En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 2 heures 14 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 6 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 7 heures 59 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 8 heures 59 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 10 heures 2 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 10 heures 54 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 24 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 34 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 11 heures 35 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 11 heures 36 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 4 heures 41 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 28 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 8 heures 39 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 9 heures 20 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 10 heures 47 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 11 heures 5 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 34 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 11 heures 38 min
© ALBERTO PIZZOLI / AFP
© ALBERTO PIZZOLI / AFP
Bonnes feuilles

La répudiation massive de l'homme blanc dans nos sociétés contemporaines

Publié le 24 novembre 2018
Gilles William Goldnadel publie "Névroses médiatiques" aux éditions Plon. Il démontre que le virtuel a définitivement terrassé le réel et que la masse des individus médiatiquement enchaînés se conduit comme une foule déchaînée irrationnelle. Extrait 1/2.
Gilles-William Goldnadel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles William Goldnadel publie "Névroses médiatiques" aux éditions Plon. Il démontre que le virtuel a définitivement terrassé le réel et que la masse des individus médiatiquement enchaînés se conduit comme une foule déchaînée irrationnelle. Extrait 1/2.

La rime est facile. Euphonique. Esthétique. Artistique. Emphatique. Humoristique. La foule sacrifierait tout pour un bon mot. Mais CRS SS constituera l’un des slogans les meilleurs et les plus ineptes et lourds de conséquences du mouvement gauchisant non communiste alors en train de prendre le pouvoir idéologique en Occident. Banalisation de la Shoah, criminalisation de la police, tout était réuni. Il faut dire que le parti communiste et son compagnon de route capricieux Jean-Paul Sartre avaient déblayé le chemin terminologique en comparant déjà le chef de l’État français en uniforme – le général de Gaulle – au chancelier du Troisième Reich. Cette fois, la foule adolescente de Mai récusait un père sévère assimilé futilement à un dictateur militaire, et ses policiers casqués avec matraques se voyaient identifiés aux méchants soudards qui portaient d’autres casques.

La rime a fait le reste, quand bien même la comparaison ne rimait à rien. Surtout si elle ne rimait à rien, car la foule est par essence injuste et excessive.

Il n’empêche, ce slogan de la rue qui flottait dans l’air du temps désinvolte et insouciant a depuis fait son chemin dans les alvéoles cérébrales malléables et tracé un sillon profond dans les salles de rédaction.

Dans les années qui vont suivre, l’État et ses institutions régaliennes (armée, police, justice) vont ainsi être comparés de manière systématique et compulsive aux institutions de l’Allemagne nazie ou de l’État de Vichy, le policier au gestapiste, le militaire au Waffen-SS, les tribunaux aux sections spéciales.

Le nazisme et la Collaboration vont demeurer l’horresco referens à laquelle chacun, sauf à se damner, se doit de ne ressembler ni de près ni de loin.

Au fil des années, s’est gravée dans les esprits postchrétiens et postcommunistes, vides d’autres croyances spirituelles ou terrestres, une véritable nouvelle religion, laïque, existant avec sa liturgie, son catéchisme, ses grands prêtres, ses saints résistants et ses diables renaissants. Si on voulait la nommer et la décrire, il s’agit de la religion antinazie fantasmée, intolérante et fanatique à l’image inversée de ce qu’elle déteste. Elle traque systématiquement – et jusqu’à l’absurde et démentiel – tout ce qui peut ressembler de près ou de très loin ou de nulle part aux nazis ou à leurs collaborateurs, par l’image, le mot ou la couleur.

Le nazisme original est tellement naturellement détestable, si proche de l’idée du diable, que l’antinazisme (même fou) ne peut être aisément dénoncé sans éveiller le soupçon des chasseurs de démons.

La Foi Nouvelle possède un panthéon noir essentiellement composé de Blancs déclinés du noir au gris : Hitler, Pétain, Le Pen, Sarkozy, Netanyahu, Bush, Trump, Orban, Salvini, etc. Une sorte de galerie satanique où n’apparaissent pas des diables colorés équivalents en détestation aux Diables blancs : ni tyran nord-coréen, ni terroriste arabo-islamique, ni mollahs iraniens, ni dictateurs africains qui puissent exciter autant la haine y compris et surtout au sein du monde occidental blanc.

Pour comprendre cette situation unique dans l’histoire des peuples occidentaux, où l’habitude était plutôt de préférer détester l’Autre dissemblable, il faut dessiner le portrait-robot contemporain du Diable détestable. De l’ogre insatiable. Du croque-mitaine mystérieux et redoutable.

Hitler, donc, était un mâle blanc. Blanc comme le peuple allemand, européen, occidental qui l’avait produit, élu, assisté, suivi. Dominant revendiqué. Hétérosexuel assumé. Il est dans l’esprit conscient comme inconscient des hommes et des femmes occidentaux, l’homme qui a commis le pire crime de tous les temps modernes. Il est, en compagnie de ses Germains contemporains, l’homme de l’Holocauste. De l’enfer sur terre. Il est celui qui apporte la preuve la plus convaincante de l’existence de Satan. Il est l’Antéchrist.

Il en a résulté dans l’inconscient collectif contemporain, soumis à la communion religieuse émotionnelle de masse, une répudiation massive de l’homme blanc.

Extrait de l'ouvrage de Gilles William Goldnadel, Névroses médiatiques, publié chez Plon. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 24/11/2018 - 15:39
Tarés d'extrême...gauche ou autre
Complètement à la masse les tarlouzes et gouines islamo friendly détestant le réel de leur civilisation judéo chrétienne au nom d'une persécution que leurs ancêtres "front populaire" n'ont pas tenu en échec. Vraiment de la merde la contestation de Paris et des quelques grandes villes non gilets jaunes.