En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

07.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 1 heure 36 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 2 heures 23 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 3 heures 5 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 4 heures 13 min
pépites > France
Enquête en cours
Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé
il y a 4 heures 51 min
décryptage > International
Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire dans cette galère ?

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

il y a 6 heures 17 min
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 16 heures 31 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 17 heures 31 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 22 heures 21 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 1 heure 57 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 2 heures 49 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 4 heures 42 min
décryptage > Santé
"Tester, alerter, protéger"

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

il y a 5 heures 37 min
décryptage > France
Non, non et non

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

il y a 6 heures 15 min
pépites > France
Coronavirus
La France et l'Europe débordées par le virus : l'Hexagone se reconfine mais laisse ses établissements scolaires ouverts, nouvelles restrictions en Allemagne pendant un mois
il y a 6 heures 34 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 16 heures 43 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 20 heures 46 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 22 heures 47 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Pénalty ?

Le strabisme divergent de Macron : un œil sur Poutine, l'autre sur le footballeur Adrien Rabiot !

Publié le 25 mai 2018
Il doit s'occuper de tout, notre président. C'est qu'il en a, de la vitalité…
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il doit s'occuper de tout, notre président. C'est qu'il en a, de la vitalité…

Emmanuel Macron est à Moscou. Mais dans ses pensées, il est à Clairefontaine. Là où doivent s'entrainer les Bleus. Poutine lui parle de l'Iran, de Trump, de la Syrie. Et il s'étonne du regard absent de Macron : "Qu'est-ce qu'il y a Emmanuel ?" Le Président : "Il y a qu'un footballeur de ma sélection nationale a refusé sa sélection car on ne lui a proposé qu'un poste de suppléant."

"Ça alors !" dit Poutine. "Une balle dans la nuque, et l'affaire de ce déserteur serait réglée". Puis, le chef du Kremlin se reprend : "Ah non, ça c'était du temps du regretté camarade Staline". Et la conversation reprend, obscurcie par l'ombre maléfique d'Adrien Rabiot…

Ce dernier, qui a des prétentions qu'il juge légitimes a refusé de se rendre à Clairefontaine où 23 joueurs doivent s'entrainer. Suppléant, cela ne lui va pas. Il trouve ça humiliant. Un cas de rébellion caractérisé dont toute la France parle, se déchirant entre les pro-Rabiot et les anti-Rabiot.

Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe, s'indigne. La Fédération de Football proteste. C'est normal, car c'est leur boulot. Et comme il s'agit manifestement d'une affaire nationale qui fait trembler la République, Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, a jugé nécessaire de faire une déclaration officielle pour fustiger l'infâme Rabiot. "Quand on a l'honneur de faire partie de l'équipe de France, de représenter notre pays… etc. etc. "

Oui le porte-parole du gouvernement ! La Grève de la SNCF ? Pff… ! La grogne des fonctionnaires ? Pff … ! Les protestations contre la hausse de la CSG ? Pff … ! La devise de la République, c'est maintenant Liberté, Egalité, Fraternité et Ballon Rond.

Si c'est Benjamin Griveaux qui s'est dévoué pour communiquer les sentiments footballistiques de M. Macron, c'est que Bruno Roger-Petit était à Moscou avec le président. Un porte-parole de l'Elysée parlant en terre étrangère de la tragicomédie de Clairefontaine, ça aurait été un peu trop. Un peu de pudeur s'imposait quand même.

Mais il fallait que Macron et les siens se montrent proches du peuple. Le peuple aime certainement le foot. Mais il est passablement écœuré par les sommes astronomiques que touchent les joueurs. Et il n'apprécie pas qu'on le prenne pour un con…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 25/05/2018 - 22:30
Rabiot...Rabiot ...du verbe
Rabiot...Rabiot ...du verbe rabioter(en mettre de coté)indispensable chez un footeu dont la carrière est très courte. Vouloir du rabiot....normal aussi pour un footeu qui demande un supplément de reconnaissance...... Finalement, il porte bien son nom le gamin !
cloette
- 25/05/2018 - 13:31
ha ha ha
Très bon !!
kelenborn
- 25/05/2018 - 11:37
Ahhh très bonne et con vergeante

Regardez bien celle la ds les dépèches: "L'artiste allemand Alexander Karle fait couler de l'encre dans son pays. En effet, il défraie la chronique pour avoir fait des pompes sur l'autel de la basilique catholique Saint-Jean de Sarrebruck, dans le nord de l'Allemagne. Ceci dans le cadre d'une performance artistique."....Encore un qui tel Ah2bouh dépense beaucoup d'énergie pour pas grand chose! Nafissatoi Diallo a fait bien plus parler d'elle et a gagné plus de pèse en FAISANT DES PIPES DANS UN HOTEL" Et comme chante Gerra imitant Renaud, l'addition pour madame Sainclair!!!! Tu vois Ah2Bouh , toutes les bons plans tu les rates: plutôt que descendre la Canebière à Mobylette, tu pourrais offrir ta Kahn à ta belette!