En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

04.

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

05.

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

01.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

02.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

03.

Olivier Véran annonce un protocole pour tester jusqu'à un million d'enfants et d'enseignants par mois

04.

Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia

05.

Sibeth Ndiaye, l'ancienne porte-parole du gouvernement, va devenir secrétaire générale du groupe Adecco

06.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 5 jours 21 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 6 jours 2 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 6 jours 3 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 6 jours 3 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 6 jours 4 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 6 jours 4 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 6 jours 5 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 6 jours 6 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 6 jours 6 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 6 jours 6 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 6 jours 32 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 6 jours 2 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 6 jours 3 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 6 jours 3 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 6 jours 4 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 6 jours 5 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 6 jours 5 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 6 jours 6 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 6 jours 6 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 6 jours 6 heures
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Syndicats

Congrès de la CFDT : le délicat défi de la modération

Publié le 06 juin 2018
C’est cette semaine que se tient, à Rennes, le 49ème Congrès confédéral de la CFDT. Quelque 3000 militants sont attendus pour donner leur avis sur le bilan de la seconde mandature de Laurent Berger, le secrétaire général de l’organisation.
Mickaël Ciccotelli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mickaël Ciccotelli est journaliste pour tripalio.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est cette semaine que se tient, à Rennes, le 49ème Congrès confédéral de la CFDT. Quelque 3000 militants sont attendus pour donner leur avis sur le bilan de la seconde mandature de Laurent Berger, le secrétaire général de l’organisation.

S’il est acquis que M. Berger devrait se succéder à lui-même, il n’en demeure pas moins que son parti pris résolument modéré devrait faire l’objet d’un certain nombre de critiques.

 

Une réélection acquise

 
Laurent Berger l’avait annoncé depuis plusieurs mois : il est candidat à sa propre succession à la tête de la CFDT. Dans cette configuration, aucune autre candidature au secrétariat général n’était envisageable. En pleine confiance, M. Berger, a ainsi déclaré, jeudi dernier, devant des journalistes de l’Association des journalistes de l’information sociale (AJIS) : « Je repars pour quatre ans et peut-être plus ». Avant même le début du congrès de Rennes, le patron de la CFDT annonçait ainsi qu’il allait se succéder à lui-même dans quatre ans. La CFDT est décidément un long fleuve tranquille. C’est d’ailleurs probablement cette tendance à la continuité qui a conduit Véronique Descacq, jusqu’alors numéro 2 de l’organisationt et parfois pressentie pour en prendre la tête, à préférer prendre le large – par le moyen, rappelons-le, d’un poste à la Caisse des Dépôts et Consignations. 
 

Le « réformisme » et lui seul

 
Sur le fond de son action, Laurent Berger entend bien défendre la méthode syndicale « réformiste », entendez : modérée. Toujours devant l’AJIS, il a en effet affirmé qu’il était partisan d’une « ligne qui prône le dialogue social et la démocratie sociale comme méthode de transformation ». Ceci étant dit, afin sans doute d’anticiper certaines des critiques qui pourraient lui être faites à propos de dispositions d’esprit trop conciliantes à l’égard du gouvernement ou du patronat, M. Berger a reconnu que la période était difficile. « On a une absence de patronat en terme d’interlocuteurs » et un gouvernement tenté de « jouer bloc contre bloc » déplore-t-il. S’estimant trop peu écouté notamment par le chef de l’Etat et le Premier ministre, Laurent Berger en est même venu à leur dire qu’il considérait « qu’il y avait un problème de méthode, un profond mécontentement de la CFDT ».  
 

Des militants parfois plus perplexes

 
Ces expressions d’agacement et coups de menton de M. Berger expriment son désarroi d’être mis sur la touche par Emmanuel Macron. Ils lui permettent surtout de montrer à la base militante que la confédération n’est pas dans une attitude attentiste vis-à-vis des dirigeants de l’Etat. Il faut dire que certains adhérents et responsables de la CFDT semblent s’inquiéter des méthodes de travail de leurs dirigeants confédéraux. Est-il nécessaire de rappeler qu’en octobre dernier, en plein débat sur les ordonnances Travail, à l’occasion d’un rassemblement de 10 000 représentants de la CFDT, Laurent Berger avait été quelque peu chahuté du fait de ses positions conciliantes à l’égard du gouvernement ? Depuis, le gouvernement a muliplié les fronts sociaux et, pour certains militants cédétistes – comme ici dans Marianne – les postures modérées du national ne passent pas toujours bien en interne. 
 

Une méthode qui fait ses preuves

 
Qu’elles soient largement partagées ou non par les militants cédétistes, les critiques formulées en interne à l’encontre des méthodes de Laurent Berger ne renvoie pas, en tout cas, à une opposition structurée aux orientations confédérales. Le secrétaire général de la CFDT tient indiscutablement son organisation. En outre, le parti pris modéré des dirigeants de la CFDT qui se succèdent depuis maintenant trente ans ont finalement permis à la centrale de passer devant la CGT pour ce qui concerne la représentativité chez les salariés du privé. Un mouvement similaire n’est pas à exclure dans la fonction publique – les résultats de la représentativité syndicale y seront connus à la fin de l’année. 
 
Une telle progression de la représentativité cédétiste et une telle stabilité interne peuvent-elles être pérennisées dans une configuration où plus grand monde, au gouvernement et dans le patronat, ne veut négocier grand chose avec la CFDT ? Laurent Berger devra convaincre sa base que « oui ». 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires