En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

03.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

04.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 12 min 24 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l‘OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l’Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 22 min 10 sec
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 9 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 13 heures 55 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 14 heures 38 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 16 heures 9 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 19 heures 3 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 20 heures 23 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 20 heures 46 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 21 heures 24 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 14 min 3 sec
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 27 min 6 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 13 heures 36 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 14 heures 10 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 15 heures 7 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 17 heures 23 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 19 heures 38 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 20 heures 38 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 21 heures 10 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 21 heures 48 min
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Agriculture

N'y a-t-il vraiment rien de mieux que la culture du cannabis pour "sauver la Creuse" ?

Publié le 13 mai 2018
Mais quelle est donc l'image qu'ont nos édiles sur la ruralité ? Il y a un mois et demi, le gouvernement lançait un "plan particulier pour la Creuse", estimant que ce département est en retard de développement économique. Et voilà qu'on apprend aujourd'hui qu'une des mesures-phares de ce plan consisterait à cultiver du cannabis "médicinal et récréatif"...
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Antoine Jeandey
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais quelle est donc l'image qu'ont nos édiles sur la ruralité ? Il y a un mois et demi, le gouvernement lançait un "plan particulier pour la Creuse", estimant que ce département est en retard de développement économique. Et voilà qu'on apprend aujourd'hui qu'une des mesures-phares de ce plan consisterait à cultiver du cannabis "médicinal et récréatif"...

Selon le document officiel que l'on trouve sur le site internet de la préfecture de la Creuse, la Creuse se voit dotée d'un plan gouvernemental avec pour objectif de "redonner au département une dynamique démographique et économique positive et durable". 

Derrière ces mots si galvaudés qu'ils n'ont plus guère de signification par eux-mêmes, on trouve une ou deux précisions (par exemple, Guéret devrait devenir une "capitale du sport et loisir de nature"), mais aussi des directions trop générales pour constituer de véritables points de repères (pour l'agriculture par exemple, il est proposé de la rendre "durable"...).
 
Sans doute, à la base, ces généralités étaient-elles voulues pour laisser un éventail de choix large quant aux possibilités de développement du département. Parallèlement, elles rappellent aussi celles qui ont "animé", si j'ose écrire, les états généraux de l'alimentation, dont on connait désormais de manière malheureusement sûre l'absence totale de résultats. Mais surtout, elles ont laissé la porte ouverte à toutes les élucubrations, et interprétations de "ce qui serait bien pour un territoire rural comme la Creuse".
 
Guéret a-t-il vocation à devenir un "petit Amsterdam" ?
 
C'est ainsi qu'un élu socialiste, Eric Correia, conseiller régional et président de l'agglomération du grand Guéret, propose d'intensifier la culture du cannabis dans une proposition intitulée : "La Creuse, territoire d’expérimentation de la légalisation du cannabis à usage médicinal et récréatif ". Sans doute faut-il rappeler l'historique de cette idée qui voudrait que le cannabis prenne la place des élevages dont les vegans ne veulent plus : elle vient des technocrates socialistes qui fournissent le contenu de la boite à idées du parti, le think tank Terra Nova. Il suffit d'aller sur le site de l'ancienne "boite à faire élire DSK" recyclée depuis pour quelques "élites" du parti en mal de réflexion pour trouver des écrits datant de 2014 ou 2016. Morceau choisi : "La légalisation de la production, de la vente et de l'usage du cannabis dans le cadre d'un monopole public (scénario 2) permettrait de fixer le prix à un niveau plus élevé qu’aujourd’hui de manière à garantir une relative stabilité du nombre de consommateurs et du volume consommé. Cette option génèrerait des recettes fiscales significatives pour l’Etat (1.3 milliards d'euros par an) et entraînerait une réduction des dépenses publiques liées à la répression. L'impact budgétaire total pour un prix du cannabis majoré d'environ 40 % par rapport au prix de vente actuel sur le marché noir, s'élèverait à 1.8 milliards d'euros pour un nombre de consommateurs inchangé."
 
En d'autres termes, l'idée possède des arguments financiers pour l'Etat (et l'on sait qu'à l'heure actuelle, cela lui donne une forte chance d'être retenue), et est donc poursuivie aujourd'hui pour la Creuse avec les termes "d'usage récréatif" pour s'affranchir du débat de société sur les drogues (lien de cause à effet entre drogues douces et dures, dépénalisation opportune ou non, etc.).
 
Pourquoi la Creuse ? Evidemment parce qu'il s'agit d'un des départements français le moins peuplé et à la densité de population la plus faible. En d'autres termes, "l'expérimentation" serait conduite là où elle présente le moins de risques pour l'ensemble du territoire français. Question : en quoi cela peut-il aider ce département à développer, je reprends les termes initiaux du plan gouvernemental, une "dynamique démographique et économique" ?
 
Une confusion organisée entre cannabis "médicinal" et "récréatif"
 
Pour obtenir la ressource financière supplémentaire pour l'Etat constituée par le contrôle de ventes légales de cannabis, une confusion est savamment organisée dans le choix des mots. Le cannabis cultivé serait simultanément "médicinal" et "récréatif". Or, il s'agit de deux destinations très différentes. La culture du chanvre existe déjà en France, et WikiAgri s'en est fait l'écho : elle concerne un millier de producteurs avec en moyenne chacun une quinzaine d'hectares. Elle est contrôlée, soumise à des réglementations strictes, et trouve régulièrement de nouveaux débouchés, tout en restant tout de même, à ce jour, une culture que l'on peut considérée de niche.
 
Mais ce qui est proposé dans la Creuse est totalement différent. Il n'est point besoin de "plan gouvernemental" pour avoir quelques producteurs dans ce département qui ajoutent une diversification pour l'unique usage médicinal. En l'occurrence, il s'agit de bien autre chose : de prendre le prétexte d'un développement rural (en soi déjà douteux) pour aller vers le contournement du débat de société sur l'usage des drogues. Avec le mot "récréatif", extrêmement positif compte-tenu du sujet, pour faire passer la pilule.
 
Et les Creusois là au milieu ? Se préoccupe-t-on réellement d'eux ? On leur a déjà proposé, dans le même cadre du développement départemental, la construction d'un centre pénitentiaire. Là, on leur ajoute une possibilité de "tourisme de la fumette" (selon les termes d'un article de La Montagne). Cette terre si accueillante, et pas seulement pour son plateau des Millevaches immortalisé dans un ouvrage du journaliste Georges Chatain et du photographe Patrick Fabre, est donc considérée, dans le cadre d'un plan censé aider à son développement, comme une terre d'expérimentation.
 
Et si l'on se penchait sur la problématique réelle de la Creuse ?
 
En quoi la Creuse a-t-elle besoin d'un plan gouvernemental ? Ce département est symptomatique de bien des affres dont souffre aujourd'hui la ruralité, et plus particulièrement sa première activité économique, l'agriculture. L'idée de vouloir y présenter un plan spécifique n'est donc pas si absconse à la base. Mais encore faut-il avoir préalablement déterminé la problématique pour laquelle il faut trouver des réponses. Concernant son agriculture, les exploitations de la Creuse sont en majorité en polyculture élevage. Elles souffrent donc, d'une manière générale, des différentes crises qui frappent l'élevage. Celles-ci entrainent des revenus extrêmement bas pour la majorité des éleveurs, d'où derrière une cascade de répercussions qui modifient le paysage local : l'envie de vendre le foncier à un bon prix, avec des acheteurs ici britanniques (et les terres quittent alors leur vocation agricole initiale), ici chinois (avec tout le débat sur le foncier du territoire français qui échappe à notre pays) ; des agriculteurs moins présents, cela entraine aussi une baisse de régime chez tous les fournisseurs, certains concessionnaires de machinisme ferment ou se regroupent ; moins d'activité économique, cela amplifie de fait le phénomène de désertification du département, la population active cherche du travail plus loin...
 
Question : n'y a-t-il vraiment rien de mieux que la culture du cannabis pour "sauver la Creuse" ?
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 15/05/2018 - 12:25
et en plus
nous avons déjà le réseau en place avec les buralistes ;piquer le blé des dealers au profit du dealer suprême.

voila de quoi financer le plan Borlooet de quoi améliorer la situation les dealers en recyclage
DANIEL74000
- 14/05/2018 - 07:20
Pauvre France
Pourquoi "ce privilège" est-il réservé aux Suisses pays du bon sens sans bourreaucrates D'abord, les paysans sans aide de l'Etat ont crée une plante non nocive pouvant être considérée comme un médicament et ont ensuite sans ministère dit de l'agri-culture organisé la distribution y compris en France !! L'agriculture Française est d'exception , l'on y plante des subventions et on récolte des fonctionnaires sous statut !!
jakem
- 14/05/2018 - 06:36
les Pourris Socialeux
tentent de poursuivre leurs nuisances ...