mitigés du parti gaulliste et de ses alliés, qui ne conservent la majorité à l’Assemblée que d’un siège. Avec, dit-on, ce commentaire désabusé de Georges Pompidou : « Il nous aurait fallu un Chirac dans chaque circonscription ». Élu à 34 ans dans une circonscription réputée imprenable, le nouveau député fait figure de jeune prodige. Cette victoire lui vaut d’être reçu à l’Élysée par le Général et d’entrer quelques semaines plus tard dans le nouveau gouvernement Pompidou, comme secrétaire d’État à l’Emploi.

Extrait du livre de Simon Laplace, "Jacques Chirac, une histoire française", publié aux éditions Nouvelles Sources – Geste éditions.

Lien direct vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires