En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 4 heures 18 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 10 heures 38 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 11 heures 9 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 11 heures 35 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 11 heures 42 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 11 heures 43 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 12 heures 51 sec
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 12 heures 27 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 5 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 8 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 9 heures 45 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 10 heures 55 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 11 heures 18 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 11 heures 42 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 11 heures 42 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 11 heures 44 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 12 heures 13 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 4 heures
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 5 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 8 heures
Affiche de l'exposition
Affiche de l'exposition
Atlanti-culture

LA LUNE. Du voyage réel aux voyages imaginaires : c'est intéressant, mais ça manque de magie

Publié le 09 mai 2019
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Krista Leuck pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

EXPOSITION
 LA LUNE. Du voyage réel aux voyages imaginaires
Jusqu'au 22 juillet 

INFORMATIONS
Grand Palais
Entrée Square Jean Perrin
Ouverture tous les jours sauf le mardi de 10h à 20h, mercredi de 10h à 22h.
Fermeture dimanche 14 juillet.
Nuit européenne des musées samedi 18 mai. Gratuit à partir de 20h. Dernière entrée à minuit.
 
RECOMMANDATION
         BON

THEME
50e anniversaire du premier homme sur la lune

Le voyage réel
*Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, deux hommes marchaient sur la lune. Le monde entier retenait son souffle devant les images de l’alunissage en direct retransmises par la télévision. Le Grand Palais se joint aux multiples manifestations actuelles pour célébrer cet évènement scientifique.
*L’essentiel de l’exposition est conçu autour du voyage d’Apollo XI, de trois hommes, Neil Armstrong, Buzz Baldrin et Michael Collins. Plusieurs salles de photographies témoignent de cette aventure extraordinaire. On est saisi par ex. par un tirage argentique montrant Neil Armstrong et Buzz Aldrin s’entraînant à prélever des échantillons et à prendre des photographies sur la surface lunaire, (Apollo 11, avril 1969). Mieux, une Vue de la surface lunaire avec l’empreinte du pied de l’astronaute, prise par Michael Collins qui restait seul en orbite. Une sculpture en béton de Mircea Cantor couvrant une large surface au sol reprend la même empreinte du premier pas sur le sol lunaire de Neil Armstrong. Le public est invité à y mettre le sien …
*Dans une construction de la capsule lunaire sont présentés quelques objets personnels des astronautes, témoins de leur survie au quotidien: un rasoir à main avec sa crème Old Spice ! une boîte de hâchis de bœuf…
*Ne peuvent pas manquer dans ce parcours différents instruments et objets d’observation de la surface lunaire, et des mouvements de l’astre : des télescopes, un ancien calendrier lunaire perpétuel du Bénin, XIXe siècle; des exemples de cartographies qui se mettent en place au XVIIe siècle.
Le voyage imaginaire
Le volet artistique. Des documents, livres et films ici exposés témoignent que la littérature, le cinéma ou la bande dessinée ont de tout temps projeté des voyages vers la Lune. Jules Verne dans son roman d’anticipation, De la Terre à la Lune et Autour de la Lune (1869). Son idée d’un obus faisant office de fusée sera reprise dans le célèbre Voyage dans la Lune de Georges Méliès (1902), considéré comme le premier film de science-fiction.
Les Etats et Empires de la Lune  par Savinien de Cyrano dit de Bergerac (1619-1655). Satire de son temps, ce voyage initiatique est considéré comme le premier ouvrage de science-fiction.
Cette partie est complétée par des œuvres d’art illustrant les différents symboles de la Lune :
La femme – le rêve - la folie – les humeurs changeantes – la fécondité – la fertilité – l’eau – l’inconscient – l’intuition - fantasmes – l’idéologie – versatilité – caprices …
On peut relever certaines traduisant ces caractéristiques lunaires :
*Abraham Janssens, L’Inconstance, vers 1617, Statens Museum for Kunst, Copenhague. Une allégorie représentant parfaitement le cliché de l’infidélité des femmes.
* Joan Miro,  Baigneuse, 1924.
*François Morellet, Lunatique neonly n°3, 1997, crayons, acrylique sur toile fixée sur bois, néons et transformateurs. Mettant en lumière le caractère changeant des lunaisons avec les néons qui s’entrecroisent. 
*Sylvie Fleury, First Spaceship On Venus, 2018, en rose, fibre de verre, peinture avec paillettes, Paris, en hommage à Hergé (Tintin était allé sur la Lune avant Neil Armstrong !).                                                                                                                                                          
*Une petite salle est consacrée à quelques représentations de divinités lunaires extra-européennes aux noms chantants, prêtées par le Département des Antiquités orientales du Musée du Louvre.
La Lune prend plusieurs noms dans l’Antiquité : Séléné, Artémis, Diane, Luna et Hécate. Hécate est aussi la déesse du passage entre notre monde et l’au-delà.

POINTS FORTS
*Belle scénographie et mise en lumière
* Une horloge astronomique du XVIIe siècle. Les mouvements planétaires et la mécanique céleste ont depuis toujours inspiré les horlogers. Ici est exposé un joyau absolu créé par un groupe d’artistes, horloger, ébéniste,  bronzier, sculpteur, peintre. Un prêt de l’Observatoire de Paris.
*Un marbre somptueux d’Auguste Rodin, La Terre et la Lune (enlacées),  1899, National Museum Wales.
*Anne Louis Girodet, Le Sommeil d’Endymion, 1791, Huile sur toile, Musée du Louvre.
*Le même thème est repris par le sculpteur Antonio Canova en 1819. Il s’inspire des Dialogues des dieux de l’écrivain antique Lucien de Samosate décrivant Endymion endormi observé amoureusement par la Lune. C'est l’astre qui regarde le personnage et non l'inverse. Cette oeuvre en plâtre, très suggestive, clôt magnifiquement le parcours de l’exposition.

POINTS FAIBLES
Le choix des œuvres d’art d’intérêt inégal.
A part quelques exceptions, les tableaux (nocturnes), principalement du XIXe siècle, ne nous bouleversent pas par leur originalité. On peut passer avec un certain détachement devant des Clairs de lune, des Ondines et autres scènes de sorcellerie…

EN DEUX MOTS    
Personnellement, il me manque dans cette exposition un élément essentiel : la magie qu’inspire normalement la lune imaginaire. On garde une impression de  conception trop pédagogique pour faire rêver. Pas de place non plus à la contemplation.

UN EXTRAIT
Ou plutôt deux:
Un rappel de nos lointaines classes de géographie : "Lorsque la Lune est proche du Soleil dans le ciel, elle nous apparaît en forme de croissant, dont l’arrondi est toujours du côté du Soleil puisque c’est lui qui l’éclaire. La trajectoire apparente suivie par la Lune et le Soleil dans le ciel est un grand cercle appelé écliptique. Sous nos latitudes, ce cercle coupe obliquement l’horizon et le croissant apparaît « « penché ». Au contraire, entre les tropiques, l’écliptique tombe presque verticalement sur l’horizon et le croissant s’incline. Il apparaît comme une barque au-dessus de l’horizon lorsque le Soleil est couché. »
« Un petit pas pour l’homme mais un bond de géant pour l’humanité », Neil Armstrong.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires