En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

04.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

05.

Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café

06.

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

07.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 6 heures 42 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 11 heures 8 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 12 heures 37 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 15 heures 9 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 17 heures 12 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 17 heures 40 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 18 heures 23 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 18 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 6 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 7 heures 41 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 12 heures 16 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 14 heures 5 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 17 heures 4 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 17 heures 32 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 18 heures 16 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 18 heures 35 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 18 heures 49 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 19 heures 7 min
© Capture d'écran
© Capture d'écran
Les meilleurs d'entre eux

Cette aile de la majorité LREM qui grince face à la juppéisation en marche

Publié le 15 février 2019
Progressivement, on assiste à une juppéisation de la macronie, pour des raisons électorales compréhensibles. Face à ce déport progressif vers le centre droit, la gauche de Macron s’organise. La majorité sort profondément ébranlée de cette épreuve du feu initiée par les Gilets Jaunes.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Progressivement, on assiste à une juppéisation de la macronie, pour des raisons électorales compréhensibles. Face à ce déport progressif vers le centre droit, la gauche de Macron s’organise. La majorité sort profondément ébranlée de cette épreuve du feu initiée par les Gilets Jaunes.

Pas de chance pour Macron. Ses bombements de torse lui valent une remontée intéressante dans les sondages. Mais dans sa majorité, ça flotte, et ça pourrait finir en eau de boudin. Nous ne partageons l’avis des éditorialistes qui ramènent ces questions à des querelles de foire, et nous pensons que ces mouvements traduisent une vraie recomposition politique due à (ou révélée par) la crise des Gilets Jaunes. 

La juppéisation de la macronie à l’oeuvre

L’arrivée de Juppé au Conseil Constitutionnel sur proposition de Richard Ferrand n’est pas seulement un « coup ». Elle montre que l’assise électorale la plus solide de Macron se situe dans ce centre droit miraculeusement libéré par Laurent Wauquiez. Plus Wauquiez se lepénise, plus Macron gagne de l’oxygène à sa droite. 

Retrouvez nos pronostics sur l’arrivée de François Bayrou à Matignon

De ce point de vue, les discussions entamées sur la liste des européennes ont bien montré la proximité désormais flagrante entre l’orléanisme juppéiste et l’orléanisme macronien. 

Pourquoi Macron se juppéise-t-il?

Si Emmanuel Macron resserre les liens avec Alain Juppé, de bonnes raisons électorales dictent son comportement. Dans la pratique, au-delà de son assise électorale du premier tour, ses seules marges de progression possibles se trouvent sur les anciennes de terre de Wauquiez. Il a donc besoin d’envoyer des signaux à cette droite bourgeoise, frileuse, centriste mais pas trop, qui aime le maire de Bordeaux et déteste le maire du Puy. 

L’intransigeance de Macron sur l’article 2 de la loi anti-casseurs, qui détricote les libertés publiques en autorisant les Préfets à assigner à résidence des manifestants, s’explique largement par le souci d’apparaître comme l’homme qui restaure un ordre bourgeois contesté par la populace. Cette stratégie est, en termes de sondage, payante. 

Pourquoi cette stratégie est peu soutenable

De notre point de vue, cette stratégie se heurtera rapidement à des limites structurelles. En effet, si les réserves électorales de Macron se situent au centre droit, ses perspectives de solution politique pour sortir de la crise des Gilets Jaunes se situent à gauche. Il devrait, d’ici au 15 mars, annoncer un train de mesures très keynésiennes pour ramener la concorde. 

Retrouvez nos pronostics sur le retour de la dépense publique

Le Président devrait donc se heurter à un rapide effet de ciseau entre la base nouvelle qu’il convoite et les décisions qu’il prend. Attention, Emmanuel, à ne pas décevoir trop vite tes nouveaux amis!

Les sociaux-démocrates reviennent au galop

Dans la foulée du week-end où la sous-ministre Brune Poirson a proposé de revenir à la fiscalité carbone, d’autres éléments, y compris de la République En Marche, se sont sentis pousser des ailes sur le sujet. La tribune qu’ils ont publiées sous la férule de Mathieu Orphelin, qui vient de quitter En Marche, en dit long sur le poids désormais symbolique de la taxe carbone.

Retrouvez le calcul caché des signataires de la tribune du Figaro

Derrière cette tribune, il faut mesurer l’effet de reconfiguration de la gauche macronienne, essentiellement composée des catégories socio-professionnelles bobo, qui est en cours. Face à la juppéisation de Macron, les élites, notamment parisiennes, sont prises d’une fièvre d’affirmation. Tout montre que le mouvement des Gilets Jaunes ne les a pas convaincues d’abandonner leur combat. 

Pour l’instant, Macron recadre…

Sa gauche s’est si bien rebiffée, qu’il a dû intervenir. À l’issue du Conseil des Ministres, Benjamin Griveaux a expliqué qu’il n’y aurait pas de nouvelle fiscalité sur le carbone. Le risque de voir les Gilets Jaunes s’emparer de ce sujet pour manifester à nouveau, ou pour disqualifier le Grand Débat, est trop important. Il n’en reste pas moins que l’édifice monolithique de la macronie semble s’effriter sur ce nouveau marqueur de la gauche. 

On notera que, après les 50 abstentionnistes de la loi anti-casseurs, de nouveaux députés En Marche ont marqué leur indépendance sur un sujet sensible. Cet élément souligne que le quinquennat est entré dans une phase nouvelle, où la gauche traditionnelle disparaissant, c’est au sein du parti majoritaire qu’elle va désormais tenter de faire entendre sa voix. Et rien n’exclut qu’elle bénéficie de « complicités » au sein du gouvernement lui-même. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gilbert perrin
- 17/02/2019 - 09:58
juppéisation de la macronnie ... ou l'on sait
De même que Pécresse ne vaut guère mieux ? quant à WAUQUIEZ, il faut qu'il le dise ? SI, LUI AUSSI : alors que faire ? sans doute effectuer à droite le regroupement républicain qui s'impose... autour de Marion Maréchal .... avec de nouvelles techniques de gestion d'un parti politique fortement enraciné dans le peuple !! la vraie démocratie pour une FRANCE libre et indépendante, hors du système et de l'europe actuelle... une FRANCE des NATIONS indépendantes de l'argent ROI... mais solidaire gilbert perrin
TPV
- 16/02/2019 - 22:46
@Ganesha
Juppé se Macronise.
C'est le sujet et non les aigreurs du peuple athée libéral (même RN compatible)
Ganesha
- 16/02/2019 - 11:09
Mr. Verhaeghe, Wauquiez ne se ''lepenise'' pas du tout !
Macron va chercher les électeurs... là où il le peut !

Contrairement à ce qu'affirme mr. Verhaege, l'immigrationniste (en secret) du Puy-en-Velay ne se ''lepenise'' pas du tout !
Au contraire, notre président a conclu un accord secret avec Laurent Wauquiez pour définitivement enterrer la charogne répugnante qu'est devenu le parti Ripoux-Blicain.
La dernière manifestation de Sens Commun,en janvier à Paris, n'a plus rassemblé, selon la police, que 7.000 partisans de la ''famille chrétienne homophobe''.
En échange d'une clémence judiciaire pour son ''abus de bien social'' de plus de 4 millions d'euros avec la société Center Parcs, le traître et escroc au blouson rouge a donc choisi comme tête de liste pour les Européennes, un séminariste manifestement torturé par des pulsions inavouables.

Les retraités aisés sont donc désormais forcés de suivre la consigne que le révérend père Fillon leur a donné, dès 20h15, le soir du premier tour de la présidentielle : votez Macron !