En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 3 jours 11 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 3 jours 15 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 3 jours 16 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 3 jours 17 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 3 jours 17 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 3 jours 18 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 3 jours 18 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 3 jours 19 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 3 jours 19 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 3 jours 20 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 3 jours 14 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 3 jours 15 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 3 jours 16 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 3 jours 17 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 3 jours 18 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 3 jours 18 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 3 jours 18 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 3 jours 19 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 3 jours 20 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 3 jours 20 heures
© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Moscou parle aux Français

Bien sûr qu'il ne faut pas interdire Russia Today ! Mais le mépris, lui, n'est pas interdit...

Publié le 19 janvier 2018
On dit que cette chaîne est la voix de son maître, c'est-à-dire Poutine. C'est bien plus moche.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On dit que cette chaîne est la voix de son maître, c'est-à-dire Poutine. C'est bien plus moche.

Une tribune d'intellectuels spécialistes de la Russie vient de paraître dans le Monde. Elle demande au CSA de supprimer l'autorisation de diffuser Russia Today sur le territoire français. C'est juste idiot. Si on interdisait tout ce qui est con et laid, le monde serait d'un ennui.

 

Les signataires reprochent à Russia Today d'être un vecteur de la propagande poutinienne. Pas bien grave ça, car Poutine n'est quand même pas le diable ! Mais cette chaîne est bien autre chose. Quiconque connaît son histoire sait qu'à sa naissance, la rédaction de Russia Today fut composée d'anciens du Front National déçus par la modération du parti de Marine Le Pen. En quelque sorte du Soral dans un bas de soie.

 

Depuis, Russia Today a un peu ravalé sa façade. La rédaction s'est russifiée. Et, à première vue, elle aurait gagné en respectabilité. Mais les vieux démons sont toujours là. Et comme Éric Verhaeghe (qui en parle gentiment sur Atlantico), j'ai été approché et interviewé par Russia Today. Un jour on m'a appelé pour me demander ce que je pensais d'une déclaration passablement idiote du Grand Rabbin de Moscou. C'est qu'ils tiennent bien leurs fiches dans cette chaîne.

 

J'ai répondu qu'un con était un con. Et qu'un Grand Rabbin con était un Grand Rabbin con. Et, les connaissant un peu, je leur ai demandé pourquoi ils s'intéressaient à une déclaration dont personne, sauf eux, ne parlait en Russie. Ma question a été coupée au montage. "Faute de place" m'a-t-on dit.

 

Une autre fois, j'ai été sollicité pour parler de Macron. Je l'ai fait. J'ai dit, en souriant à mon interlocutrice, combien j'appréciait le fait qu'elle s'était abstenue de mentionner que le Président de la République avait travaillé pour les Rotschild. Et vous savez quoi ? Elle n'a même pas ri.

 

Une autre fois, on m'a demandé de commenter une déclaration de Bernard Henry-Lévy. J'ai répondu non, estimant que j'avais déjà assez donné concernant la race maudite. À mon tour j'ai appelé un jour Russia Today. Je souhaitais donner mon opinion sur les accusations de meurtre rituel lancées contre les Juifs par un proche du patriarche orthodoxe. J'estimais que ça valait bien un Grand Rabbin. Pas de réponse.

 

Depuis nous sommes en froid. Je ne me prends pas pour Tintin au pays de Poutine. Mes aventures personnelles ne sont là que pour éclairer quelques obsessions de Russia Today qu'il ne faut pas, je le répète, interdire. Contentons-nous de plaindre ceux qui l'écoutent.

 

Réaction de RT France le 19 janvier 2018

Il est affirmé dans l’article que : "Quiconque connaît son histoire sait qu'à sa naissance, la rédaction de Russia Today fut composée d'anciens du Front National déçus par la modération du parti de Marine Le Pen. En quelque sorte du Soral dans un bas de soie. Depuis, Russia Today a un peu ravalé sa façade. La rédaction s'est russifiée".

RT France souhaite préciser qu'il y n'a aucun et qu'il n'y a pas eu d'ancien du Front National au sein de la rédaction de RT France. Il est également inexact de dire que la rédaction s'est "russifiée". Il n'y a qu'un seul journaliste à la rédaction du site web en français qui est de nationalité russe. Enfin, RT France rejette l'association établie dans l'article avec M. Alain Soral.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
2bout
- 24/12/2017 - 11:14
Quoi qu'il en soit,
Russia Today est aussi un adversaire médiatique de poids quand on aborde la question "syrienne". Mauvais timing, en quelque sorte. Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage, non ?
Liberdom
- 23/12/2017 - 22:17
Qu'on me plaigne donc
Quant à moi je ne me plains pas d'un peu de pluralisme dans notre triste paysage audiovisuel.
hannibal barca
- 23/12/2017 - 21:02
A regarder Delahousse deambuler avec Macron
Sur une chaine nationale on peut se demander si nos chaines TV ne sont pas teleguidés comme d habitude par les pouvoirs du moment.
A voir les torchons comme Le Monde , liberation et cie on reconnait qui paie les journalistes.
On connait helas trop la proximité de nos journalistes avec les politiciens Pour que ces derniers ne se drapent ds l honneteté .
Quand au CSA rien a dire Des corrompus !!!
Selon eux il faut censurer RT et pourquoi pas CNN ou les Tv israeliennes et autres propagandistes???
Les journalistes sont des veaux