En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

07.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 7 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 8 heures 57 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 9 heures 53 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 10 heures 49 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 12 heures 30 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 15 heures 5 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 15 heures 49 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 16 heures 26 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 17 heures 1 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 17 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 8 heures 46 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 9 heures 31 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 10 heures 14 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 11 heures 44 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 14 heures 57 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 15 heures 32 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 15 heures 53 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 18 heures 18 min
© FRED TANNEAU / AFP
© FRED TANNEAU / AFP
Déchets nucléaires

Décharges radioactives : ces cartes manipulées avec lesquelles Greenpeace essaye de nous faire peur

Publié le 31 mai 2019
L'ONG Greenpeace a publié sur son site internet une carte de la France affichant les 70 principaux lieux de stockage des déchets nucléaires.
Tristan Kamin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tristan Kamin est ingénieur en sûreté nucléaire. Son compte twitter : @Tristankamin
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ONG Greenpeace a publié sur son site internet une carte de la France affichant les 70 principaux lieux de stockage des déchets nucléaires.

Greenpeace vient de publier une carte des déchets radioactifs, reprise par le site du Parisien. Seulement celle du Parisien est allégée, il n'y a pas autant de points sur la carte. Comment expliquez-vous cette différence criante ? 

Tristan Kamin : Les deux cartes ne diffèrent pas par leur contenu. Seulement, là où Greenpeace affiche 70 sites de stockage ou d'entreposage de matières et déchets radioactifs (en orange foncé) et 56 sites, dont la sélection semble relativement arbitraire, liés au transport de matières (en orange clair), le Parisien permet d'afficher soit les premiers, soit les seconds, soit les deux. 
Ainsi, lorsque l'on cherche où sont entreposés ou stockés des matières ou déchets radioactifs, on y voit bien plus clair sur la carte du Parisien que sur celle de Greenpeace où il faut mentalement filtrer les points orange clair des points orange foncé.

De son côté, l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs publie une autre carte, tous les trois ans, qui semble à la fois plus précise et moins fournie. Que dit cette carte de l'Andra et en quoi vous semble-t-elle plus pertinente que celle de Greepeace ? 

La carte de Greenpeace ne donne que quelques généralités sur le site de transport, d'entreposage ou de stockage indiqué : types de transport, taille et âge de la centrale nucléaire...
La carte de l'ANDRA donne accès à une profusion d'information assommante. Année par année (sur la période 2013-2017), la carte de l'Inventaire de l'Andra détaille le type de déchets (barres de contrôle du réacteur usées, filtres, gravats, solvants, sacs de déchets, fûts, caissons métalliques...), les volumes associés, éventuellement (mais pas toujours) les quantités de radioactivité et les radionucléides concernés, la catégorie de déchets (faible activité à vie courte, moyenne activité à vie longue...), et une catégorisation plus fine qu'ils appellent « famille », par exemple « filtres et déchets irradiants cimentés en conteneur béton EDF ». 
Ainsi, l'inventaire de l'ANDRA se veut le plus détaillé possible, et, qui plus est, libre d'accès, avec la possibilité de télécharger un PDF résumé pour tel ou tel site ou le tableur de tout l'inventaire.
Au regard de cette quantité de données publiques, la valeur ajoutée par Greenpeace sur leur propre carte, outre ces points de transports assez vaguement définis, réside dans la suppression de l'essentiel de l'information diffusée en toute transparence par l'ANDRA. 

Sur quelles données fiables peut-on s'appuyer pour comprendre la répartition géographique et l'ampleur de la présence de déchets radioactifs en France ?

En termes de fiabilité, l'inventaire de l'ANDRA est la source primaire pour obtenir des informations sur le sujet - même Greenpeace repose sur ces données-là, sans les remettre en question.Toutefois, la carte permet de retrouver des données, pas de les visualiser. À cette fin, les Échos proposent une pertinente infographie permettant de visualiser les quantités de déchets et leur localisation, dans l'absolu et pour les différentes catégories. 
Il faut néanmoins comprendre qu'en raison des ordres de grandeur très éloignés entre les quantités de déchets de très faible à moyenne activité, à vie courte, qui se comptent en centaines de milliers de mètres cubes, et les déchets de moyenne et haute activité à vie longue, qui se comptent en milliers de mètres cubes, les visualisations graphiques demeurent toujours limitées en clarté. L'idéal est alors d'en revenir aux nombres et de les comparer entre eux. Ce que ne permet pas la carte de Greenpeace, édulcorée des détails secondaires comme... Les volumes de déchets.
 
Notez que je crains d'être assez peu disponible pour approfondir ou expliquer certains points si besoin est, départ en vacances oblige.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires