En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

04.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

05.

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 14 heures 52 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 15 heures 31 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 16 heures 57 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 22 heures 44 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 22 heures 55 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 22 heures 55 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 22 heures 57 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 22 heures 58 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 15 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 16 heures 43 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 19 heures 1 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 22 heures 53 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 22 heures 55 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 22 heures 56 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 22 heures 59 min
© Reuters
© Reuters
Gla-gla

Neige et froid : ces Français qui peinent à se chauffer

Publié le 07 février 2018
La dépression hivernale qui touche le pays depuis lundi ne cesse de s'étendre. Une bien mauvaise nouvelle pour les millions de personnes en France qui peinent à se chauffer.
Bertrand Lapostolet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Lapostolet a pris depuis 2017 la direction de SoliNergy, Fonds de dotation dédié à la lutte contre la précarité énergétique, au sein du groupe Effy.De 2008 à 2017, responsable de programmes à la Fondation Abbé Pierre, a notamment animé le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La dépression hivernale qui touche le pays depuis lundi ne cesse de s'étendre. Une bien mauvaise nouvelle pour les millions de personnes en France qui peinent à se chauffer.

Atlantico : Combien de personnes en France sont-elles considérées comme "mal chauffées" ?

Bertrand Lapostolet :  Il existe malheureusement un nombre croissant de personnes en situation de précarité énergétique en France. Selon le rapport 2018 de la Fondation Abbé Pierre, 11 millions de personnes ont déclaré en 2013 avoir froid chez elles, soit une augmentation de 72% par rapport à 1996. L’Observatoire national de la précarité énergétique considère que 5,6 millions de ménages, soit 12,2 millions de personnes sont concernés par la précarité: 1 ménage sur 5 est concerné et plus d’1 million de ménages sont gravement touchés par la précarité énergétique.

Ils se privent car leur seul choix c’est d’avoir froid ou de se ruiner pour se chauffer, ils sont contraints à faire des arbitrages dont les conséquences sont graves. Ils ne veulent pas se mettre en situation d’impayé sur leur facture énergétique où veulent tout simplement être capable de payer le loyer à la fin du mois.

La part des dépenses thermiques dans le budget des ménages a-t-elle évolué ?

La facture d’énergie dans le logement frise aujourd’hui 1700€ en moyenne par an, soit 4,5% de plus qu’en 2016 : on comprend bien que les ménages modestes ont du mal à y faire face !

Quelles sont les conséquences néfastes d'un logement mal chauffé ?

Couper le chauffage et même le réduire sont des pratiques qui génèrent des problèmes de santé mais aussi de sécurité. Beaucoup de foyers coupent le chauffage principal et prennent des chauffages d’appoint pour dépenser par petits bouts. Ils se chauffent en fait très mal et produisent de l’humidité et même du monoxyde. Cela peut causer par la suite des accidents, des brûlures, ainsi que des intoxications graves. 

L’impact de la privation de chauffage est énorme. Nous parlons de spirale de la précarité énergétique. La privation entraine des problèmes de santé, de mal-être, de repli sur soi. Elle entraine aussi une dégradation du logement : humidité, moisissures. C’est un cercle vicieux dont les conséquences sont dramatiques : des études montrent que la privation de chauffage a un impact sur des pathologies aigües et chroniques (maladies cardio-vasculaires, respiratoires, dépressions) : la précarité énergétique est aussi un problème de santé publique et contribue au déficit de la Sécurité sociale.

Qui sont ces Français "mal chauffés" ?

Sur le plan géographique, il y a évidemment un impact des zones climatiques mais il y a de la précarité énergétique partout en France. Du fait de l’augmentation massive de la dépense contrainte, les personnes touchées ne sont pas uniquement dans la grande exclusion et la grande pauvreté : méconnaissant souvent les dispositifs faits pour les aider, ou refusant même de s’y adresser par peur d’être considérés comme des « cas sociaux », ils sont donc souvent « invisibles et silencieux », et le premier enjeu pour traiter leur situation est de les repérer, d’aller à leur rencontre.

Tous les statuts d’occupation sont concernés : propriétaires occupants, locataires, en habitat individuel ou collectif. Ils ont en commun que leur situation de précarité les relègue à vivre dans des logements qui sont des passoires thermiques : propriétaires ils n’ont pas les moyens de financer seuls les travaux de rénovation thermique nécessaires, locataires ils n’ont pas le choix de louer un logement performant. 

Les aides sont-elles adaptées ?

Les réponses collectives concernant la précarité énergétique ont progressé, suite à la loi de Grenelle 2 en 2010 et plus récemment avec la loi de transition énergétique :, programmes d’action dont le plus important est « Habiter mieux », certificats d’économie d’énergie (CEE) dont la part consacrée à la lutte contre la précarité énergétique a été majorée pour la période 2018-2020, etc.

Si l’effort collectif s’est intensifié, force est de constater que le nombre de ménages touchés continue d’augmenter. Il faut donc redoubler d’efforts. Par ailleurs, toutes les situations doivent être prises en compte, or si les logements HLM et les propriétaires-occupants de maisons individuelles disposent d’aides plutôt adaptées, tout ou presque reste à faire sur les copropriétés et le parc locatif.

Concernant le locatif, les aides ne peuvent pas tout. Il est impératif d’envoyer un signal fort aux bailleurs et –tout en leur proposant des aides si nécessaire- les amener à faire les travaux indispensables pour qu’on ne puisse plus voir louer de passoires thermiques. Suite à une forte mobilisation des acteurs, la loi de transition énergétique a prévu dans son article 12 l’intégration aux critères de décence des logements mais le décret qui a été pris est mal rédigé n’a pas d’effet pratique.

Quelles solutions préconisez-vous pour un meilleur chauffage des logements français ?

La priorité est de rénover les passoires thermiques occupées pour la plupart par des ménages modestes : traiter plusieurs millions de logement, dans un délai le plus court possible représente un investissement important, d’abord pour la collectivité, mais la gravité de la situation et la possibilité d’un retour sur investissement assez rapide doivent motiver des mesures ambitieuses. 

Un collectif d’ONG et d’entreprises, l’Initiative Rénovons, est mobilisé sur ce thème depuis l’an dernier. La nouvelle mandature a pris des engagements et le gouvernement consulte actuellement autour d’un plan de rénovation énergétique de l’habitat qui doit être ambitieux : nous verrons sous peu si les mesures concrètes sont à la hauteur de l’enjeu.

Une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), concernant le Royaume-Uni, montre qu’un euro investi pour rendre un logement chauffable représente directement 42 centimes d’économies sur les dépenses de santé. Au-delà d’une économie de soins et dépenses de santé,  un plan de rénovation thermique ambitieux générerait pour l’Etat des recettes fiscales, des emplois non délocalisables, une réduction des importations d’énergie. Un tel plan serait rentable pour la collectivité !

Enfin il ne faut pas oublier, au-delà de cet effort de massification des rénovations, qu’une partie des ménages en précarité ont besoin d’un accompagnement spécifique avant, pendant et après les travaux : les programmes prévus dans le dispositif des CEE (SoliNergy en porte un : MAGE, Mesurer et Accompagner pour Garantir les Economies*) proposent des réponses adaptées qui doivent être soutenues.


*http://www.solinergy.com/programme-mage/

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 07/02/2018 - 20:25
Chauffage
La seule mesure est de mettre une tva réduite sur les produits énergétiques et pas d'autres taxes, ni de taxes sur les taxes. L'électricité est un produit de première nécessité: vous avez vu le montant des taxes? C'est moins que le carburant (autre produit de première nécessité) mais c'est exorbitant.
assougoudrel
- 07/02/2018 - 17:21
Les heures creuses d'EDF
Depuis plus de deux ans, l'EDF a supprimé les heures creuses l'après midi dans le Morbihan (pourquoi uniquement un département). Ces heures creuses étaient de 14 à 17 heures. Les gens profitaient pour repasser, faire tourner les lave-linge et lave-vaisselle, faire un gâteau etc...La nuit, elles sont de 21h00 à 5h00; je vois mal quelqu'un repasser à 21hoo, l'heure du film. Du coup la vente de poêles à granulés a explosé. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. dans un précédent commentaire, je parlais des présentateurs météo qui montrent la météo en tenue d'été en plein hiver. Depuis deux jours, sur TF1, elles ont un pull léger. C'est un manque de respect envers ceux qui ne peuvent pas se chauffer. C'est comme montrer la gastronomie de l'Elysée, alors que beaucoup de français ont du mal à joindre les deux bouts.
zen aztec
- 07/02/2018 - 08:10
...
Et l'augmentation des taxes sur le fuel n' a pas du arranger la situation