En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

05.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

07.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 16 min 57 sec
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 5 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 6 heures 25 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 7 heures 47 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 9 heures 21 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 10 heures 1 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 10 heures 32 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 11 heures 8 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 11 heures 24 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 3 heures 32 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 5 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 6 heures 46 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 8 heures 44 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 9 heures 8 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 9 heures 40 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 10 heures 11 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 11 heures 18 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 11 heures 26 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Embauche

Pourquoi autant de CDD ? Petite réponse concrète

Publié le 09 janvier 2019
Si tout le monde s'accorde pour dire que la réglementation ne doit pas constituer un frein à l'embauche, dans les faits elle reste la principale source d'empêchement.
Janin Audas
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Janin Audas est expert-comptable, commissaire aux comptes, vice-président d’ETHIC, et président de la Compagnie des Experts indépendants en clôture amiable d’entreprise (CEICA).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si tout le monde s'accorde pour dire que la réglementation ne doit pas constituer un frein à l'embauche, dans les faits elle reste la principale source d'empêchement.

La politique du Gouvernement vise à favoriser l’embauche de salariés afin de résorber le chômage qui reste une plaie pour notre Pays et des modifications législatives ont été votées en ce sens mais, sur le terrain, les choses ne sont pas aussi simples. Et pourtant, tout le monde aimerait voir les entreprises recruter en plus grand nombre et, de préférence en CDI. Alors pourquoi ne le font-elles pas 

Une des principales raisons réside dans les difficultés qu’elles rencontrent lorsqu’elles veulent licencier en cas de difficultés économiques. Le cas réel ci-dessous permettra de constater « la simplification » intervenue dans ce domaine.

Informations demandées par l’Inspecteur du travail à une entreprise en vue d’autoriser (ou non) le licenciement économique d’un délégué du personnel suppléant.

_____________________________________________________________________________________________________________

 

« Bonsoir Monsieur,

Pour faire suite à notre entretien du 21 courant concernant la demande d'autorisation de licenciement pour motif économique de M. X  je vous prie de bien vouloir d'ores et déjà me faire retour dans les meilleurs délais des éléments suivants, sous forme d'un tableau synoptique, à savoir :

- Le chiffre d'affaire des sociétés du groupe réalisé en 2016, 2017, et de manière prévisionnelle en 2018 ; ces données devront également m'être indiquées trimestre par trimestre ;
- Le chiffre d'affaire consolidé du groupe réalisé en 2016, 2017, et de manière prévisionnelle en 2018 ; ces données devront également m'être indiquées trimestre par trimestre ;
- Le nombre de ventes  réalisées en 2016, 2017, et de manière prévisionnelle en 2018 ; ces données devront également m'être indiquées trimestre par trimestre, par entreprises, puis consolidées au niveau groupe sur la même période ;
- Le résultat d'exploitation des sociétés du groupe sur la période 2016 à 2017, et de manière prévisionnelle celui de 2018;
- Le résultat d'exploitation consolidé du groupe sur la période 2016 à 2017, et de manière prévisionnelle celui de 2018 ;
- Le résultat d'exploitation avant dotations aux amortissements (EBITDA) ou l'excédent brut d'exploitation (EBE) des sociétés du groupe sur la période 2016 à 2017, et de manière prévisionnelle celui de 2018 ;
- Le résultat d'exploitation avant dotations aux amortissements (EBITDA) ou l'excédent brut d'exploitation (EBE) consolidé du groupe sur la période 2016 à 2017, et de manière prévisionnelle celui de 2018 ;
- Le résultat net des sociétés du groupe sur la période 2016 à 2017, et celui prévu en 2018 ;
- Le résultat net consolidé du groupe sur la période 2016 à 2017, et celui prévu en 2018 ; 

Vous me définirez également le/les secteur(s) d'activité(s) du groupe, et me rattacherez le cas échéant la société Y au secteur d'activité concerné;
Vous me préciserez le positionnement de Y sur le(s) secteur(s) concerné(s) et la proportion globale de parts de marché (le cas échéant perdue) du groupe par rapport à ses divers concurrents en 2016, 2017, 2018 ;
Les données précitées (CA, Ventes, REX, EBITDA/EBE...) devront le cas échéant être rattachées au secteur d'activité des entités du groupe;

Vous me communiquerez en outre :

 

- La note économique transmise aux élus relative au projet de licenciement collectif de moins de 10 salariés de Y précisant les postes supprimés et les critères d'ordre ;
- Le rapport d'expertise rendu aux membres du CE en octobre 2018 par le cabinet A;
- La copie intégrale des PV des réunions CE de 2018 ;
- La copie des réunions DP 2017 et 2018;
- la preuve de la convocation des membres du CE à la réunion extraordinaire du 29/11;
- La copie des organigrammes du pôle Digital du groupe de 2013 à ce jour ;
- La copie du contrat de travail et le cas échéant de la/des fiche(s) de poste de M.X depuis son embauche ;
- Vous me préciserez les projets que M. X s'est vu proposé de mener au cours de l'année 2017 et 2018, et ceux réalisés par lui sur la même période (avec les calendriers d'exécution) ;
- Vous me préciserez si M. X a déjà exercé des fonctions d'encadrement, et si oui, depuis quand ne les exerce-t-il plus ? ;

S'agissant des mesures de reclassement, vous me communiquerez :

- La liste de l'ensemble des postes ouverts au sein du groupe (reclassement interne);
- La copie du courrier (+ preuve d'AR) adressé au Syndicat de la profession xxx et la liste des postes éventuellement ouverts au sein de Y et Z (Reclassement externe);
- Vous me présenterez enfin vos observations s'agissant de l'offre d'emploi dont vous trouverez copie ci-joint, communiquée par M. X, concernant un poste de Chef de projet en  CDD.

Dans l'attente de vous lire, je vous prie de croire Madame, à l'assurance de ma considération distinguée.
 »


Signé : Inspecteur du travail Unité de contrôle N° … Section n°... Unité Départementale de …
___________________________________________________________________________________________________________

 

Après avoir préparé son dossier (espérons qu’il sera complet) et au prix d’un certain nombre d’heures de travail, l’entreprise pourra se voir refuser purement et simplement le licenciement envisagé.

La procédure prendra certainement plusieurs mois entrainant des coûts supplémentaires (salaire plus charges sociales) à un moment où l’entreprise connaît des difficultés financières ; en espérant qu’un tribunal ne viendra pas ultérieurement remettre en cause l’application du barème forfaitaire des indemnités de licenciement, comme cela a été les cas ces derniers mois.

Et pourtant,tout le monde s’accorde maintenant pour considérer que la réglementation du travail ne doit pas être un frein à l’embauche ! Certains estiment même que les procédures de licenciement pour motif économique ont été trop simplifiées ! S’agissant d’un délégué du personnel suppléant, cela devient mission impossible.

 

Ce cas vécuillustre une des causes qui font que les chefs d’entreprise restent réticents à embaucher du personnel en CDI (contrat à durée indéterminée) et que, lorsqu’ils embauchent, c’est souvent en CDD (contrat à durée déterminée) afin de ne pas être confrontés à des procédures administratives ou judiciaires tatillonnes et couteuses.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires