En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

05.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

07.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

05.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

06.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 8 heures 22 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 9 heures 13 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 16 heures 4 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 17 heures 11 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 17 heures 58 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 19 heures 11 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 19 heures 53 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 1 jour 11 heures
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 1 jour 12 heures
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 1 jour 14 heures
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 8 heures 49 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 15 heures 34 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 17 heures 34 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 18 heures 29 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 19 heures 42 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 20 heures 8 min
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 1 jour 12 heures
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 1 jour 14 heures
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 1 jour 15 heures
© LOUISA GOULIAMAKI / AFP
© LOUISA GOULIAMAKI / AFP
Rebelote

Vers une nouvelle crise des migrants : l’Europe renvoyée au pied du mur de ses contradictions par l’Italie, Malte et le destin du navire Aquarius

Publié le 12 juin 2018
L'Aquarius, navire d'ONG qui avait récupéré 600 migrants tentant de passer en Europe, a finalement trouvé un port. Après avoir été refusé en Italie, à Malte et au Royaume-Uni, c'est finalement en Espagne qu'il se rendra.
Jacques Barou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou est docteur en anthropologie et chargé de recherche au CNRS. Il enseigne les politiques d’immigration et d’intégration en Europe à l'université de Grenoble. Son dernier ouvrage s'intitule La Planète des migrants : Circulations...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Aquarius, navire d'ONG qui avait récupéré 600 migrants tentant de passer en Europe, a finalement trouvé un port. Après avoir été refusé en Italie, à Malte et au Royaume-Uni, c'est finalement en Espagne qu'il se rendra.

Atlantico : L'Europe est une nouvelle fois prise dans ses contradictions depuis la crise avec l’Italie et Malte . En imaginant que l’Europe du sud se ferme totalement, quels seraient les pays les plus concernés et que pourrait faire l’Europe face à la crise migratoire ?

Jacques Barou : Pour le moment l'Europe du sud n'est pas totalement fermée. Le fait que l'Aquarius après avoir été repoussé en Italie et à Malte ait pu débarquer à Valence en Espagne où vient de se constituer un nouveau gouvernement moins favorable à la fermeture montre que la perspective de voir tous les pays européens riverains de la méditerranée se mettre d'accord pour refuser tout débarquement ait encore bien lointaine. La France a été touchée il y a plusieurs années par un débarquement "sauvage" de Kurdes près de Fréjus et pourrait devenir une destination possible au cas où la fermeture serait effective dans les pays les plus touchés habituellement : Italie, Grèce, Espagne. Il est peu vraisemblable que les passeurs sortent de la méditerranée pour débarquer les migrants sur les rivages des pays d'Europe du nord. Le détroit de Gibraltar est une zone étroite et très contrôlée et la distance vers les rivages atlantiques de l'Europe est trop longue pour le type de navires utilisés.

De manière prospective, dans l'hypothèse où les Etats d'Europe du Sud en viendraient à fermer leurs portes, plutôt que de laisser des migrants risquer leur vie et errer en méditérannée, l'Europe  aurait-elle les moyens d'imposer une sorte de blocus au départ de ces pays?

Matériellement l’Union  pourrait organiser un blocus car elle dispose des  moyens humains et matériels, mais ce type d’opération ne peut se faire qu’en cas extrême de guerre, ou de menace terroriste à un niveau si élevé qu'elle déclencherait un conflit militaire.  Si le nombre de terroristes utilisant le flux des migrants  pour se fondre dans la masse  et débarquer sur le sol européen devenait significatif, effectivement ce type d'opérations pourrait être envisagées.

L'hypothèse d'un contrôle militaire des côtes africaines est-elle envisageable ?

La question du contrôle des frontières africaines est devenue très complexe et presque impossible depuis la chute de Mouammar Kadafi. Nous n’avons plus ce contrôle. Avant d’en arriver à des solutions de type militaire, l’UE passera de toute façon par des tentatives d’accord avec les pays du sud, quitte à mettre beaucoup d’argent pour qu’ils jouent le rôle de pays "tampon".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 13/06/2018 - 21:35
Ce serait Soros
qui aurait financer l'aquarium et mis ces migrants à bord . ( cf Goldanel)
ISABLEUE
- 13/06/2018 - 11:25
en Espagne
a Valence où le conseil municipal vient de voter pou r le boycott d’Israël quoi de plus normal que d’accueillir ces gens !!! en plus l'Europe, c'est -à dire nous tous allons payer pour le gite et le couvert... Bonjour l 'appel d'air et ensuite, la frontière hop !!!
zen aztec
- 13/06/2018 - 09:58
voila...
http://www.bvoltaire.fr/aquarius-vrai-courage-politique-cest-de-savoir-dire-non-a-cette-escroquerie-intellectuelle/