En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

02.

Bilan post-Covid-19 : les Français totalement déboussolés à l’insu de leur plein gré

03.

Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel

04.

Libye : cette responsabilité française qu’Emmanuel Macron ne doit pas oublier quelles que soient celles de la Turquie aujourd’hui

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

C’est la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault, qui va enquêter sur l’affaire ! Et qui va enquêter sur Catherine Champrenault ?

07.

Des chercheurs identifient en Chine un nouveau virus de la grippe ayant le potentiel de déclencher une pandémie (mais quels sont les risques d’en subir deux coup sur coup…?)

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Qualité nutritionnelle : et voilà la liste des 100 meilleurs aliments au monde

03.

Coronavirus : l’hypothèse de l’un des principaux dissidents chinois sur le plan machiavélique de Pekin pour contaminer l’Occident est-elle crédible ?

04.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

03.

Toutes ces erreurs que le Défenseur des droits commet dans son rapport sur la discrimination en France

04.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

05.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > International
Fin des haricots occidentaux

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

il y a 14 sec
pépite vidéo > Environnement
Pollution
L'eau des égouts a été déversée par erreur sur une plage d'Acapulco
il y a 13 heures 4 min
light > Media
Validation de l’offre de reprise
Soulagement pour Presstalis qui va devenir France Messagerie
il y a 14 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les parfums" de Grégory Magne : une comédie dramatique aux fragrances et aux émotions délicates…

il y a 16 heures 37 min
pépites > Economie
Licenciements
Airbus : les aides de l'Etat pourraient sauver 2.000 emplois en France, selon Jean-Baptiste Djebbari
il y a 17 heures 18 min
pépite vidéo > International
Inquiétudes pour les libertés
Loi sur la sécurité : la répression des autorités se poursuit à Hong Kong
il y a 18 heures 40 min
décryptage > Environnement
Du cap Sizun au cap Fréhel

Respecter l’environnement, c’est aussi ne pas massacrer les paysages

il y a 19 heures 34 min
décryptage > International
Diplomatie

Libye : cette responsabilité française qu’Emmanuel Macron ne doit pas oublier quelles que soient celles de la Turquie aujourd’hui

il y a 20 heures 46 min
décryptage > Europe
"Rupture dans la continuité"

Plan de relance européen : l’élan franco-allemand peine à convaincre le reste de l’Union

il y a 22 heures 9 min
décryptage > High-tech
Technologie

Petits conseils de méthode si vous voulez vous lancer dans le live stream ou le podcast

il y a 22 heures 55 min
pépites > France
Candidature
Défenseur des droits : l'Elysée envisage de remplacer Jacques Toubon par Claire Hédon
il y a 12 heures 22 min
Représailles
L’Inde décide d’interdire 59 applications chinoises, dont TikTok et WeChat, pour raisons de "sécurité"
il y a 13 heures 49 min
pépites > Politique
Fin de la langue de bois
Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel
il y a 14 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La rafle des notables" de Anne Sinclair : magnifique témoignage sur un camp de concentration méconnu, celui de Royallieu, réservé aux Juifs pendant la guerre de 1940

il y a 16 heures 55 min
pépites > Justice
PNF
Affaire des "écoutes" de Nicolas Sarkozy : Nicole Belloubet demande l'ouverture d'une inspection sur les investigations du parquet national financier
il y a 17 heures 57 min
décryptage > Europe
Politique européenne

Election présidentielle en Pologne : l’occasion pour la France d’un nouveau départ avec Varsovie

il y a 19 heures 13 min
décryptage > Environnement
Débat orienté ?

Convention citoyenne pour le climat ou vengeance de la bourgeoisie des centres-villes contre les Gilets jaunes ?

il y a 20 heures 8 min
décryptage > Santé
Alerte sanitaire

Des chercheurs identifient en Chine un nouveau virus de la grippe ayant le potentiel de déclencher une pandémie (mais quels sont les risques d’en subir deux coup sur coup…?)

il y a 21 heures 41 min
décryptage > Société
Bienfaits

Fermetures ou restrictions sur les piscines post-Covid : l’été de la nage en eaux sauvages est devant nous (mais attention aux risques)

il y a 22 heures 32 min
décryptage > France
Impact politique de la crise

Bilan post-Covid-19 : les Français totalement déboussolés à l’insu de leur plein gré

il y a 23 heures 17 min
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Environnement

Julien Aubert : "Comme le montre le fiasco financier des éoliennes, nous avons besoin de moins de vert et plus d’écologie"

Publié le 08 juin 2019
Le député du Vaucluse publie un rapport qui démontre que l’éolien coûte plus que le nucléaire.
Julien Aubert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Aubert est député LR dans la 5e circonscription de Vaucluse. Il est secrétaire général de l'Association des députés gaullistes de l'Assemblée nationale.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le député du Vaucluse publie un rapport qui démontre que l’éolien coûte plus que le nucléaire.

Atlantico.fr : Vous publiez un rapport très critique sur l'éolien, dont vous critiquez l'efficacité économique des dépenses allouées par l'État à ce type d'énergies renouvelables. À quel point l'éolien coûte-t-il trop cher aujourd'hui aux Français ?

Julien Aubert : Le rapport en question se concentre uniquement sur le coût économique de l'éolien, plus exactement le coût du subventionnement à l'éolien (terrestre et maritime) qui passe soit par des appels d'offre (mise en compétition pour acheter des prix au moins cher), soit par les tarifs de rachat (acheter son électricité à un certain prix). Depuis dix-quinze ans générale, nous avons déjà dépensé neuf milliards d'euros pour produire quelques pourcents d'électricité et nous avons déjà engagé environ quarante milliards d'euros qui se décomposent entre le terrestre et le maritime. Les engagements futurs porteront, avec les engagements présents, à un coût total évalué entre soixante-dix et quatre-vingt milliards. Un élément de comparaison : le parc nucléaire historique a coûté quatre-vingt milliards d'euros (en euros 2019). Cela veut dire que pour produire soixante-quinze pourcents de l'électricité pendant quarante ans, nous avons donc dépensé autant que pendant vingt ans pour produire trois fois moins. Cependant, cela n'a pas d'influence sur la lutte contre les gaz à effet de serre. On va donc dépenser entre 70 et 90 milliards pour n'avoir aucun résultat sur le réchauffement climatique.

Même écologiquement, l'éolien n'est pas à la hauteur. Quels sont ses principaux défauts sur ce point ?

La thématique du réchauffement climatique a été portée par les écologistes qui ont réussi à faire croire aux gens que c'était la priorité, mais en réalité leur véritable agenda n'est pas l'avenir de la planète mais la dénucléarisation. En voici une preuve : lors de l'audition d'hier où j'ai présenté au Ministre de Rugy les chiffres, ce dernier m'a immédiatement attaqué, non pas pour contester les chiffres de l'éolien, mais pour dire que le nucléaire était beaucoup plus cher. Prenons le au mot : en incluant le démantèlement des centrales etc., on ajoute trente milliards d'euros : la somme s'élève à 135 milliards d'euros pour 75% pendant 40 ans, contre les 80 milliards d'euros pour 15% pendant vingt ans. Par année, ca fait 45 millions le % de nucléaire contre 266 millions pour l’éolien !

La seule manière d'augmenter le potentiel électrique des éoliennes terrestre, ce serait d'avoir des moteurs plus gros etc... Donc des mats plus hauts... Cela ne sera pas accepté. Surtout, on prend un risque majeur : on nous affirme les yeux dans les yeux qu'il est possible de gérer sur le réseau cet afflux d’électricité intermittente, ce qui n'est pas vrai. Il y a eu des passages l'an dernier où, faute de vents dans l'Europe en général, on a eu un manque subit d'électricité que les centrales nucléaires françaises arrivent à compenser car elles sont pilotables. En diminuant les nucléaires on diminue la capacité de pilotage européenne et en cas de black-out, cela nous coûtera des milliards d'euros.

Quand on produit trop d'éolien, on est même contraint parfois de payer les gens pour qu'ils en achètent, ce qui fait qu'il y a des coûts cachés. Sans parler des cadeaux faits aux promoteurs, dans le cadre de la renégociation du parc éolien en mers. On a triomphé en expliquant aux gens qu'on avait a baissé le prix d'achat. Ce qu'on n'a pas dit aux Français, c'est qu'on avait consenti dans le même temps à payer sur les fonds publics les raccordements de ces éoliennes en mer. Les prix ont baissé mais les coûts du réseau ont compensé. Tout ceci se retrouve dans la facture d'électricité qui a bondi de 40% en dix ans à cause du financement des énergies renouvelables, et désormais depuis 2016 à la pompe. De plus, quand on est forcément subventionné, lorsqu’il y a une très forte production intermittente, les prix baissent et cela tue les industries non-subventionnées et fragilise celui qui est le moteur du circuit : le nucléaire. Qui plus est, le gouvernement veut mettre en concurrence les barrages hydro-électriques : il se trouve que ces barrages nous servent pour redémarrer le parc électrique en cas de black out. Que le secteur privé s'occupe de cela est un vrai problème.

Comment proposer une vision plus pragmatique de l'énergie aujourd'hui sans oublier les impératifs environnementaux ?

Dans le cadre de mon mouvement, je publierai un livret à l'automne sur une autre vision de l'écologie qui répondra plus amplement à cette question. Il devrait y avoir un moratoire sur l'éolien terrestre, quand on considère les coûts. On devrait aussi plafonner le soutien aux énergies renouvelables et voter tous les ans au parlement ce plafond d’aide. Sur l'éolien, j'ai eu des réponses pitoyables du ministre de l'écologie : je lui ai montré qu'il avait renégocié un contrat à deux cent et quelques euros du mégawatt/heure pour les 6 premiers parcs. Je lui ai dit que, six mois plus tard sur le parc de Dunkerque, les chiffres sortent à cinquante euros et qu'il s'est donc fait avoir. Premièrement, il n'a pas cru le chiffre des Échos ; deuxièmement, il prétend que les marchés ne sont pas comparables parce que ce ne sont pas les mêmes zones. Dans ce cas là, mieux valait tout construire là où c’est le moins cher ! Cet argument ne tient pas : il a simplement subventionné l'industrie éolienne.

Valérie Pécresse déclarait dans son annonce de départ qu'il fallait une "écologie positive". Peut-on considérer que l'écologie soit un vrai sujet sur lequel peuvent se fonder les Républicains ?

Valérie Pécresse avait affirmé qu'elle ne voulait pas de nucléaire en Ile-de-France mais semble oublier que le nucléaire permet d’électrifier sa région. Il faut moins de vert et plus d'écologie.

Le 24 juin j'organiserai à l'Assemblée Nationale un colloque avec des personnes qui travaillent sur ce sujet-là, en prévision du livret publié à l'automne.

Retrouvez cette vidéo à cette adresse : ICI 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Monde2Bestfriend
- 10/06/2019 - 13:52
Bravo à Julien Aubert, bon travail de parlementaire
J'apprécie le travail de ce député car il est précis et courageux face à des mensonges d'une ampleur considérables vu les milliards dépensés et volés aux Français. Il y a un totalitarisme insupportable sur nos médias, en particulier ceux du sévice public (rappelons-nous le licenciement de P.Verdier) mais bien au délà et des mensonges sont déversés matin, midi et soir sans la moindre possibilité de contradiction! Bien entendu, le Pb N°1 qu'est l'explosion démographique est nié tout comme le Goulag était nié dans les années 60 #Stasiland
zen-gzr-28
- 09/06/2019 - 17:31
Il serait temps que l'écologie
relève de la science et non d'idéologie et propagande !
assougoudrel
- 09/06/2019 - 10:27
Gilets jaunes en Allemagne
Il sont depuis quelques mois dans la rue, mais personne n'en parle. Merkel qui exproprie des villages entiers pour exploiter de nouvelles mines de charbon, a mis une taxe supplémentaire sur le diesel, car elle trouve que ce dernier est vraiment trop polluant.