En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 13 min 48 sec
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 1 heure 23 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 2 heures 2 min
décryptage > France
Appel aux autorités

Dans la peau d’un autiste

il y a 2 heures 27 min
pépites > Politique
Police
Emmanuel Macron aurait été choqué par la vidéo montrant un producteur de musique frappé, et aurait recadré Gérald Darmanin
il y a 3 heures 45 sec
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 3 heures 27 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 3 heures 43 min
pépites > Société
Couac
A peine voté, l'article 24 de la loi sécurité globale va être réécrit par une commission indépendante : la majorité est énervée
il y a 4 heures 30 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Violences contre un producteur : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement

il y a 4 heures 58 min
décryptage > International
Attractivité

Shanghai remplace Londres comme ville la plus connectée au reste du monde : l’Asie a-t-elle définitivement supplanté l’Occident avec le Covid ?

il y a 5 heures 40 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 48 min 39 sec
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 1 heure 49 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 2 heures 4 min
light > Culture
Star
Isabelle Huppert meilleure actrice du monde au XXIe siècle selon le New York Times
il y a 2 heures 36 min
décryptage > Terrorisme
Justice

Procès de l’attentat de Villepinte : l’Iran en ligne de mire

il y a 3 heures 11 min
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 3 heures 31 min
décryptage > Europe
Wirecard, Volkswagen...

Peut-on encore avoir confiance dans le capitalisme allemand ? Une série de scandales laissent planer le doute

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Economie
Solutions pour sauver les emplois

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositifs de chômage partiel

il y a 4 heures 32 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

il y a 5 heures 15 min
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 21 heures 22 min
© Simon Gosselin
© Simon Gosselin
Atlanti-culture

"Cataract Valley" de Marie Rémond : l'amour vache entre sœurs. Bien joué mais pas palpitant

Publié le 06 juin 2019
Yolène Bahu pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yolène Bahu est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

THEATRE
CATARACT VALLEY
De: Marie Rémond
D’après Camp Cataract de Jane Bowles
Mise en scène: Marie Rémond et Thomas Quillardet
Avec: Caroline Arrouas, Caroline Darchen, Laurent Ménoret et Marie Rémond
Durée 1h30

 

INFORMATIONS
Théâtre de l’Europe- Odéon, salle Berthier.
1 Rue André-Suarès, 75017  Paris
Jusqu’au 17 juin
du mardi au samedi 20h, dimanche 15h 
Réservations : 33 1 44 85 40 40

 

RECOMMANDATION 
          BON
 

THEME 
Cataract Valley est tiré d'une nouvelle de l'Américaine Jane Bowles, mettant en scène les rapports complexes, entre amour et haine, de trois sœurs, toutes aussi névrosées.

Harriet est partie depuis plusieurs semaines dans un camp de vacances en forêt, où elle s'est fait de nouveaux amis qui ne l’a connaissent que peu, et cherche à se ressourcer pour calmer ses crises nerveuses que son quotidien auprès des ses sœurs, avec qui elle vit habituellement, exacerbe.

On comprend mieux sa fuite lorsque on se retrouve dans leur appartement commun, où son aîné « s’hystérise » en ne comprenant pas les réactions de ses sœurs, tout en essayant de paraître « normale» avec un travail et un mari; et où la cadette, soumise et manifestement perturbée, qui se persuade que leurs habitudes familiales bancales sont plaisantes, craint que l’escapade d’Harriet s’éternise en voyant ses lettres qui lui sont adressées rester sans réponses. Cette dernière va alors décider de débarquer à Cataract Camp, où se trouve Harriet, sans prévenir!


POINTS FORTS

Le décor est particulièrement réussi. Nous sommes à Cataract Valley... Même l’odeur des pins de la forêt envahit la salle. De plus, la scénographie a été intelligemment pensée de telle sorte que l'action se déroule dans plusieurs lieux à la fois : la cabane en bois d'Harriet, l'appartement des sœurs en ville, la forêt, le bord d’une cascade.

Cette pièce est une bonne illustration des tensions familiales pouvant exister parfois: des personnes qui s’aiment mais s’insupportent également.


POINTS FAIBLES
Cette pièce ne m’est pas apparue comme étant palpitante. L’histoire des ces sœurs n’est pas particulièrement fascinante. Les rebondissements sont rares. Les quelques notes d’humour parsemées dans le texte sont bienvenues, mais restent en nombre insuffisant.

 

EN  DEUX MOTS

La pièce pourrait être très ennuyeuse, mais elle est heureusement portée par des comédiens qui parviennent parfaitement à se fondre dans la peau de névrosés et à recréer le malaise qui peut naître des non-dits familiaux, face à des personnes qui tentent d’apparaître comme étant « normales » dans un monde qui est pourtant manifestement inadapté à leurs angoisses.

 

UN EXTRAIT
Harriet: "  Tout d’abord, je compte venir ici plusieurs années de suite… Combien, je n’en suis pas encore sûre, mais assez longtemps pour que cela puisse passer pour des racines… Je veux dire des racines naturelles de l’enfance, de la famille… Assez pour que je puisse me dire : Camp Cataract,c’est l’habitude, c’est la vie - et non l’évasion. L’habitude, c’est convenable et décent ; l’évasion ne l’est pas".

 

L’AUTEUR 
Marie Rémond, actrice et metteuse en scène, a suivi la classe libre du Cours Florent puis s’est formée au Théâtre National de Strasbourg.

Elle a reçu en 2015 le Molière de la révélation théâtrale pour son rôle dans Yvonne Princesse de Bourgogne mis en scène par Jacques Vincey.

Avec Clément Bresson et Sébastien Pouderoux, elle crée deux pièces de théâtre : André, puis Vers Wanda.

En 2015, elle adapte et met en scène en compagnie de Sébastien Pouderoux Comme une pierre qui... de Greil Marcus.

Parallèlement à sa carrière de metteuse en scène, elle joue également au cinéma et au théâtre.

En 2019, Marie Rémond crée Le voyage de G. Mastorna à la Comédie française, d'après le film non réalisé de Federico Fellini.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires