En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 6 heures 49 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 8 heures 28 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 11 heures 21 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 12 heures 29 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 13 heures 10 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 13 heures 42 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 14 heures 8 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 15 heures 24 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 15 heures 32 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 15 heures 56 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 7 heures 29 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 8 heures 43 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 11 heures 25 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 12 heures 47 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 13 heures 19 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 14 heures 51 sec
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 15 heures 7 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 15 heures 31 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 15 heures 57 min
© Reuters
© Reuters
Chacun ses goûts

Certains l’aiment froid : la nuit qui tombe vite et l’hiver ont leurs adeptes, tout se joue dans la biologie de leurs cerveaux

Publié le 07 novembre 2017
Alors que certaines personnes souffrent de dépression saisonnière à mesure que l'hiver approche, d'autres voient leur moral monter en flèche une fois l'été terminé.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que certaines personnes souffrent de dépression saisonnière à mesure que l'hiver approche, d'autres voient leur moral monter en flèche une fois l'été terminé.

Beaucoup sont ceux qui commencent à perdre le moral au début de l'hiver. Les journées sont de plus en plus courtes, la lumière se fait rare et le froid n'aide pas. De façon générale, on parle du "blues de l’hiver" ou de la déprime hivernale, mais pour les scientifiques, il s'agit officiellement du "trouble affectif saisonier". Couramment, la dépression saisonnière est un épisode de dépression qui s'installe à l'automne ou au début de l'hiver et dure jusqu'au printemps. 

Pourtant, alors qu'une majorité de personnes ne supporte pas le ciel gris, le soleil absent et les journées glaciales, une minorité se réjouit à l'avance de l'arrivée de l'hiver. Ce sont les personnes atteintes de dépression estivale, pour qui l'été est, à l'inverse, synonyme de cauchemar.

D'après les rares études sur le sujet, environ 5% des adultes américains souffrent d'un "désordre affectif saisonnier" entre le mois de novembre et mars, alors que moins de 1% présentent le même trouble au cours de l'été. Une autre étude réalisée fait état de 4% pour les Européens.

Le phénomène de dépression saisonnière estivale a été reconnu pour la première fois en 1986, lorsque les experts en santé mentale ont suspecté un lien de causalité entre la chaleur, l'humidité et l'état dépressif. Une autre étude majeure sur le sujet a été conduite en 1989 par Norman Rosenthal, professeur clinique de psychiatrie à l'école de médecine de l'Université de Georgetown et co-auteur de l'étude. 

Interviewé ce lundi par le Wall Street Journal au sujet de son dernier livre intitulé "Winter Blues", le professeur précise qu'environ 0,7% de la population américaine est déprimée entre mai et septembre. D'après lui, ces personnes voient leur comportement plus agité, mais connaissent d'autres symptômes particuliers tels que l'insomnie, la perte d'appétit et la perte de poids. 

Alors que pour d'autres, c'est durant l'été que la déprime s'installe. La dépression estivale est en effet une maladie mal connue est pourtant étudiée par les chercheurs depuis des années. Les symptômes majeurs : fatigue chronique, troubles de la concentration, irritabilité, baisse de la libido, perte d'intérêt, etc..

Les raisons à cela sont multiples. Certains chercheurs pensent à deux principales causes physiologiques que sont la température et la longueur des jours. En effet, pour certaines personnes, une température qui dépasse les 25 degrés est très désagréable voire insupportable. 

Conséquence : elles veulent fuir la lumière trop forte et la chaleur en fermant les volets, puis souffrent d'enfermement. Avec le soleil qui se lève très tôt l'été, parfois à 5h30 du matin, pour se coucher après 22h, ces mêmes personnes souffrent de ces journées trop longues. Résultat : avec la chaleur, elles ne trouvent pas le sommeil et sont atteintes d'un état de fatigue avancé, ce qui favorise considérablement la tendance à la dépression.

D'autres raisons à cela peuvent être liées au fait de ne pas pouvoir partir en vacances et de se sentir enfermé. D'après différentes études menées entre 2007 et 2012 par les scientifiques de l'université de Maryland à Baltimore, cet état de dépression estivale peut aussi être lié au fait d'être allergique au pollen.

 

D'autres personnes ne supportent pas transpirer, et plusieurs études ont montré que leur tempérament changeait considérablement l'été au moment où leur corps transpire. D'après une autre étude menée en 2011 sur 497 adolescents et leurs mères à l'Université de Tilburg aux Pays-Bas a également montré que les personnes dépressives l'été étaient souvent des jeunes car ils supportent mal le fait d'aller à l'école et de se concentrer sur ses cours alors qu'il fait beau et chaud dehors.

Dans la majorité des cas, les dépressions saisonnières surviennent en automne et en hiver car les jours diminuent et l'ensoleillement est de plus en plus faible, ce qui limite l'exposition au soleil. La lumière naturelle joue un rôle essentiel dans la synthèse de certaines substances comme la mélatonine et la vitamine D, dont une carence est une des causes de dépression saisonnière.

Quand atteint de dépression estivale, notre corps est beaucoup plus dynamique que lors d'une dépression saisonnière où l'on se sent plutôt amorphe. Les idées suicidaires sont par ailleurs plus fréquentes lors des dépressions de l'été que dans les dépressions hivernales.

Le professeur Norman Rosenthal ajoute que les cas de dépression estivale sont plus fréquents dans les pays où il fait le plus chaud. Dans les pays proches de l'équateur par exemple, c'est la dépression estivale qui est la plus courante. A titre de comparaison, les Italiens souffrent davantage d'un blues de l'hiver, probablement parce que l'Italie connait des températures plus froides et des couchers de soleil plus tôt que beaucoup d'autres pays du Sud.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires