En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 3 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 3 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 3 jours
Attirance des contraires

Les quatre traits de personnalité qui aident les hommes à avoir plus de relations sexuelles (et qui ne sont pas du tout les mêmes pour les femmes)

Publié le 27 novembre 2018
Une étude australienne identifie quatre qualités directement reliées à la fréquence des rapports sexuels chez les hommes : la sociabilité, l'amabilité, la stabilité émotionnelle, la conscienciosité. Les résultats diffèrent cependant grandement en ce qui concerne les femmes. Le seul trait de caractère qui leur permettrait d'avoir plus de relations sexuelles est d'être extraverties.
Alexis Rapin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Rapin est psychiatre et sexologue.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude australienne identifie quatre qualités directement reliées à la fréquence des rapports sexuels chez les hommes : la sociabilité, l'amabilité, la stabilité émotionnelle, la conscienciosité. Les résultats diffèrent cependant grandement en ce qui concerne les femmes. Le seul trait de caractère qui leur permettrait d'avoir plus de relations sexuelles est d'être extraverties.

Atlantico : Cette étude australienne menée sur 2998 hommes et 1480 femmes hétérosexuelles est d'une ampleur inédite. Apporte-t-elle un éclairage nouveau sur les qualités attractives au niveau sexuel ?

Alexis Rapin : Oui cela apporte effectivement une vision plus psychologique  de la rencontre sexuelle. De nombreuses recherches ont déjà montré que des traits de personnalité spécifiques pouvaient avoir des avantages dans certains domaines comme par exemple le travail ou la performance, mais on sait finalement peu de choses  sur les avantages ou les inconvénients que représentent ces traits par rapport à la sexualité.

Le mythe de passer des heures à la salle de sport pour façonner son corps d’athlète n’est  plus un critère suffisant pour décrocher une conquête sexuelle pour un homme. La sexualité́ est beaucoup plus affective (et hormonale) qu’on ne le croit.

Dans cette étude, il en ressort que dans les deux sexes, l’extraversion est associée avec une fréquence plus élevée de rapports sexuels. C’est aussi vrai pour les hommes qui présentent des caractéristiques telles qu’être émotionnellement stables, consciencieux et, chose étonnante, moins  aimable !

Ainsi cela révèle que pour les hommes les traits de personnalité rentrent aussi en compte dans la variabilité de l’activité sexuelle, plus que chez les femmes.

Toujours d’après cette étude, plus les hommes sont extravertis ou, moins tolérants, plus ils ont tendance à avoir d’enfants lorsqu’ils fondent un foyer.

Chez les Femmes, c’est le côté aimable qui est associée à une progéniture plus importante.

En France, le Docteur Philippe Brenot  a publié en  2010 et 2012 deux enquêtes menées par l’observatoire international du couple sur «  les hommes/les femmes, le sexe et l’amour » où il en ressortait notamment que pour 67 % des femmes, « la gentillesse et les attentions sont les qualités qui excitent le plus le désir (devant le corps et les muscles, l'intelligence, l'humour) ».

Comment expliquer la différence entre hommes et femmes de l'importance des qualités humaines dans l'attraction sexuelle ? Est-ce plutôt génétique ou sociologique ?

Cette différence peut s’expliquer par le fait qu’une plus grande variation des traits de personnalité masculins  pourrait être une adaptation avantageuse  dans la compétition intra-sexuelle chez les hommes que chez les femmes. En d’autres termes, les femmes choisissent plus leurs partenaires sexuels sur des caractéristiques autres que physiques quand il s’agit  d’accouplement alors que les hommes eux, n’y prêtent que peu d’attention, sauf quand cela concerne leur désir de paternité.

Sur ces observations et d’un point de vue évolutif, les partenaires masculins  recherchés ont plutôt des profils qui ont une base psychologique sans trouble de l’attachement ayant évolué dans un milieu sécure et stimulant avec un modèle parental stable. Ce sont ces caractéristiques qui favoriseraient ces types de traits de personnalité. Ainsi ces hommes vont refléter un état de bien-être et de confiance qui va jouer  de façon inconsciente chez les femmes dans leur choix du partenaire sexuel et potentiel futur père.

Pour l’homme, rappelons  que sa sexualité est toujours en appétit du fait de sa capacité régulière d’érection et du contact permanent avec son sexe. Il sera d’avantage « consommateur « de fait et moins regardant sur des caractéristiques psychologiques spécifiques de ses partenaires.

Les femmes elles, n’ont pas besoin de montrer de qualités particulières sauf lorsqu’il s’agit d’être une mère. Ce sont donc elles qui mènent le jeu en matière d’opportunités sexuelles !

Peut-on retrouver le même type de schémas dans toutes les sociétés ?

Il n’existe pas d’étude de ce type dans les sociétés non occidentales à ma connaissance. Mais en extrapolant ces schémas il est certain que ce sont des comportements en lien avec des caractéristiques  humaines qu’il faudra pondérer avec des facteurs culturels. Tout est dit !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
hommes, femme
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires