En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

04.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 11 min 3 sec
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 27 min 25 sec
pépites > Société
Couac
A peine voté, l'article 24 de la loi sécurité globale va être réécrit par une commission indépendante : la majorité est énervée
il y a 1 heure 14 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Violences contre un producteur : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement

il y a 1 heure 42 min
décryptage > International
Attractivité

Shanghai remplace Londres comme ville la plus connectée au reste du monde : l’Asie a-t-elle définitivement supplanté l’Occident avec le Covid ?

il y a 2 heures 24 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 18 heures 55 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 19 heures 54 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 20 heures 34 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 22 heures 58 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 1 jour 12 min
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 15 min 40 sec
décryptage > Europe
Wirecard, Volkswagen...

Peut-on encore avoir confiance dans le capitalisme allemand ? Une série de scandales laissent planer le doute

il y a 50 min 23 sec
décryptage > Economie
Solutions pour sauver les emplois

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositifs de chômage partiel

il y a 1 heure 16 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

il y a 1 heure 59 min
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 18 heures 6 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 19 heures 15 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 20 heures 14 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 22 heures 46 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 23 heures 25 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 1 jour 35 min
© Tolga AKMEN / AFP
© Tolga AKMEN / AFP
Fumer tue

Comment la cigarette électronique peut endommager nos cellules immunitaires

Publié le 16 août 2018
Selon une étude publiée par le journal Thorax, vapoter pourrait nuire à nos cellules immunitaires.
Stéphane Gayet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude publiée par le journal Thorax, vapoter pourrait nuire à nos cellules immunitaires.

Atlantico : Selon une étude publiée par le Journal Thorax, réalisée par le professeur David Thickett de l'Université de Birmingham, vapoter ne serait pas sans risques, et entraînerait notamment des risques concernant nos cellules immunitaires. Concrètement, que sait-on des risques induits par les cigarettes électroniques, quels sont les apports de cette nouvelle étude ?

Stéphane Gayet : tout ne peut pas être mauvais dans une cigarette classique.

 

La "vraie" fumée de tabac (cigarette classique) : un cocktail des plus dangereux

 
La fumée de tabac est surtout constituée de substances nocives. La fumée de cigarette est un mélange de gaz et de particules qui contient de l'ordre de 4000 substances, dont plus de 40 sont cancérigènes. Il y a une différence énorme entre ce qui se trouve dans une cigarette (froide) et ce que l'on inhale en la fumant (cette transformation phénoménale du tabac par la combustion est à l'origine de la grande nocivité de sa fumée). Il ne faut donc pas se laisser abuser par la composition chimique des cigarettes ou tabacs. Le mot goudron ne correspond pas à une famille chimique, mais à un ensemble complexe et très hétérogène de substances visqueuses (noirâtres ou brun foncé) produites par la combustion du tabac. La suie formée dans une cheminée où l'on brûle du bois évoque les goudrons de fumée. Ils sont le principal groupe de substances responsables des cancers liés au tabagisme. On y trouve un nombre considérable de molécules (notamment de nombreux hydrocarbures, comme le benzène et le benzopyrène). Parmi les produits les plus nocifs de la fumée, il y a aussi des gaz toxiques (monoxyde de carbone, oxydes d’azote, acide cyanhydrique, ammoniac), ainsi que certains métaux lourds (cadmium, mercure, plomb, chrome). Le monoxyde de carbone (CO) est un poison pour les globules rouges : il bloque leur hémoglobine qui devient donc indisponible pour transporter l’oxygène. Par ailleurs, diverses autres substances irritantes sont libérées dans la fumée de cigarette : acétone, aldéhydes (formaldéhyde plus connu sous le nom de formol ; acétaldéhyde, acroléine) et phénols (hydroquinone, crésols, résorcinol). Associées aux goudrons, ces substances favorisent l’inflammation des bronches et la toux.
 

La nicotine, oubliée de la liste précédente : un alcaloïde intéressant, mais toxique

 
En revanche, la nicotine, l'oubliée de la liste précédente, est intéressante. C'est un alcaloïde (substance végétale - généralement basique - contenant du carbone, de l'hydrogène, un ou plusieurs atomes d'azote et souvent un autre élément comme l'oxygène). Elle est incolore, liquide, huileuse et très soluble dans l'eau. Comme beaucoup d'alcaloïdes, c'est un produit très actif. La nicotine n'est pas le seul alcaloïde du tabac, mais elle représente 90 à 95 % du contenu en alcaloïdes du tabac. Elle est présente dans d'autres végétaux, dont des légumes de consommation courante. Elle a de nombreuses propriétés. C'est un insecticide, mais elle n'est presque plus employée comme tel aujourd'hui. Dans le corps humain, ses effets sont indissociables de ceux de la cotinine, son principal dérivé métabolique. La nicotine - et son dérivé la cotinine - est avant tout un produit psychoactif : elle agit sur le cerveau. Elle donne une sensation de plaisir (bien-être), procure une détente (effet anti-stress) et une réduction de l'anxiété (effet anxiolytique) ; elle a également un effet antidépresseur (rehaussement de l'humeur, c'est un effet euphorisant). Elle est encore douée d'un effet coupe-faim. Mais l'un de ses effets sans doute les plus intéressants et recherchés est son effet psychostimulant : la nicotine active l'idéation et accroît les performances intellectuelles. Au cours des grandes années du tabagisme en Europe de l'Ouest et aux États-Unis d'Amérique (du tout début des années 1950 au début des années 1980), le tabagisme quotidien était pratiquement la règle dans les milieux intellectuels et artistiques, souvent en association avec la caféine (un autre alcaloïde qui se trouve dans le café, le thé, le guarana et la kola). Cependant, la nicotine - et son dérivé - est également un produit toxique, tant pour l'appareil cardiovasculaire que pour l'appareil respiratoire. En outre, c'est elle qui est responsable de la dépendance à la fumée de tabac, ce qui confirme le fort impact psychique de cette substance.
 

Obtenir les effets recherchés de la nicotine sans la toxicité de la fumée : l'e-cigarette

 
Inventée en Chine par Hon Lik en 2006, la cigarette électronique s'est développée de façon spectaculaire. En France, on estime à bien plus d'un million le nombre d’utilisateurs que l'on appelle des "vapoteurs" (en fait, ce n'est pas une vapeur – gaz, toujours invisible -, mais un aérosol). Le principe est de générer par un chauffage doux (environ 60 °C) un aérosol plus ou moins riche en nicotine. Contrairement à la cigarette classique où la température du foyer peut dépasser les 700 degrés, il ne s'agit pas ici d'une combustion. La cigarette électronique associe l'oralité, la gestuelle rituelle, la sociabilité, la production emblématique d'une sorte de fumée, ainsi que surtout l'apport de nicotine, et sans l'ensemble des effets irritants, toxiques et cancérigènes de la fumée de tabac. C'est une invention géniale, il faut le reconnaître.
 
 

Mais la cigarette électronique est néanmoins toxique, déjà par la nicotine

 
Une étude publiée dans la revue "Thorax" révèle que l'aérosol d'une cigarette électronique - une fois condensé sous forme liquide - exerce un effet inhibiteur sur les macrophages des alvéoles pulmonaires. Les alvéoles pulmonaires sont les extrémités de l'arbre respiratoire. Ils sont microscopiques. C'est là que s'effectue l'hématose, c'est-à-dire le passage de l'oxygène vers les vaisseaux capillaires et l'évacuation du gaz carbonique sanguin dans les alvéoles. L'hématose se déroule au travers de la fine membrane alvéolo-capillaire. Or, les alvéoles pulmonaires sont vulnérables : les agents infectieux et les agents chimiques ou physiques qui n'ont pas été arrêtés avant peuvent y exercer leur action pathogène. Les macrophages alvéolaires représentent en quelque sorte l'une des dernières lignes de défense. Ils ont un rôle important à jouer. Ils sont l'équivalent des monocytes sanguins : les macrophages des tissus et les monocytes du sang font partie des globules blancs ou leucocytes, les cellules de défense. Ainsi, l'affaiblissement des macrophages alvéolaires par l'aérosol de cigarettes électroniques est susceptible de favoriser les inflammations du parenchyme pulmonaire (le tissu pulmonaire "profond") et les infections bactériennes pulmonaires profondes. Mais on doit être attentif au fait que l'aérosol des cigarettes électroniques contient autre chose que de la nicotine : il y a en plus des substances indispensables au chauffage et à la formation de l'aérosol. Il s'agit souvent de propylène glycol, de glycérol ou d'éthanol (alcool éthylique ou alcool ordinaire du vin).
Cette étude est innovante : c'est la première fois que l'on signale un effet immunitaire nocif avec l'usage de la cigarette électronique. Ce n'est pas la seule nicotine qui est en cause ici, mais l'ensemble "nicotine et autres substances chimiques" que l'on trouve dans l'aérosol.
 

Si les risques présentés par la cigarette traditionnelle sont bien plus importants que ceux découlant du "vapotage", comment anticiper les risques encourus par un consommateur de long terme de tels produits ? 

La cigarette électronique est un immense progrès par rapport à la cigarette classique, sur le plan de la nocivité. Mais il faut relativiser les résultats de cette étude. C'est un travail qui a été conduit in vitro, c'est-à-dire sur des cultures de cellules. Ce sont des macrophages de culture qui ont été mis en contact avec un aérosol condensé de cigarette électronique. Il n'y a encore à ce jour aucune étude portant sur des animaux ni des volontaires sains. C'est dire que l'on ignore encore l'impact clinique (observable chez des êtres vivants) de la cigarette électronique sur les infections ou les autres inflammations des alvéoles pulmonaires.
 
Il faut prendre cette étude comme une alerte. Non, le vapotage n'est pas anodin. Il est très largement plus sûr que le tabagisme, mais il comporte cependant une nocivité. Déjà celle de la nicotine, qui a une action pro-inflammatoire sur les alvéoles. Et puis l'ensemble constitué de cette molécule alcaloïde et des autres molécules de l'aérosol de vapotage : cet ensemble exerce un effet inhibiteur sur des cellules de défense vitales du poumon, les macrophages. Ce qui signifie clairement que la cigarette électronique est plus nocive que la nicotine prise par voie orale ou par voie transdermique. Il faut donc user avec modération du vapotage : il est prévisible que l'on découvre dans les années à venir d'autres effets délétères (néfastes pour la santé) avec ce type de consommation.
 

Dans ces conditions, la cigarette électronique ne devrait-elle pas être vue uniquement comme un moyen d'arrêter de fumer, plutôt que comme un produit de consommation en lui-même ? 

C'est exactement ce que l'on dit et écrit de plus en plus. L'invention de cet appareil qu'est la cigarette électronique est certes géniale, mais la nicotine reste une substance tout de même toxique. Rappelons-nous qu'elle est un insecticide efficace. Ses effets nocifs sur l'appareil cardiovasculaire comme sur l'appareil pulmonaire sont établis. Il n'y a pas que du bon dans ses effets psychoactifs, loin de là, et sans parler de la dépendance. Il est certain que si tous les fumeurs du monde abandonnaient leur pratique pour le vapotage, ce serait un immense progrès de santé publique. Mais il n'en reste pas moins vrai que la cigarette électronique est tout de même nocive. Cette étude nous donne une information qui est nouvelle : une toxicité - encore expérimentale au laboratoire – sur les globules blancs des alvéoles pulmonaires. Et en attendant les résultats d'autres études à venir, il convient dès lors de rester prudent et modéré avec le vapotage. Il faudrait en effet avant tout le considérer comme une pratique permettant de cesser le tabagisme, une pratique de substitution en quelque sorte. C'est une recommandation de plus en plus consensuelle. Bien sûr, cela ne concerne pas le vapotage sans nicotine, mais a-t-il vraiment de l'intérêt ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires