En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

02.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

03.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

04.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

07.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

03.

Comment basculer vos groupes de conversations WhatsApp sur Signal

04.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

05.

Vers une nouvelle grande vague de froid sibérien sur la France ?

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

03.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

04.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

05.

Olivier Duhamel bénéficiait d'un réseau d'influence et de puissantes protections

06.

Il donne un coup de boule au principal de son collège. Ouf il ne l’a pas décapité…

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 22 heures 32 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 jour 4 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 jour 5 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 jour 5 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 jour 7 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 jour 7 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 jour 7 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 jour 5 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 jour 7 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 jour 7 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 jour 7 heures
Atlanti-culture

LECTURES D’ÉTÉ : Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois

Publié le 13 juillet 2018
AUJOURD'HUI : "Servir" de Pierre de Villiers aux éditions Fayard
Paul Beuzebosc pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Beuzebosc est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
AUJOURD'HUI : "Servir" de Pierre de Villiers aux éditions Fayard
LIVRE
Servir
De Pierre de Villiers
Ed. Fayard LU 
 
 
RECOMMANDATION :
EXCELLENT
 
 
THÈME
 
Les gens heureux n’ont pas d’histoire mais peuvent trouver, comme Lyautey, « la joie de l’âme dans l’action ». C’est ce bonheur à agir, à témoigner et à instruire qui anime Pierre de Villiers au terme de quarante années passées à servir.
 
Servir, plus que commander, est l’archétype des verbes à l’infinitif qu’affectionnent tant les soldats. Il résume tout : le but, la voie, le moyen, le résultat. Il prouve, ici sans emphase ni ostentation, sa légitimité.
 
Pour l’occasion, peu de mois après son départ fracassant des armées de la nouvelle ère jupitérienne, il exhibe son grade et porte l’uniforme. Il aurait pu choisir la tenue de combat des « lettres à un jeune engagé » qui ont ponctué son commandement à la tête de nos armées mais a ciblé un public large, celui de ses concitoyens, conscients que le monde en plein réarmement n’évolue pas vers une paix tranquille, à l’abri des fractures renaissantes de l’Histoire, dans une Europe confortablement installée dans des dividendes illusoires.
 
 
POINTS FORTS
 
Ce livre n’est pas la conclusion d’une « affaire » qui a précipité un jeune président, mal ou plutôt trop bien conseillé, à commettre sa première faute, mais le testament, tourné vers l’avenir, d’un acteur de haut rang, passé par tous les stades du métier, d’une chose militaire qui fait beaucoup parler et peu réagir.
 
Sans évacuer un possible retour de la guerre à large échelle, l’ouvrage est une synthèse raisonnée et raisonnable de la « problématique » de défense pour une puissance moyenne qui croit encore à sa vocation mondiale par temps de crise. Entre la « paix improbable et la guerre impossible » de Raymond Aron, le monde va goûter de plus en plus aux saveurs amères et aux territoires infernaux de la crise mondialisée.
 
Le propos dessine en dix chapitres les nouveaux visages du monde, de la guerre, des opérations militaires, de la transformation incessante et inégalée des armées, les efforts à déployer, le partage du fardeau entre alliés, la place essentielle des hommes et l’ambition nécessaire qui sont autant de commandements pour une vraie défense. 
 
Entre les lignes se dévoile aussi la difficulté à installer une relation de confiance – et même de conscience – entre le monde militaire, adepte « de la sincérité du premier degré », et la classe politique peu portée à la détermination, ce « courage du temps long ».
 
 
POINTS FAIBLES
 
Choisir le même titre que les mémoires de Gamelin, généralissime de la défaite de 1940, était un risque tant le mot de Napoléon conserve son génie : « le soldat pense à la mort et le général au jugement ». Servir trouve, ici sans emphase ni revendication, sa substance et sa légitimité 
 
Là où certains redoutaient la polémique, c’est le polemos qui transpire de ces pages claires sur les enjeux, les réalités - stratégiques et tactiques - et la spécificité militaire.
 
On aurait pu imaginer une oeuvre moins classique, plus incarnée et flamboyante, où un chef charismatique entraîne les citoyens à l’assaut du réel. Ce n’est pas le registre ni le tempérament de l’auteur qui a réussi son pari, faire de sa démission le dernier acte de sa mission.
 
 
EN DEUX MOTS 
 
Pierre de Villiers avait évoqué son envie d’écrire au terme de son mandat de chef d’état-major des armées. Compte tenu des circonstances, de la nécessité de marquer le coup par surprise, de ne pas laisser Ie dernier mot à Bercy et à la seule « toge » suprême qui a le pouvoir de toujours supplanter les armes, il n’a pas écrit le livre entrevu.
 
Le soldat y apprend peu qu’il ne sache déjà, le « pékin » en saura bien davantage tant la mise en perspective, la cohérence, la pédagogie de l’intelligence des situations rythment le propos. Comme écrire sert à servir, tous sont désormais conscients qu’une brèche est ouverte dans le « monde du mutisme » et que ceux à qui le pouvoir demande, si besoin, de se sacrifier se tairont moins à l’avenir.
 
 
UN EXTRAIT
 
Ou plutôt quatre:
 
- "Restons convaincus que la violence recule là où la force avance".
 
- "Ces dernières années, on a gagné des guerres et perdu des paix".
 
- "Il affichait la sérénité des grands soldats et la modestie des vrais héros (…) aucun esprit de vengeance mais le culte de la mission".
 
- "Ici, les gens travaillent portes ouvertes ; ils vous regardent dans les yeux ; ils sont intéressés par l’intérêt général."
 
 
L'AUTEUR
 
Né dans une famille vendéenne d’adoption, fils d’officier résistant, frère cadet de Philippe, homme politique  et créateur inspiré de l’aventure du Puy du Fou, Pierre de Villiers, saint-cyrien, officier de cavalerie, est un grand amateur de football. A toutes les étapes de son brillant parcours, il est resté abordable et plein d’humour. Chef opérationnel vif et serein, il a été un CEMA complet, consensuel et respecté de tous, en France comme à l’international. Son départ de l’institution a fait forte impression tant dans la communauté militaire que dans le reste de l’opinion. Pour ce qui est de « servir », ce n’est peut-être pas le dernier acte…
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires