En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 2 min 7 sec
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 33 min 15 sec
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 58 min 4 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l‘OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l’Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 1 heure 7 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 10 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 14 heures 40 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 15 heures 23 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 16 heures 55 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 19 heures 48 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 21 heures 9 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 30 min 3 sec
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 39 min 25 sec
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 59 min 43 sec
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 14 heures 21 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 14 heures 56 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 15 heures 52 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 18 heures 8 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 20 heures 24 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 21 heures 23 min
© TNP Villeurbanne
© TNP Villeurbanne
ATLANTI-CULTURE

De très bonnes choses, mais problème d'homogénéité

Publié le 27 novembre 2018
Jean Ruhlmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Ruhlmann est historien et maître de conférences en histoire contemporaine à l'université Lille III et à Sciences Po Paris. Il est également l'auteur de Ni bourgeois Ni prolétaires. La Défense des classes moyennes en France au XXe siècle (Seuil,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
VU PAR JEAN RUHLMANN
 
THÉÂTRE
 L’ÉCHANGE

DE PAUL CLAUDEL

MIS EN SCÈNE: CHRISTIAN SCHIARETTI

AVEC FRANCINE BERGÉ, LOUISE CHEVILLOTTE, ROBIN RENUCCI, MARC ZINGA

 

INFORMATIONS

  • THÉÂTRE LES GÉMEAUX / SCEAUX/ jusqu'au  1ER DECEMBRE/RÉSERVATIONS : 01 46 61 36 67
  • TNP VILLEURBANNE/du 6 au 23DECEMBRE/RESERVATIONS: 0478033000

 

RECOMMANDATION

BON

 

THÈME

• Deux jeunes gens – Louis et Marthe – viennent de se marier : elle, très pieuse, a quitté son foyer pour suivre son bien-aimé,et le couple vit de peu dans une contrée rurale d’Amérique du Nord.

• Louis aspire bientôt à retrouver une liberté que son nouveau statut d’époux semble contrarier. Dans le même temps, il trouve à s’employer chez de riches propriétaires terriens qui vont lui proposer un curieux échange : l’homme, Thomas Pollock, lui propose une somme pour qu’il parte et lui abandonne Marthe ; la femme, avec qui Louis a une liaison, lui offre de manière un peu paradoxale ladite liberté en échange de sa jeunesse et de son attachement.

• Marthe, de son côté, se trouve prise dans ce terrible champ de forces contradictoires, mais reste fidèle à ses attachements, au prix d’une souffrance considérable.

 

POINTS FORTS 

• Une fois que l’on a admis que les protagonistes d’un drame se déroulant dans l’Amérique profonde pouvaient s’exprimer comme les personnages de Corneille ou Racine (que de « ô ! », que de salutations quand même…), le public se régale de la maestria des deux comédiens que sont Francine Bergé et Robin Renucci. La première est absolument éblouissante d’aisance et de présence quand elle incarne une “forme-femme“ tentatrice, caustique, diabolique et désarmée. Robin Renucci se fait l’incarnation parfaite de “l’évangile de la richesse“ et le promoteur d’un échange-marchandage douteux, non sans laisser deviner des failles considérables que le dollar-roi ne peut combler.

• La mise en lumières est remarquablement conçue, qui épouse parfaitement l’économie générale de la pièce et la baigne d’ambiances fortes et variées.

 

POINTS FAIBLES 

• Mettre en présence des comédiens chevronnés (Bergé et Renucci) avec de plus jeunes artistes peut avoir des effets bénéfiques, ou l’inverse. C’est plutôt le cas ici, quand on aborde un texte compliqué à interpréter, parcouru de tunnels métaphoriques (pratiquement tous les éléments naturels y passent, de la marée au soleil…), et cherchant sans relâche à accommoder la poésie au théâtre. Tout ceci met en valeur  l’aisance des premiers à surmonter les difficultés que n’évitent pas toujours les seconds.

• Si la gestuelle et la souplesse de Marc Zinga sont de véritables atouts au service de son jeu, est-il nécessaire d’écarquiller les yeux à tout propos ? De la même manière, on entend trop souvent et trop distinctement Louise Chevillotte reprendre son souffle entre deux lamentations, ce qui nuit considérablement aux sentiments qu’elle exprime, sur des registres assez peu variés. Enfin, les deux comédiens prennent vite l’habitude de crier pour un oui ou pour un non, et l’un sur l’autre, piège qu’évitent soigneusement leurs aînés.

• On sait le soin que Claudel portait à la diction, mais était-il vraiment besoin d’exiger de Louise Chevillotte et de Marc Zinga qu’ils prononcent toutes les syllabes et les lettres, si ce n’est pour aboutir à les placer dans une situation de récitation passablement handicapante ; Renucci et Bergé savent s’en émanciper pour le plus grand bonheur du texte.

 

EN DEUX MOTS 

Un échange qui tourne au marchandage à la fois sordide et sublime, mais un peu inégal…

 

UN EXTRAIT 

«  Justice ! Justice ! Mon cri est humble et mon cri ne sera point inentendu »

 

L’AUTEUR 

• Paul Claudel (1868-1955), issu d’un milieu aisé, se convertit au catholicisme après avoir été saisi un soir de Noël 1886 dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Outre sa carrière de diplomate (notamment en extrême-orient), il accomplit un parcours de dramaturge, poète et essayiste, et connait la consécration avec Le partage de midi(1906), L’annonce faite à Marie (1912) et surtout Les souliers de satin (1929), désormais considérés comme des classiques du répertoire.

• Au théâtre, ses textes ont une indéniable dimension poétique et spirituelle. C’est la première version de L’échange qui nous est proposée : écrite en 1894, elle précède l’ambassade de Claudel aux Etats-Unis d’Amérique (1927-28) et donnera lieu à une seconde version, livrée sur le tard, en 1954.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires