En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

06.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

06.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 5 heures 53 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 10 heures 31 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 11 heures 19 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 11 heures 56 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 12 heures 34 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 13 heures 12 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 13 heures 40 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 14 heures 21 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 15 heures 8 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 8 heures 51 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 10 heures 44 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 11 heures 41 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 12 heures 13 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 12 heures 49 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 13 heures 30 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 14 heures 39 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 14 heures 47 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 15 heures 9 min
Atlanti-culture

"La Revenue" : un très beau sujet traité avec force et délicatesse

Publié le 03 mai 2018
Anne Vassal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Vassal est chroniqueuse pour Culture-Tops.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

LIVRE

La Revenue

de Donatella Di Pietrantonio

Editions du Seuil

237 pages

RECOMMANDATION 

EXCELLENT

THEME

A l’âge de 13 ans, la vie de la narratrice bascule. Du jour au lendemain, sans explications, elle découvre qu’elle a été adoptée et qu’elle doit retourner vivre dans sa famille biologique. Elle passe alors du statut d’enfant unique, aimée, gâtée, privilégiée, à celui de numéro dans une fratrie de paysans pauvres, rustres et peu aimants.

Le choc est d’autant plus rude pour cette jeune fille, dont on ne connaîtra jamais le nom, qu’elle a passé toute son enfance dans une ville de bord de mer, et elle se trouve soudain confrontée à la vie d’un petit village de montagne, où tout le monde parle en dialecte, dans la promiscuité, le manque d’hygiène, et des croyances d’un autre âge . 

A l’angoisse, la peur de cette nouvelle vie, s’ajoute le silence incompréhensible de ses parents adoptifs.  Les questions se succèdent : sa mère est-elle malade ? Qu’a t elle fait pour être ainsi rejetée ? Qui est réellement sa mère ? 

Malgré tous ces obstacles, celle que tout le monde au village appelle «  la revenue «    va tisser des liens avec Adriana, sa jeune soeur, et Vicenzo, un des ses frères aînés, qui non seulement l’accueillent avec toutes ses différences, mais la protègent dans cette famille fruste.

POINTS FORTS

- La tristesse que l’on peut ressentir face à cette jeune fille ballotée entre deux familles et surtout deux mères, est compensée par la joyeuse complicité nouée avec Adriana et Vicenzo. Complicité qui va l’aider à accepter cette nouvelle famille dont elle a honte.

- Donatella di Pietrantonio restitue très bien ces deux mondes totalement différents que sont la vie à la ville dans une famille bourgeoise, éduquée, et la vie paysanne, pauvre et inculte.

- Le fait que l’on apprenne qu’à la fin du roman les raisons de cet échange de famille nous permet de mieux ressentir les petits riens qui font et défont une vie.

POINTS FAIBLES

  • Les relations troubles que cette jeune fille va avoir avec son « nouveau frère » sont dérangeantes et n’apporte rien à l’histoire.
  • Le roman se termine sur un sentiment d’inachevé. On souhaiterait en savoir un peu plus sur le devenir de cette jeune fille, partagée entre deux mères.

EN DEUX MOTS

C’est un roman poignant, et plein de délicatesse, qui interroge sur la relation mère-fille, et nous fait toucher du doigt les dégâts occasionnés par l’indifférence des parents devant les besoins affectifs des enfants. C’était une époque où la psychologie n’était pas une préoccupation pour les parents, même dans les milieux bourgeois.

UN EXTRAIT 

Ou plutôt deux:

- "Je n’ai pas prononcé son nom pendant des années. Tout ce temps là le mot maman est resté tapi au fond de ma gorge, telle une couleuvre qui refuse de sortir."

- "J’ai décidé sur-le-champs de ne pas la revoir, et assez de maman, aussi en mon for intérieur je l’appellerais Adalgisa, avec tout le froid que ce prénom dissimulait. Je l’ai vraiment perdue, et, l’espace d’une ou deux heures, j’ai cru être capable de l’oublier."

L'AUTEUR 

Âgée de 55 ans, Donatella Di Pietrantonio a déjà publié deux romans très remarqués : Mia Madre e une fiume (2011) et Bella Mia (2014).

La Revenue a été récompensé par le prestigieux prix SuperCampiello, en 2017; c’est son premier livre traduit en français.

La revenue de Donatella di Pietrantonio

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires