En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

04.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

07.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 15 min 13 sec
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 3 heures 13 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 3 heures 33 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 4 heures 56 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 5 heures 52 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 6 heures 1 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 6 heures 53 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 17 heures 20 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 21 heures 50 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 51 min 6 sec
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 3 heures 24 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 4 heures 13 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 6 heures 8 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 16 heures 36 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 18 heures 3 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 22 heures 45 min
© LOUISA GOULIAMAKI / AFP
© LOUISA GOULIAMAKI / AFP
Rebelote

Vers une nouvelle crise des migrants : l’Europe renvoyée au pied du mur de ses contradictions par l’Italie, Malte et le destin du navire Aquarius

Publié le 12 juin 2018
L'Aquarius, navire d'ONG qui avait récupéré 600 migrants tentant de passer en Europe, a finalement trouvé un port. Après avoir été refusé en Italie, à Malte et au Royaume-Uni, c'est finalement en Espagne qu'il se rendra.
Jacques Barou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou est docteur en anthropologie et chargé de recherche au CNRS. Il enseigne les politiques d’immigration et d’intégration en Europe à l'université de Grenoble. Son dernier ouvrage s'intitule La Planète des migrants : Circulations...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Aquarius, navire d'ONG qui avait récupéré 600 migrants tentant de passer en Europe, a finalement trouvé un port. Après avoir été refusé en Italie, à Malte et au Royaume-Uni, c'est finalement en Espagne qu'il se rendra.

Atlantico : L'Europe est une nouvelle fois prise dans ses contradictions depuis la crise avec l’Italie et Malte . En imaginant que l’Europe du sud se ferme totalement, quels seraient les pays les plus concernés et que pourrait faire l’Europe face à la crise migratoire ?

Jacques Barou : Pour le moment l'Europe du sud n'est pas totalement fermée. Le fait que l'Aquarius après avoir été repoussé en Italie et à Malte ait pu débarquer à Valence en Espagne où vient de se constituer un nouveau gouvernement moins favorable à la fermeture montre que la perspective de voir tous les pays européens riverains de la méditerranée se mettre d'accord pour refuser tout débarquement ait encore bien lointaine. La France a été touchée il y a plusieurs années par un débarquement "sauvage" de Kurdes près de Fréjus et pourrait devenir une destination possible au cas où la fermeture serait effective dans les pays les plus touchés habituellement : Italie, Grèce, Espagne. Il est peu vraisemblable que les passeurs sortent de la méditerranée pour débarquer les migrants sur les rivages des pays d'Europe du nord. Le détroit de Gibraltar est une zone étroite et très contrôlée et la distance vers les rivages atlantiques de l'Europe est trop longue pour le type de navires utilisés.

De manière prospective, dans l'hypothèse où les Etats d'Europe du Sud en viendraient à fermer leurs portes, plutôt que de laisser des migrants risquer leur vie et errer en méditérannée, l'Europe  aurait-elle les moyens d'imposer une sorte de blocus au départ de ces pays?

Matériellement l’Union  pourrait organiser un blocus car elle dispose des  moyens humains et matériels, mais ce type d’opération ne peut se faire qu’en cas extrême de guerre, ou de menace terroriste à un niveau si élevé qu'elle déclencherait un conflit militaire.  Si le nombre de terroristes utilisant le flux des migrants  pour se fondre dans la masse  et débarquer sur le sol européen devenait significatif, effectivement ce type d'opérations pourrait être envisagées.

L'hypothèse d'un contrôle militaire des côtes africaines est-elle envisageable ?

La question du contrôle des frontières africaines est devenue très complexe et presque impossible depuis la chute de Mouammar Kadafi. Nous n’avons plus ce contrôle. Avant d’en arriver à des solutions de type militaire, l’UE passera de toute façon par des tentatives d’accord avec les pays du sud, quitte à mettre beaucoup d’argent pour qu’ils jouent le rôle de pays "tampon".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 13/06/2018 - 21:35
Ce serait Soros
qui aurait financer l'aquarium et mis ces migrants à bord . ( cf Goldanel)
ISABLEUE
- 13/06/2018 - 11:25
en Espagne
a Valence où le conseil municipal vient de voter pou r le boycott d’Israël quoi de plus normal que d’accueillir ces gens !!! en plus l'Europe, c'est -à dire nous tous allons payer pour le gite et le couvert... Bonjour l 'appel d'air et ensuite, la frontière hop !!!
zen aztec
- 13/06/2018 - 09:58
voila...
http://www.bvoltaire.fr/aquarius-vrai-courage-politique-cest-de-savoir-dire-non-a-cette-escroquerie-intellectuelle/