En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 50 min 34 sec
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 1 heure 14 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 2 heures 13 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 4 heures 5 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 5 heures 42 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 6 heures 23 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 16 heures 59 sec
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 17 heures 31 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 20 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 58 min 31 sec
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 1 heure 33 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 3 heures 30 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 5 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 6 heures 32 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 16 heures 46 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 17 heures 59 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 20 heures 33 min
© Sebastian Kahnert / dpa / AFP
© Sebastian Kahnert / dpa / AFP
Bonnes feuilles

Les abeilles, cette espèce matriarcale aux capacités uniques

Publié le 26 mai 2019
Christophe Gatineau et Sylvie Corré publient "Eloge de l’abeille" aux éditions Flammarion. Faire l'éloge de l'abeille n'est pas faire celui de l'apiculture, mais des abeilles, ce monde féminin pluriel qui approche les 1.000 espèces en France. Ce monde fragile et magique s'effondre, cloué au sol par un environnement hostile. Extrait 2/2.
Christophe Gatineau est un auteur, un cultivateur et agronome spécialisé en permaculture et agroécologie, un photographe et réalisateur né dans une famille d'agriculteurs le 9 août 1961 à Rochefort-sur-mer. Il vit aujourd'hui en Limousin. Historien de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Corré a publié Éloge de l'Abeille : Quand les insectes ont le bourdon aux éditions Flammarion 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Gatineau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Gatineau est un auteur, un cultivateur et agronome spécialisé en permaculture et agroécologie, un photographe et réalisateur né dans une famille d'agriculteurs le 9 août 1961 à Rochefort-sur-mer. Il vit aujourd'hui en Limousin. Historien de...
Voir la bio
Sylvie Corré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Corré a publié Éloge de l'Abeille : Quand les insectes ont le bourdon aux éditions Flammarion 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Gatineau et Sylvie Corré publient "Eloge de l’abeille" aux éditions Flammarion. Faire l'éloge de l'abeille n'est pas faire celui de l'apiculture, mais des abeilles, ce monde féminin pluriel qui approche les 1.000 espèces en France. Ce monde fragile et magique s'effondre, cloué au sol par un environnement hostile. Extrait 2/2.

On s'imagine vite, trop vite à mon goût, que les insectes n'auraient aucune «personnalité», uniquement celle de leur espèce, un ensemble de comportements innés et génétiquement transmis par la femelle pondeuse. Et, effectivement, chaque colonie d'abeilles à miel ou de guêpes sociales a son caractère, plus ou moins agressif ou docile à l'égard des étrangers, un trait de caractère dominant transmis par la pondeuse. Quant à s'imaginer, comme chez le cheval, la vache, le chien ou l'humain, que chaque individu pourrait avoir son petit caractère, c'est un champ d'investigation complètement vierge. Pour illustrer, avec tous les bémols d'usage, sans jamais faire d'une expérience personnelle et isolée une généralité, j'ai vécu l'année dernière l'expérience suivante avec une gauloise.

Syl. – Précise avec une guêpe Polistes de type gauloise, car on frise le quiproquo. Gauloise, qui est d'ici, de la Gaule. Polistes gallicus, des voisines de la guêpe commune qui vivent dans des nids formés d'un seul rang d'alvéoles. Mais si le fonctionnement social de la gauloise s'organise autour de femelles fondatrices, comme toutes les guêpes et les abeilles sociales, sauf l'abeille à miel, les colonies de fuscatus, une espèce vivant en Amérique, sont structurées autour de plusieurs mères. Une hiérarchie très stricte qui mérite d'être soulignée car c'est rarissime dans le monde animal. 

Chr. – Tout de même, tu oublies les bonobos, les orques, les hyènes, les éléphants… Mais chez les insectes comme chez les humains, c'est plus rare! Chez les espèces domestiquées comme la vache ou le mouton, les cartes sont éminemment faussées, même si chacune est fortement hiérarchisée en fonction de critères tels que l'ancienneté dans le groupe, la taille, le poids, l'agilité et la dimension des cornes ou des dents. Mais d'une manière générale, tous les cas de figure se retrouvent dans la nature: de l'ours antisocial obligeant la femelle à s'éloigner pour élever ses petits, à certaines sociétés matriarcales d'Asie qui ne reconnaissent pas le papa comme le reproducteur… l'éducation étant alors prise en charge par la mère, sa famille ou le groupe. Qui donne et reproduit la vie? Pleine de bon sens, une réponse est donnée par ce dicton qui court chez ces agriculteurs de la région de Yongning en Chine: La part de l'homme est dans la reproduction, comme l'action de la pluie sur l'herbe des prairies: elle fait pousser, sans plus. Cette pensée, qui émane d'une des rares ethnies matriarcales encore en vie, leur a-t‑elle été inspirée en observant le petit peuple des abeilles?

Syl. – Osons rappeler que les guêpes ne sont pas des abeilles, contrairement aux bourdons… même si elles jouent un rôle primordial dans la pollinisation de certaines espèces végétales. Quant à ta gauloise, peut-être es-tu tombé nez à nez avec une physionomiste? 

Chr. – Comment le savoir? Comment peuvent-elles savoir qu'elles sont du même essaim, quand toutes proviennent de mères différentes? Alors, pour ne pas craindre les ingérences, il ne restait que la reconnaissance faciale aux guêpes Polistes fuscatus pour contrôler les allées et venues de celles nées dans un nid gouverné par plusieurs «reines»… Et les différentes publications montrent une organisation sociale nettement plus complexe que celle des abeilles à miel. En effet, outre que c'est le groupe qui semble élever l'ensemble de la progéniture, les reines mères dominent leurs propres filles, des ouvrières qui peuvent aussi pondre. Le summum étant que chaque individu doit en permanence savoir se situer dans la hiérarchie qui anime ces communautés. «Les guêpes et les humains ont développé de manière totalement indépendante des mécanismes hautement spécialisés pour mémoriser les visages», explique Michael Sheehan, l'un des auteurs de l'étude. «Ces mécanismes sont très similaires, même si leurs cerveaux et leurs vues sont différents.» Les travaux de ces chercheurs de l'université du Michigan, aux États-Unis, publiés dans la revue Science du 2 décembre 2011, ont mis en évidence la capacité de ces animaux à s'identifier grâce aux marques spécifiques qu'ils portent sur la tête.

Syl. – Et en 2010, une autre étude a mis en évidence que les abeilles à miel étaient capables de lire les expressions du visage de leur apiculteur…

Chr. – C'est ouf! À l'exemple de beaucoup d'animaux, j'avais déjà observé que les gardiennes pouvaient interpréter le rythme respiratoire de celui qui s'approche ou ouvre la ruche, pour évaluer le danger et la réponse à apporter; sachant qu'une respiration lente et profonde rassure par opposition à une rapide et saccadée.

Syl. – Et elles filtrent en permanence l'entrée de la ruche pour repousser les intruses, les seuls étrangers autorisés à rentrer sans montrer patte blanche étant les mâles. Quand les récolteuses sont en pleine activité, comme un poste d'avant-garde, les gardiennes n'hésitent pas à se positionner sur la planche d'envol pour contrôler les éventuelles pilleuses. Et elles se comportent exactement comme des vigiles, vérifiant via leurs odeurs l'identité de toutes celles qui atterrissent. Et suivant la nature de l'attaque, ou de l'attaquant, la vigile n'hésitera pas à appeler des renforts. C'est la dernière fonction de l'abeille en interne, avant de partir travailler à l'extérieur comme récolteuse.

Extrait du livre de Christophe Gatineau et Sylvie Corré, Eloge de l’abeille, publié aux éditions Flammarion

Lien vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires