En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

02.

Bilan post-Covid-19 : les Français totalement déboussolés à l’insu de leur plein gré

03.

Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

Libye : cette responsabilité française qu’Emmanuel Macron ne doit pas oublier quelles que soient celles de la Turquie aujourd’hui

06.

C’est la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault, qui va enquêter sur l’affaire ! Et qui va enquêter sur Catherine Champrenault ?

07.

Des chercheurs identifient en Chine un nouveau virus de la grippe ayant le potentiel de déclencher une pandémie (mais quels sont les risques d’en subir deux coup sur coup…?)

01.

Concert Dylan en Chine : 43 à 210 $ la place

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Qualité nutritionnelle : et voilà la liste des 100 meilleurs aliments au monde

03.

Coronavirus : l’hypothèse de l’un des principaux dissidents chinois sur le plan machiavélique de Pekin pour contaminer l’Occident est-elle crédible ?

04.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

03.

Toutes ces erreurs que le Défenseur des droits commet dans son rapport sur la discrimination en France

04.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

05.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

La sortie de crise dépend essentiellement des comportements individuels des populations

il y a 2 min 48 sec
pépites > France
Candidature
Défenseur des droits : l'Elysée envisage de remplacer Jacques Toubon par Claire Hédon
il y a 12 heures 39 min
Représailles
L’Inde décide d’interdire 59 applications chinoises, dont TikTok et WeChat, pour raisons de "sécurité"
il y a 14 heures 6 min
pépites > Politique
Fin de la langue de bois
Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel
il y a 15 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La rafle des notables" de Anne Sinclair : magnifique témoignage sur un camp de concentration méconnu, celui de Royallieu, réservé aux Juifs pendant la guerre de 1940

il y a 17 heures 11 min
pépites > Justice
PNF
Affaire des "écoutes" de Nicolas Sarkozy : Nicole Belloubet demande l'ouverture d'une inspection sur les investigations du parquet national financier
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Europe
Politique européenne

Election présidentielle en Pologne : l’occasion pour la France d’un nouveau départ avec Varsovie

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Environnement
Débat orienté ?

Convention citoyenne pour le climat ou vengeance de la bourgeoisie des centres-villes contre les Gilets jaunes ?

il y a 20 heures 25 min
décryptage > Santé
Alerte sanitaire

Des chercheurs identifient en Chine un nouveau virus de la grippe ayant le potentiel de déclencher une pandémie (mais quels sont les risques d’en subir deux coup sur coup…?)

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Société
Bienfaits

Fermetures ou restrictions sur les piscines post-Covid : l’été de la nage en eaux sauvages est devant nous (mais attention aux risques)

il y a 22 heures 49 min
décryptage > International
Fin des haricots occidentaux

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

il y a 17 min 11 sec
pépite vidéo > Environnement
Pollution
L'eau des égouts a été déversée par erreur sur une plage d'Acapulco
il y a 13 heures 20 min
light > Media
Validation de l’offre de reprise
Soulagement pour Presstalis qui va devenir France Messagerie
il y a 14 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les parfums" de Grégory Magne : une comédie dramatique aux fragrances et aux émotions délicates…

il y a 16 heures 54 min
pépites > Economie
Licenciements
Airbus : les aides de l'Etat pourraient sauver 2.000 emplois en France, selon Jean-Baptiste Djebbari
il y a 17 heures 35 min
pépite vidéo > International
Inquiétudes pour les libertés
Loi sur la sécurité : la répression des autorités se poursuit à Hong Kong
il y a 18 heures 57 min
décryptage > Environnement
Du cap Sizun au cap Fréhel

Respecter l’environnement, c’est aussi ne pas massacrer les paysages

il y a 19 heures 51 min
décryptage > International
Diplomatie

Libye : cette responsabilité française qu’Emmanuel Macron ne doit pas oublier quelles que soient celles de la Turquie aujourd’hui

il y a 21 heures 3 min
décryptage > Europe
"Rupture dans la continuité"

Plan de relance européen : l’élan franco-allemand peine à convaincre le reste de l’Union

il y a 22 heures 26 min
décryptage > High-tech
Technologie

Petits conseils de méthode si vous voulez vous lancer dans le live stream ou le podcast

il y a 23 heures 12 min
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Démissions à droite

La démission de Valérie Pécresse accélère la fin des Républicains... et la recomposition des droites françaises ?

Publié le 06 juin 2019
Depuis le résultat désastreux de la liste LR aux européennes emmenée par François Xavier Bellamy, le parti est en ébullition.
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis le résultat désastreux de la liste LR aux européennes emmenée par François Xavier Bellamy, le parti est en ébullition.

Depuis le résultat désastreux de la liste LR aux européennes emmenée par François Xavier Bellamy, le parti est en ébullition. Laurent Wauquiez a été contraint à la démission et  au lendemain d'une réunion de grands élus à l'initiative du président du Sénat, Gérard Larcher, la principale opposante de la ligne Wauquiez, Valérie Pécresse claque la porte du Parti. Elle ne part pas seule : la majorité des élus ( dont le député Robin Reda, le juppéiste Mael de Calan, le président du groupe LR  du Conseil Régional d'Ile de France, la maire de Taverny Florence Portelli), lui ont emboité le pas dans l'heure qui a suivi son annonce au 20H de France 2. Ils l'avaient déjà suivie lorsqu'elle a fondé son mouvement "Libres" en 2017, après la présidentielle perdue par François Fillon. Le Parti s'était fracturé au moment du deuxième tour de l'élection présidentielle lorsque, sous l'impulsion de Laurent Wauquiez, LR avait refusé de choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Les Républicains rompaient alors avec la ligne fondatrice du mouvement qui consistait à faire barrage au Front National . Insupportable pour une partie des élus, notamment les juppéistes, et de l'UDF, dont Dominique Bussereau qui n'ont pas renouvelé leur cotisation et se sont progressivement  éloignés des Républicains. L'exclusion d'Edouard Philippe et des ministres Darmanin, Le Maire, Lecornu, a ajouté au malaise. Certains, à l'instar de Frank Riester, ou Fabienne Keller, Frédéric Lefèvre, ont fondé le parti Agir; d'autres , comme le député Thierry Solère, ont carrément rejoint La République en Marche. Valérie Pécresse avait alors choisi de rester, alors que le président de la Région Hauts de France, Xavier Bertrand, a, lui, claqué la porte après l'élection de Laurent Wauquiez...A l'opposé Thierry Mariani et Jean-Paul Garraud rejoignaient le Front National et ils ne cessent de tendre la main aux électeurs des Républicains .

Aujourd'hui, les dirigeants de LR fustigent la démarche de Valérie Pécresse: Eric Ciotti, l'accuse " de quitter le navire". Jean Leonetti, le président par intérim remarque que Valérie Pécresse n'a pas voulu affronter Laurent Wauquiez lorsqu'il a fallu choisir un nouveau président du Parti en décembre dernier. La présidente de la région Ile de France a préféré cultiver son mouvement qui a publié ses propositions programmatiques appelées "Cahiers" sur l'Europe, "Agir contre les déserts médicaux, la sécurité, la politique pénale ou encore "pour un vrai service minimum dans les transports". Valérie Pécresse se dit résolument de droite , mais aussi sociale et européennne, et veut incarner une troisième voie entre La République en Marche et Le Rassemblement National. Elle a démarré sa vie politique à l'Elysée sous Jacques Chirac (- qui avait voulu créer un électrochoc en créant le RP); et elle a contribué à la rédaction des statuts de l'UMP, dont le but était de rassembler la droite et le centre, et de faire barrage à l'extrême droite.  Mais à la veille des municipales,  la question des alliances est sur la table de tous les partis et singulièrement de L.R qui compte un grand nombre d'élus: "macroncompatibilité" ou réunion de toutes les droites , autrement dit du rapprochement avec le Front National rebaptisé Rassemblement National ? L'effondrement de LR aux européennes ravive le débat chez une partie des Républicains dont l'électorat a évolué avec la ligne du parti qui s'est concentré sur les questions identitaires alors que du temps de l'UMP, cohabitaient  les lignes sociales et libérales, européenne et souverainiste...C'était du temps du vieux monde ...

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Loupdessteppes
- 07/06/2019 - 01:14
Valérie : il ne suffit pas d'être érotiquement en exposition...
Il faut aussi assurer le service après-vente :: c'est tout le problème du politicard...
castres81
- 06/06/2019 - 23:18
La ligne c'était le NI / NI
Ni la gauche ni le FN.
La rupture de cette ligne qui consiste à ne pas voter pour ceux que l'on combat n'est pas le fait de Wauquiez qui refusait de voter Macron ( et Macron est bien sorti du cadavre du PS ainsi qu'une majorité de ses élus et de ses électeurs et combattait bien les LR ) . Wauquiez continue de le faire comme une majorité des électeurs LR car si en plus des fuites d'électeurs on commence à passer des accords avec LREM aux municipales on voit très bien qui sera le candidat commun de LREM et de LR et la mort de toute idée de droite par la suite.
Didou33
- 06/06/2019 - 22:47
Comme Judas
Pécresse veut sauver la droite comme Judas prétendait sauver le Christ...