En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

05.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

07.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

01.

Mesurer sa tension avec son iPhone

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 5 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 5 heures 41 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 9 heures 7 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 10 heures 2 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 10 heures 47 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 11 heures 45 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 14 heures 1 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 14 heures 48 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 15 heures 30 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 16 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 5 heures 28 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 6 heures 5 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 9 heures 29 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 10 heures 23 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 11 heures 2 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 12 heures 8 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 15 heures 14 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 17 heures 7 min
© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP
Mobilisation

Blocages en série : faisons de l’Etat de droit une ZAD !

Publié le 13 juin 2018
De la "République de Tolbiac" à la ZAD de Notre-Dame-des Landes, en passant par le blocage des centres d'examens par l'UNEF, ces derniers mois ont été marqués par des modes de contestations qui bafouent l’état de Droit. De quoi s'inquiéter pour la santé de notre démocratie...
Guillaume Labbez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après un début de carrière en cabinet ministériel sous les gouvernements Raffarin et de Villepin, Guillaume Labbez devient Conseil en communication et en affaires publiques et Maître de conférences en Négociation à l'école d'Affaires publiques...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De la "République de Tolbiac" à la ZAD de Notre-Dame-des Landes, en passant par le blocage des centres d'examens par l'UNEF, ces derniers mois ont été marqués par des modes de contestations qui bafouent l’état de Droit. De quoi s'inquiéter pour la santé de notre démocratie...

C'est devenu  un rituel : une décision est prise par l’Etat, mais elle déplaît  à une minorité. Plutôt que de faire des recours juridiques, ou de communiquer sur les raisons de son mécontentement, cette minorité active emploie la force et occupe illégalement un lieu, une entreprise... Aujourd'hui, avec le blocage des raffineries et des dépôts de carburant, c'est  tout un secteur économique qu'on paralyse de façon arbitraire, faisant craindre une nouvelle pénurie d'essence dont on connaît l'impact catastrophique pour notre économie.

Genèse du blocage : 

 
La reconversion de la raffinerie de La Mède illustre cette situation. En 2015, Total annonçait la fermeture de cette raffinerie, pas assez rentable pour maintenir un niveau d’activité préservant les 450 emplois du site. Depuis, le gouvernement a obtenu du pétrolier qu'il en fasse une  bioraffinerie, permettant de sauvegarder près de deux tiers des emplois ! Le 16 mai dernier, ce projet était validé par Nicolas Hulot, permettant le lancement de l’activité sur le site. 
 
Plutôt que de se réjouir de cette réussite qui sauve un territoire, des familles, des sous-traitants, certaines ONG et syndicats agricoles ont préféré s'élever contre cette décision au motif que Total utiliserait majoritairement de l’huile de palme importée de Malaisie au sein de la bioraffinerie, au détriment de la filière française du colza ou du tournesol.  
 
Si ces syndicats agricoles ont le droit de manifester, de contester et d'user de leur liberté de parole comme bon leur semble, il est inacceptable de les voir bloquer les dépôts de carburants et les raffineries du pays. La défense du monde agricole mérite mieux que la violence, et les faux arguments !
 

 

Pourquoi les arguments anti huile de palme relèvent de la supercherie: 

 
 

Sur le fond du débat environnemental, j'ai la faiblesse de croire que Nicolas Hulot, dont personne ne remet en cause l'attachement à la défense de l'environnement, a autorisé en connaissance de cause cette raffinerie, considérant que ce projet industriel était satisfaisant et que les garanties nécessaires étaient apportées.

 
Plus généralement, il est bon de rappeler les faits face au "prêt à penser" que constitue l'accusation de déforestation liée à la culture des palmiers à huile, qui n'est rien par rapport à la déforestation due à l'agriculture dans le monde. Pour preuve, le rapport du Parlement européen "sur l'huile de palme et la déforestation des forêts tropicales humides" indiquait le 20 mai 2017 que :
 
  • Le premier facteur au niveau mondial de la déforestation est l'élevage, dans un rapport d’un à dix comparé à la culture des palmiers à huile. 
  • Le second facteur de déforestation réside dans les cultures de soja et de maïs.

 

Défendre l'état de Droit : 

Crise après crise, les minorités se permettent de contester impunément les décisions prises par l’Etat. Leur donner raison, systématiquement, c'est  affaiblir notre système démocratique, où les décisions du Gouvernement sont légitimées par les urnes.
 
 
Il est temps que la majorité endormie se réveille et comprenne que les vraies Zones A Défendre c'est :
  • L'intérêt général, qui prime depuis le 4 août 1789 sur les intérêts catégoriels,
  • les libertés fondamentales d'étudier, de se déplacer, de travailler, de jouir de sa propriété, que ce soit des terres agricoles à Nantes ou des raffineries à Marseille !
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 13/06/2018 - 19:36
Si l’état de droit est bafoué...
c’est qu’il aime ça!...200 fascistes-zadistes font la nique à la Ripoublique, mais la préfète n’a toujours pas trouvé la solution finale pour déloger les malpropres... Le spectacle des universités saccagées par une poignée de fascistes rouges fut un ravissement pour les con-tribuables à qui on répète depuis l’avènement du socialisme, que l’éducation manque de moyens...quand aux privilégiés de la SNCF,en dénaturant sa loi toujours plus, l’état les encourage à persévérer dans leurs blocages ...alors, ils continuent, jusqu'à dénaturation totale...voilà ce qu’est le Macronisme: un sanscouillisme total!