En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

03.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 26 min 16 sec
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 1 heure 16 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 1 heure 38 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 2 heures 42 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 3 heures 13 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 3 heures 38 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 3 heures 48 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 12 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 17 heures 21 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 18 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 50 min 12 sec
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 1 heure 30 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 3 heures 19 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Politique
VGE

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 3 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 17 heures 1 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 17 heures 36 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 18 heures 33 min
Atlanti-culture

"La Raison d’Aymé" : du très bon théâtre de boulevard

Publié le 12 février 2018
Les très bonnes pièces de boulevard, à la fois très drôles et intelligentes, ça ne court pas les rues. Raison de plus pour apprécier la dernière création d'Isabelle Mergault, avec, en vedette, un Gérard Jugnot qui "fait vraiment le boulot".
Danielle Mathieu-Bouillon pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Danielle Mathieu-Bouillon est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les très bonnes pièces de boulevard, à la fois très drôles et intelligentes, ça ne court pas les rues. Raison de plus pour apprécier la dernière création d'Isabelle Mergault, avec, en vedette, un Gérard Jugnot qui "fait vraiment le boulot".
THEATRE
 
La Raison d’Aymé
d'Isabelle Margault
Mise en scène : Gérard Jugnot
Avec : Gérard Jugnot, Isabelle Mergault,
Anne-Sophie Germanaz, Philippe Beglia
Décors : Jean Haas
 
 
INFORMATIONS
Théâtre des Nouveautés
24, boulevard Poissonnière - 75009 PARIS
Jusqu'au 20 mai
Du mardi au vendredi à 21h  – le samedi à 16h30 et 21h
Le dimanche à 16h
Durée : 1h30
 
 
RECOMMANDATION : EXCELLENT  
 
 
THEME 
 
Aymé est un industriel sentimental qui a réussi. Il vient d’épouser une jeune femme de 30 ans sa cadette, dont il est amoureux fou, mais qui n’en veut qu’à son argent. Elle a même engagé un tueur pour l’éliminer. Pour tenter de protéger Aymé de son cœur trop inconséquent, sa « Raison » s’incarne en un personnage persuasif, truculent et séduisant, (Isabelle Mergault). Le combat de la « Raison » contre le « Cœur » va alors commencer. Qui en sera le vainqueur ?
 
POINTS FORTS 
 
1- Gérard Jugnot est un magnifique comédien. Il est cet Aymé, drôle, parfois ridicule, souvent touchant, avec une belle sincérité. On pourrait rêver pour lui de pièces plus profondes, passant de la comédie de Boulevard à la comédie de caractère...
 
2 - Isabelle Mergault a néanmoins revisité le style de sa pièce en lui conférant un petit côté métaphysique, incarnant l’arrivée d’une « Raison » très sexy, qui va tout tenter pour dissuader Aymé, cet autre elle-même, de se laisser assassiner. Le dialogue est vif, percutant, souvent drôle, comme la situation. Elle interprète le rôle, selon son habitude, amusante, craquante, particulière.
 
3 - Une mention pour le rôle du tueur, astucieusement écrit, et dont les maladresses sont souvent très amusantes. Philippe Beglia est parfait dans le genre. 
 
4 - La salle était pleine le mardi soir où j'y suis allée, d’un public de toutes les générations, ce qui est rassurant. Ils ont beaucoup ri et semblaient très heureux à la sortie.
 
5 - Belle production avec écran et générique cinématographique et de beaux décors de Jean Haas, élégants et harmonieux. Les effets spéciaux sont réussis.  J’ajoute au passage que le Théâtre a été refait et que les conditions d’accueil du public sont parfaites.
 
 
POINTS FAIBLES
 
Anne-Sophie Germanaz, la jeune femme tueuse, pourrait être plus nuancée, notamment au départ. Mais je pense que c’est peut-être là, une intention de l’auteur.
 
 
EN DEUX MOTS 
 
- C’est un spectacle charmant, monté avec soin, sans prise de tête. C'est appréciable en ces temps incertains. 
 
- Ceci étant, cette comédie  développe un peu plus d’ambition que de coutume, dans le théâtre de boulevard.
 
L’AUTEUR 
 
Isabelle Mergault est une sorte de phénomène du spectacle. Elle  joue de sa prononciation si particulière avec bonheur. Elle a été actrice au cinéma et au théâtre, a réalisé des films avec talent et écrit de nombreuses pièces de théâtre de Boulevard, où elle semble souhaiter atteindre le top niveau. Elle est particulièrement active et sympathique, bien connue du public pour ses émissions de radio et de télévision.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires