En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

05.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

06.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

07.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

ça vient d'être publié
décryptage > France
Usual Suspects

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

il y a 6 min 57 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 9 heures 56 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 11 heures 21 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 12 heures 50 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 16 heures 16 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 18 heures 18 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La genèse de Huaweï : comment le génie et les idées de Ren Zhengfei ont révolutionné les télécoms et l'industrie en Chine

il y a 19 heures 44 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Lutte et prévention contre le terrorisme : l'impérieuse nécessité d'adopter une vision globale afin d'éviter l'impression du pansement sur une jambe de bois

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Santé
Avancées médicales

Un nouveau traitement capable de prévenir la moitié des cancers du sein produit des effets même longtemps après avoir été pris

il y a 21 heures 30 min
décryptage > Politique
Répartie

Retraites : on peut être de droite et préférer la répartition

il y a 22 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 9 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 10 heures 7 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 11 heures 53 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 15 heures 41 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 16 heures 55 min
pépites > Social
Prévisions
Grève SNCF : Edouard Philippe exige un "plan de transport" pour les fêtes
il y a 19 heures 29 sec
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Comment Daech est né sur les décombres de l'Etat irakien

il y a 20 heures 7 min
rendez-vous > Politique
Zone Franche
Mélenchon et les élections britanniques : le grand rabbin, le Crif et le Likoud ont-ils fait chuter la gauche ?
il y a 20 heures 41 min
décryptage > Education
Négociations

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

il y a 22 heures 3 min
décryptage > Europe
Le retour de l'ennemi héréditaire

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

il y a 23 heures 9 min
© Reuters
© Reuters
Plaine, ma plaine

Ce que Donald Trump et le secrétaire général de l’OTAN auraient à retenir des leçons de la guerre froide

Publié le 03 avril 2019
Deux jours avant les 70 ans de l'OTAN Donald Trump recevait Jens Stoltenberg à la Maison Blanche, pour évoquer notamment les questions des dépenses militaires allemandes, mais également le dossier Russe.
Mathieu Boulègue est Research Fellow pour le programme Russie et Eurasie de Chatham House. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathieu Boulègue
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathieu Boulègue est Research Fellow pour le programme Russie et Eurasie de Chatham House. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Deux jours avant les 70 ans de l'OTAN Donald Trump recevait Jens Stoltenberg à la Maison Blanche, pour évoquer notamment les questions des dépenses militaires allemandes, mais également le dossier Russe.

Atlantico: Comment évaluer les enjeux de la question des dépenses militaires des membres de l'OTAN, et plus particulièrement pour l'Allemagne, dans un contexte de tensions avec la Russie ?

Mathieu Boulègue : Les 2% sont plus une obsession trumpienne vis à vis du partage des tâches et du fardeau Otanien qu’à propos de la Russie. Donald Trump a une attitude vis à vis de Poutine et de la Russie qui est beaucoup plus conciliante que la ligne de base de l’OTAN. L’approche de Trump sur la question des 2% est beaucoup plus une approche “business” transactionnelle interne entre les membres de l’OTAN, ce qui n’est pas le cas d’autres alliés.  C’est le message qu’il faut retenir aujourd’hui, les désagréments internes sont plus le résultat des positions de Donald Trump que des divergences de point de vue à l’égard de la Russie. Cette question des 2% est interne à l’OTAN , et Donald Trump part du principe que les efforts doivent être réalisés à hauteur des capacités de chacun.

Tout le débat actuel sur la question de la cohérence des capacités OTAN porte sur la question de savoir s’il s’agit d’une logique économique ou d’une logique capacitaire, auquel cas, cela doit se faire selon les avantages comparatifs de chaque membre. On ne peut pas demander à l’Allemagne d’avoir le même effort capacitaire que la France ou les Etats-Unis pour des raisons historiques, économiques et pour des questions de placement de chacun des Etats en termes d’opérations interalliées. L’Allemagne est aujourd’hui un atout extrêmement puissant en matière de stabilisation, de reconstruction et de coordination interallié là ou les Etats-Unis ont une logique de fer de lance.    

 

Kay Bailey Hutchison, ambassadeur américain auprès de l'OTAN a déclaré : "Nous cherchons le moyen d'en faire plus dans la région de la mer noire", tout en précisant que les membres de l'OTAN discuteront des enjeux relatifs à la chute du traité INF (sur les forces nucléaires à portée intermédiaire). Quels sont les enjeux de cette réunion concernant la Russie ?

L’angle d’attaque de l’OTAN vis à vis de la Russie est défini par ce qui est appelé les trois D. (Défense, dissuasion, et dialogue). Dans cette logique, la part belle est faite aux deux premiers blocs, défense et dissuasion-  vus évidemment de façon négative par la Russie - alors que le troisième bloc, le dialogue, est extrêmement compliqué à mettre en place parce que le dialogue actuel avec la Russie a été relativement coupé et contraint par les événements de 2014. C’est une espèce de destruction progressive des lignes de dialogue et de communication que l’on a entre l’Occident et la Russie. Le problème aujourd'hui que l’on fait l’inverse de ce que nous faisions pendant la guerre froide. Plutôt que d’intensifier le dialogue avec la Russie et de rouvrir le maximum de lignes de communications, nous les avons toutes fermées. Pendant la guerre froide, pendant les crises les plus graves, le dialogue était à son maximum, le téléphone n’a jamais arrêté de sonner, et des adultes responsables étaient des deux côtés de la ligne. Aujourd’hui, à l’inverse, nous sommes dans une crise qui est quand même sérieuse, mais les deux parties ne se parlent plus, et lorsqu’ils se parlent, ce ne sont pas forcément des personnes responsables qui sont au bout de la ligne, des deux côtés.

Le problème est que la construction de la menace entre la Russie et OTAN permet de justifier un certain nombre de comportements en politique étrangère. Pour la Russie, cela permet de justifier une ligne politique de “Make Russia Great Again”, finalement, en se justifiant par un ennemi existentiel, alors que du point de vue de l’OTAN, cela justifie des budgets de dépenses et la présence continue de l’Alliance, sur le terrain européen notamment. C’est un cercle vertueux auto-entretenu parce que la perception de la menace s’est construite comme cela. Le dialogue serait ici primordial, mais le problème est que dans les faits, l’OTAN défend et dissuade plus qu’elle ne dialogue. Il est beaucoup plus difficile de dialoguer avec Moscou que d’accroître les capacités de tel ou tel pays.  Le problème est un problème de cohérence interne. Parmi les 29 membres, il existe 29 conceptions différentes de la place de la Russie dans le système, et donc 29 perceptions du “challenge” russe, selon la terminologie employée. La politique intérieure italienne n’est pas du tout la même que la politique intérieure britannique à l’égard de la Russie. A cela s’ajoute un problème de cohérence interne vis à vis de nos alliés, notamment la Turquie avec la vente des antimissiles russes S400.

L’OTAN veut en faire plus dans la mer noire, mais la question est de savoir comment convaincre la Turquie et la Bulgarie d’en faire plus, quand depuis le sommet de Varsovie, en 2016,  ces deux pays ont bien montré qu’une augmentation des capacités OTAN dans la mer noire n’était pas quelque chose qui les arrangaient. Le flanc est de la mer noire, où il faut faire quelque chose parce en comparaison des autres flancs, est délaissé. Mais pour cela, il faut être crédible. Dans un tel contexte, la question reste donc de savoir comment dialoguer avec la Russie alors que celle-ci ne veut plus dialoguer non plus. Et si le dialogue prend, il faut savoir à combien.

La perception que l’on a d’une Russie menaçante renforce les insécurités que l’on a de l’OTAN ou de l’Europe et de la place des Etats-Unis dans le système.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

05.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

06.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

07.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires