En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 3 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 3 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 3 jours
© NABILA EL HADAD / AFP
© NABILA EL HADAD / AFP
Syndrôme de Tarzan

Ces populations qu’on dépossède de leurs terres pour “protéger la nature” avec la bénédiction du WWF

Publié le 05 juin 2019
"Comment accepter qu'au nom de la nature, des peuples sans défense puissent être victimes d'agissements délictueux allant jusqu'au meurtre ?"
Sylvie Brunel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Brunel est géographe, économiste et écrivain. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Comment accepter qu'au nom de la nature, des peuples sans défense puissent être victimes d'agissements délictueux allant jusqu'au meurtre ?"

Comment accepter qu'au nom de la nature, des peuples sans défense puissent être victimes d'agissements délictueux allant jusqu'au meurtre ? Comment accepter que nous nous arrogions le droit de disposer à la place de communautés paysannes ou pastorales des terres où elles vivent et qu'elles protègent ?

Depuis plusieurs années, l'ONG Survival International, dont la mission est d'aider partout dans le monde les peuples dits autochtones - ou premiers ("natives" en anglais) - à défendre leurs droits face aux multiples spoliations dont ils sont victimes, dénonce les agissements dans les forêts tropicales des ONG dites environnementales, à commencer par le pourtant respectable WWF. En Afrique centrale, ce sont les pygmées Baka qui sont déplacés de force, leurs villages détruits, les membres de leur communauté rudoyés, et souvent bien pires, prétendument pour sauvegarder les "hot spots de biodiversité"… dont ils sont pourtant à l'origine. Les discriminations dont ont toujours été victimes les Baka de la part des Bantous se voient ainsi légitimées et aggravées au nom de la protection de la nature. Des milices terrorisent, tuent, violent, "libérant" la forêt de ses occupants humains. Pourtant la superficie du bassin forestier s'étend en Afrique centrale et, lorsqu'ils sont associés à sa gestion, les Baka en sont les meilleurs gardiens. Ils la connaissent mieux que quiconque !  

Comment les droits de l'homme les plus élémentaires peuvent-ils être ainsi bafoués dans le silence, donc l'approbation implicite, de la communauté internationale ? Les défenseurs occidentaux de la nature s'arrogent tous les droits. C'est ce que j'appelle le syndrome de Tarzan, du nom du personnage créé par l'écrivain américain Edgar Rice Burroughs en 1912 : l'homme blanc omniscient, défenseur de la forêt tropicale contre les méchantes peuplades indigènes.

Les grands parcs américains ont été créés au XIX ° en chassant les Indiens, parqués dans des réserves ignobles après avoir dû prendre la "piste des larmes". Ce qui est en réalité un génocide a été largement occulté : ce sont toujours les vainqueurs qui écrivent l'histoire. A quand un président native aux USA ? Ce ne serait que justice ! En Afrique, d'immenses territoires qui furent, lors de la colonisation, transformés en réserves de chasse réservées à des élites occidentales sont devenus des parcs naturels gérés par un oligopole mondial d'ONG de la conservation tout autant occidentales. Elles bénéficient de financements considérables au nom de la protection des "Big Five" et des menaces pesant sur la biodiversité. L'éléphant passe avant l'enfant malnutri, considéré comme surnuméraire.

Il y aurait beaucoup à dire sur notre conception de la biodiversité, et cette sanctuarisation croissante du monde au nom d'une idéalisation du passé et d'une vision idéalisée - et fausse - de la nature, qui s'exerce au détriment des paysans, des éleveurs, des pêcheurs. Pourtant, tous nos paysages sont des héritages et le grand géographe Paul Pélissier qualifiait les savanes africaines de "parcs" car leurs arbres utiles avaient été soigneusement sélectionnés par les communautés paysannes. Quand le Botswana, pays pourtant démocratique, développé - et surtout .. souverain ! - autorise, dans des conditions très règlementées, la reprise de la chasse à l'éléphant, nous le conspuons. On peut pourtant constater sur place que la population d'éléphants est devenue si nombreuses qu'ils en viennent à détruire leur propre écosystème et à menacer les villages. L'Afrique est-elle notre terrain de jeu ? Notre chasse gardée ? Notre zoo ? Le conservatoire de tous nos fantasmes ? Les droits de l'homme ne sont pas à géométrie variable !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Adrien Dufourquet
- 06/06/2019 - 08:10
Voilà qui devait être dit.
Oui, un totalitarisme peut toujours en cacher un autre.
Mais quelles sont les raisons exactes pour lesquelles les humains mangent de la viande? Biologiques ou rituelles?
Gpo
- 05/06/2019 - 14:18
Merci madame
on aimerait tellement vous voir et vous entendre sur les plateaux de télé et avec des vrais journalistes qui cherchent avant tout le débat, les échanges d'idées, le sens critique sans censure par la bien pensance...
lasenorita
- 05/06/2019 - 11:13
L'homme doit passer avant l'animal!
Certaines personnes veulent empêcher les ''humains'' de manger de la viande sous le prétexte que les animaux qu'on élève souffrent!.. .Il ne faut pas exagérer! Quand je vois,dans des vertes prairies,des vaches ruminer tranquillement, je pense qu'elles n'ont pas l'air malheureuses..je suis ''contre'' l'élevage industriel où l'on voit des poulets s'entasser dans de petits espaces et j'approuve les personnes qui ne veulent pas se nourrir de ces poulets (j'en fais partie)..Il est exact que les Indiens ont été victimes d'un véritable ''génocide'' mais chut!...il ne faut pas le dire... il ne faut pas, aussi, parler du ''génocide'' que le F.L.N. a fait subir aux harkis ''désarmés'' .....en 1962...