En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 7 heures 44 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 8 heures 28 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 10 heures 56 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 11 heures 40 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 12 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 13 heures 47 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 14 heures 10 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 14 heures 45 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 15 heures 3 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 8 heures 9 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 9 heures 39 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 11 heures 11 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 12 heures 8 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 13 heures 6 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 14 heures 3 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 14 heures 16 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 14 heures 37 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 14 heures 55 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 15 heures 7 min
info atlantico
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Discussion aux sommets

Référendum: conversation (évidemment imaginaire) entre Macron et moi

Publié le 05 février 2019
Tout avait gentiment commencé. Et ça a tristement fini.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tout avait gentiment commencé. Et ça a tristement fini.

Tout avait gentiment commencé.  Et ça a tristement fini.

"Bonjour, je suis Emmanuel Macron".  Étonné, flatté, bouleversé, j'ai répondu en bégayant d'émotion: "Bonjour Monsieur le Président".  Il a été aimable et d'une exquise courtoisie: chez les jésuites, il avait appris l'art du savoir-vivre et Brigitte Trogneux, qui fut son professeur, a donné une touche finale à son éducation.

"Que pensez-vous de mon idée de référendum?". "Le plus grand bien, Monsieur le Président, mais ça dépend de la question qui sera posée".  Macron: "J'en ai une à propos de laquelle je voudrais avoir votre avis".  

"Bien sûr, Monsieur le Président". "J'envisage de demander aux français si, oui ou non, ils sont prêts à voter pour une vie plus heureuse". Moi: "Avec tout le respect que je vous dois, Monsieur le Président, permettez-moi de vous dire que vous avez peut-être des raisons de penser que les gens sont con, mais que vous avez tort de les prendre pour plus con qu'ils ne sont".

Macron: "Là vous êtes à la limite de l'insolence. Mais comme je suis dans un bon jour, continuons". Moi: "Merci beaucoup, Monsieur le Président".  Lui: "J'envisage donc une question plus riche et plus complexe: voulez-vous, oui ou non, que les salaires augmentent, que les impôts baissent et que les prix des biens de première nécessité soient divisés par dix?".

Moi: "Vous les prenez toujours pour des cons. Mais moi j'ai une suggestion à vous faire. Pourquoi ne programmeriez-vous pas un référendum pour demander à tous ces cons s'ils sont favorables ou non au RIC (référendum d'initiative citoyenne)?".

La voix de mon interlocuteur devint froide, glaciale. "Le seul référendum que j'envisage c'est le RIP (référendum d'initiative présidentielle). Quant à vous, sachez que vous m'avez fait perdre quelques précieuses minutes de mon temps".

Il raccrocha sans me dire au revoir. Je sais qu'il ne me rappellera plus jamais, ce qui me laissera triste pour toujours. J'ai eu quand même avec lui quelques instants de bonheur. Merci pour ce moment, Monsieur le Président.*

*librement emprunté à François Hollande

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Sidewinder
- 07/02/2019 - 02:34
Bien vu.
Macron tout craché : il veut l'avis des autres ...à condition que ce soit le sien. Le ton est blagueur, of course, mais la réalité est inquiétante : ce type est un dictateur et nous risquons de nous en apercevoir de plus en plus.
Anouman
- 05/02/2019 - 21:20
Référendum
Mon cher Benoît vous auriez du vous douter que le président savait que les gens sont cons. D'abord parce qu'il a été élu, et ensuite parce qu'ils le sont, car depuis le temps qu'ils votent contre leurs intérêts et continuent à le faire la seule autre solution possible serait le masochisme. S'il vient vous trouver demandez lui un gros chèque et dites lui ce qu'il veut entendre. Il sera heureux et vous n'aurez pas perdu votre temps.
Ullman
- 05/02/2019 - 18:11
Errare humanom est
Mais non, Benoît ! Emprunté à Valérie…
Si le « 80 » vous intéresse, https://www.facebook.com/pg/yvon.monet.photo/photos/?tab=album&album_id=2475640255844071
Surtout, continuez !