En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

07.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 51 min 36 sec
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 3 heures 45 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 5 heures 5 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 5 heures 28 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 6 heures 5 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 6 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 7 heures 29 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 8 heures 13 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 8 heures 46 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 9 heures 37 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 2 heures 4 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 4 heures 20 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 6 heures 29 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 8 heures 7 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 8 heures 38 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 9 heures 8 sec
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 22 heures 8 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Tempête boursière

Pourquoi Facebook est encore loin du début de sa fin

Publié le 27 juillet 2018
Facebook a perdu plus de 100 milliards d'euros de capitalisation boursière en une journée. Est-ce une simple crise passagère pour le géant des réseaux sociaux ?
Erwan le Nagard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan le Nagard est spécialiste des réseaux sociaux. Il est l'auteur du livre "Twitter" publié aux éditions Pearson et, Social Media Marketer. Il intervient au CELSA pour initier les étudiants aux médias numériques et à leur utilisation.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Facebook a perdu plus de 100 milliards d'euros de capitalisation boursière en une journée. Est-ce une simple crise passagère pour le géant des réseaux sociaux ?

Atlantico : Facebook a perdu plus de 100 milliards d'euros de capitalisation boursière en une journée : d'aucuns crient déjà à la chute du géant américain. Vous aussi ?

 
Erwan Le Nagard : Facebook reste un réseau social en pleine croissance, qui a su prendre les bonnes décisions ces dernières années, en rachetant des services phares tels qu'Instagram ou Whatsapp. Tout l'enjeu de la plateforme, étroitement lié à son modèle économique, est de monétiser son audience. Pour cela, il faut faire croître son nombre d'usagers réguliers, et le volume de contenus et d'interactions sur sa plateforme. Au 30 juin, Facebook revendiquait 2,23 milliards d'utilisateurs mensuels actifs et 1,47 milliard d'utilisateurs quotidiens actifs. Facebook reste la principale plateforme de partage de photos, et la deuxième pour la vidéo. Mieux encore, les chiffres d'usage de Messenger et Whatapps indiquent que ces services tutoient l'email. Pourtant, les chiffres et l'annonce semestrielle ont déçu les investisseurs. La firme de Menlo Park reste hégémonique, et, même si cette chute du titre de 20% est un signal fort, nous constaterons probablement dans les prochains jours qu'il s'agit d'une baisse passagère.  
 

Comment se fait-il que la croissance du réseau social ne lui ait pas permis d'éviter une telle correction boursière ? Qu'est-ce qui inquiète les investisseurs ?

 
Ce creux peut être expliqué par de multiples facteurs, tous liés à des résultats décevants. Mark Zuckerberg a indiqué que la mise en oeuvre du règlement général de protection des données (RGPD) entré en vigueur en mai dans l'Union européenne a limité la rentabilité de la plateforme. Facebook tente de mieux contrôler l'usage des données de sa plateforme et a annoncé que cela pourrait avoir un effet sur la rentabilité à moyen terme. Ensuite, les récents scandales liés à des usages abusifs de Facebook, ont émaillé sa réputation, alors même que la donnée est au cœur du modèle économique de Facebook. Enfin, l'audience du réseau social vieilli et se déporte sur d'autres plateformes, ce qui en soit n'est pas très grave pour Mark Zuckerberg qui fidélise les audiences plus jeunes au travers de ses autres services (Instagram, Whatsapp...). Néanmoins, cela pose quelques soucis pour la monétisation de son réseau historique. 
 

Suite aux nombreux scandales d'utilisation abusive des données d'utilisateurs, et face au durcissement de la réglementation en matière de protection des données, Facebook va-t-il devoir réinventer son modèle économique pour poursuivre sa croissance ?

 
Facebook ne va pas changer du jour au lendemain son modèle économique, qui fonctionne à merveille. Facebook dispose d'une audience de plus de 2,23 milliards d'usagers qu'il peut aisément monétiser au travers de sa régie publicitaire. Les annonceurs continuent de privilégier Facebook dans leurs investissements sur les médias digitaux. Il est intéressant de noter que la société de Mark Zuckerberg n'avait pas pâti financièrement des récentes crises. Tout au plus, nous avons pu observer quelques soubresauts au niveau de sa réputation, sans pour autant constater une baisse drastique des usages de la plateforme ou une forte dévalorisation en bourse. Je ne suis pas certain que cela ait véritablement freiné les annonceurs dans leurs investissements, puisque l'on constate aujourd'hui que le bénéfice net de Facebook est supérieur aux attentes ! 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires