En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

03.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

04.

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

05.

Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez

06.

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

07.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 9 heures 14 min
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 10 heures 3 min
light > Société
L’Amour aux temps du coronavirus
Les couples binationaux séparés par la pandémie de coronavirus vont pouvoir enfin se retrouver
il y a 11 heures 4 min
pépites > International
Violence de la catastrophe
Les explosions du port de Beyrouth ont formé un cratère de 43 mètres de profondeur
il y a 12 heures 33 min
light > Media
Loi sur la sécurité nationale
Hong Kong : la figure prodémocratique Jimmy Lai a été arrêtée, ses journaux perquisitionnés
il y a 15 heures 8 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

L'État, sauveur du jour, tueur du lendemain. Mr Darmanin est-ce l’image que vous voulez donner de votre mandat ?

il y a 16 heures 25 min
pépite vidéo > International
Liban
De nouveaux incidents à Beyrouth lors de manifestations, trois ministres ont démissionné
il y a 17 heures 35 min
décryptage > Economie
Baisse des prix

Le Covid-19 est déflationniste

il y a 19 heures 31 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez
il y a 20 heures 14 min
décryptage > High-tech
Fake news

Vidéos trafiquées : les deepfakes deviennent de plus en plus faciles à produire et de plus en plus crédibles

il y a 20 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 9 heures 38 min
pépites > International
Renouveau ?
Explosions à Beyrouth : le Premier ministre libanais, Hassan Diab, annonce la démission de son gouvernement
il y a 10 heures 36 min
light > Insolite
"Photo souvenir"
Allemagne : il fait un doigt d’honneur à un radar, son amende est multipliée par 75
il y a 11 heures 40 min
pépites > Santé
Pouvoir d'achat
Covid-19 : le prix des masques devrait fortement baisser à la rentrée
il y a 12 heures 56 min
pépites > Politique
Bras de fer démocratique
Biélorussie : la candidate d'opposition Svetlana Tikhanovskaïa demande à Alexandre Loukachenko de céder le pouvoir
il y a 16 heures 3 min
pépites > Terrorisme
Investigations
Attaque au Niger : le parquet antiterroriste français ouvre une enquête pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 17 heures 7 min
décryptage > Santé
Anticipation

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

il y a 19 heures 16 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Traité d’antidiplomatie

il y a 19 heures 53 min
décryptage > International
Retour vers le passé

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

il y a 20 heures 35 min
décryptage > France
La ruée vers l'Ouest

Quel impact des canicules sur l’immobilier ?

il y a 20 heures 50 min
Chauves must go on

“Il n’y aura pas de traitement contre la calvitie avant 15 ans”

Publié le 20 avril 2012
Des chercheurs japonais ont affirmé avoir réussi, grâce à des cellules souches, à faire pousser des cheveux sur une souris chauve. Une expérience utile pour mieux comprendre la calvitie, mais le traitement miracle pour les humains est encore très loin.
Pascal Boudjema
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Boudjema est chirurgien capillaire, spécialisé dans le traitement de la calvitie. Il a créé un site d'information sur le sujet : www.lesgreffesdecheveux.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des chercheurs japonais ont affirmé avoir réussi, grâce à des cellules souches, à faire pousser des cheveux sur une souris chauve. Une expérience utile pour mieux comprendre la calvitie, mais le traitement miracle pour les humains est encore très loin.

Atlantico : Des chercheurs japonais ont affirmé avoir réussi à recréer des follicules pileux sur une souris grâce à des cellules souches. Ce procédé pourrait-il permettre de régénérer les cheveux chez les hommes ?

Pascal Boudejma : Il y a une quarantaine de laboratoires qui travaillent sur les cellules souches et les cheveux dans le monde, mais aucune découverte fondamentale et beaucoup d’effets d’annonces. En effet, on s’aperçoit à chaque fois que même si le modèle marche de manière partielle sur la souris, cela ne veut absolument pas dire que le schéma est transposable à l’être humain.

Cette expérience japonaise a été faite il y a 7 ou 8 ans en Angleterre, et d’autres expériences ont déjà été réalisées dans ce domaine également aux Etats-Unis où la société Adherence Technology a  réussi à accroitre la croissance des poils sur les souris. De là à transposer ça chez l’homme, il peut s’en passer du temps.  Déjà, l’homme n’est pas une souris, et les cheveux sont des organes extrêmement complexes, produits à partir de plusieurs cellules.

Peut-on néanmoins espérer un traitement à la calvitie dans les prochaines années ?

Il n’y a pas une semaine qui se passe sans qu’on entende parler d’une découverte dans ce domaine. Il y a trois semaines, ce sont des chercheurs  américains qui disaient avoir identifié la prostaglandine D2 comme une molécule responsable de la chute des cheveux.

Il y a beaucoup de laboratoires qui cherchent à produire un procédé pour faire repousser les cheveux, car les enjeux économiques sont énormes. Mais pour poursuivre leurs recherches, ils ont besoin de capitaux. Ils envoient donc de temps en temps des news à la presse de manière à fidéliser leurs actionnaires. Entre ce qui se dit et les résultats probants, il y a un monde.

On attend avec impatience le procédé qui permettrait de traiter la calvitie de manière définitive chez tout le monde. De grands noms de la cosmétique travaillent dessus, dont on ne connait pas les recherches effectuées en secret. Mais même si la recherche fondamentale donnait des résultats, il faudrait attendre 10 à 15 ans avant de voir un procédé commercialisé.

Pour le moment, il faut donc prendre un certain recul face aux effets d’annonce.

 

Actuellement, le traitement de la calvitie naissante se fait essentiellement par microgreffes de cheveux prélevés dans les zones garnies et greffés dans les parties dégarnies du crâne. Cette procédure reste donc la seule possible, malgré son coût élevé ?

Le principe de la greffe existe depuis 1959. Il y a eu de grands progrès depuis, tant au niveau des instruments que des protocoles. La greffe reste aujourd’hui la seule alternative à la calvitie, quand elle est faite dans les règles de l’art.

Ca serait superbe qu’on nous dévoile demain un traitement médicament qui fait repousser les cheveux, mais pour l’instant ça n’existe pas. Il ne faut pas que les gens attendent une solution miracle.

N-y-a-t-il  pas des médicaments qui aujourd’hui permettent de prévenir la chute des cheveux ?

Il y en a deux. Le Minoxidyl, une lotion dont il faut appliquer un millilitre matin et soir directement sur le cuir chevelu, et le Proprecia qui est un comprimé. Ce dernier a fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps car certaines personnes ont eu des effets secondaires d’impuissance soi-disant définitive. Rien ne nous prouve qu’ils n’auraient pas eu ce type de désagrément indépendamment de la prise du médicament.

La calvitie reste-t-elle une souffrance pour les Français, ou s’assume-t-on plus facilement chauve aujourd’hui ?

Ca reste évidemment une souffrance. On a tous des personnes dégarnies dans notre entourage, et ça peut les préoccuper, même si elles n’en parlent pas. C’est comme si on demandait à une femme si elle est contente de ses rides. Évidemment, on peut vivre chauve, ce n’est pas une maladie. C’est un vieillissement prématuré de la chevelure, qui touche 80 % de la population masculine avant l’âge de 70 ans. Sa principale cause est un excès d’hormones mâles, qui est héréditaire. En fait, les hormones mâles accélèrent le cycle de vie du cheveu, rendant la chute plus rapide. D’autres causes peuvent entrer en ligne de compte, comme le stress.

Propos recueillis par Morgan Bourven

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires