En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

02.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

03.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

04.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

07.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

02.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

03.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

04.

Comment basculer vos groupes de conversations WhatsApp sur Signal

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

Vers une nouvelle grande vague de froid sibérien sur la France ?

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

Olivier Duhamel bénéficiait d'un réseau d'influence et de puissantes protections

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 19 heures 26 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 jour 4 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 jour 52 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 jour 1 heure
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 jour 2 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 jour 4 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 22 heures 24 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 jour 17 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 jour 4 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
© Reuters
La question est posée

Maël de Calan : « Mais pourquoi Laurent Wauquiez est-il le seul à disposer du fichier pour contacter les adhérents LR ?

Publié le 01 novembre 2017
Florence Portelli et Maël de Calan, distancés par Laurent Wauquiez à l'élection pour la présidence des Républicains souhaitent la tenue d'un débat télévisé tandis que le favoris préfère débattre "directement devant les militants".
Maël de Calan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maël de Calan est conseiller départemental du Finistère et conseiller d'Alain Juppé.Il est l'auteur de "La vérité sur le programme du Front national" (Plon).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Portelli et Maël de Calan, distancés par Laurent Wauquiez à l'élection pour la présidence des Républicains souhaitent la tenue d'un débat télévisé tandis que le favoris préfère débattre "directement devant les militants".

Dans la course à la résidence du parti Les Républicains, vous ainsi que Florence Portelli souhaitaient l'organisation d'un débat télévisé. Laurent Wauquiez de son côté préfèrerait débattre directement devant les militants. Pourquoi faire le choix d'un débat télévisé pour la présidence du parti ? Que pensez-vous avoir à y gagner ?

Maël de Calan : La seule manière de débattre devant les militants c'est d'aller à la télévision. Nous avons 235 000 adhérents et Laurent Wauquiez aura du mal à trouver une date qui convienne à tous et une salle de cette capacité. La seule manière de débattre devant l'ensemble des adhérents est donc de le faire à la télévision. Nous le devons à nos électeurs, à l'ensemble des électeurs de la droite et du centre qui, même s'ils n'ont pas le droit de vote, ont le droit de savoir où vont Les Républicains. J'imagine ce débat comme un beau débat d'idée, évidemment pas un débat de personnes ou une querelle de personnes mais un débat qui permettra de confronter des stratégies qui sont très différentes. Entre une stratégie qui est très clivante, très contestataire qui est celle de Laurent Wauquiez et une stratégie d'ouverture que moi je propose. Cela permettrait de confronter différentes stratégies et montrer les points d'accord et de désaccord idéologiques, politiques. Il y a de nombreux points d'accord, notamment sur les valeurs, de nombreux points de désaccords comme les questions européennes, les questions économiques, de sécurité et de justice… Il faut pouvoir les confronter.

Pensez-vous que ce débat télévisé, s'il venait à être organisé, permettrait de réduire l'écart qui vous sépare de Laurent Wauquiez ? Pensez-vous souffrir jusque-là d'un manque de représentativité vis-à-vis de votre adversaire ?

Bien sûr, c'est aussi une manière de mettre les différents candidats et leur programme à égalité. Jusqu'à présent, Laurent Wauquiez est d'autant plus le favori qu'il est le seul à pouvoir s'adresser aux adhérents. S'adresser à eux à travers les médias puisqu'il bénéficie d'une couverture médiatique très forte et s'adresser à eux au travers des mails qu'il envoie. Pour une raison que j'ignore il dispose de l'ensemble du fichier des Républicains alors que ce n'est pas notre cas.

Nous avons demandé la possibilité d'envoyer des mails aux adhérents en passant par le parti, cette demande est restée lettre morte. Je pose la question "Comment cela se fait-il que Laurent Wauquiez, lui, a accès au fichier. D'où l'a-t-il pris, dans quelles conditions ?" Ce sont des questions intéressantes à poser.

Ce débat serait donc une manière de mettre les candidats à égalité, de leur permettre d'accéder aux électeurs et je crois que Laurent Wauquiez conviendra qu'une élection dans laquelle on ne peut pas débattre, dans laquelle on ne peut pas parler aux électeurs est une élection un peu bizarre.

Lors des primaire de la droite, François Fillon s'était retrouvé vainqueur et avait créé la surprise tant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy semblaient être désignés pour figurer au second tour. Pensez-vous qu'un tel débat permettrait ici aussi de renouveler cette surprise ? 

Ce qui est sûr c'est que ce débat pourrait faire bouger les lignes. Il permettrait aux électeurs de se faire leur idée sur la stratégie qui est la bonne pour notre parti. Ma conviction est que les idées qui sont défendues par Laurent Wauquiez sont minoritaires dans notre électorat au sens large et ne sont pas si majoritaires chez les adhérents. Il nous propose un rétrécissement politique. C'est une stratégie qui consiste à adopter un ton de plus en plus clivant et une ligne de plus en plus dure qui, à mon avis, nous conduit à la défaite. C'est la raison pour laquelle, si l'on expose nos différences sans jamais virer au pugilat, qu'on confronte nos stratégies et nos programmes, cela peut effectivement faire bouger les lignes.

Encore une fois le seul moyen de s'en sortir auprès de nos 235 000 adhérents c'est de le faire à la télévision. Tant mieux si d'autres Français s'y intéressent, si d'autres sont touchés par la force de nos convictions et de la pertinence de nos stratégies. Avant même de se demander si on doit s'adresser à eux il faut prendre conscience que si on veut parler à l'ensemble de nos adhérents on ne peut le faire qu'à travers le biais de la télévision. C'est un mensonge de dire qu'on peut le faire à travers des débats décentralisés qui ne réunissent qu'une petite minorité de nos adhérents.

Enfin, ce que je constate c'est que Laurent Wauquiez avait dit que ceux qui n'étaient pas candidats à cette élection n'avaient pas le droit de parler (à destination de Xavier Bertrand et Valérie Pécresse), maintenant il nous explique que ceux qui participent à cette élection n'ont pas le droit de débattre. C'est une conception que je trouve très curieuse et assez inquiétante de la démocratie interne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 02/11/2017 - 13:56
Il n'a qu'à aller ailleurs
qui c'est d'ailleurs ce nouveau venu que personne ne connait ?
Ici Londres
- 01/11/2017 - 22:32
Menteur...
en tant qu’adherent, j’ai reçu des e-mails de tous les candidats. Mauvais perdant comme Juppé...
OLYTTEUS
- 01/11/2017 - 22:22
Gros doute
Les dires de ce politicien m’étonnent beaucoup car en tant qu’inscrit aux LR, je reçois des messages des trois candidats depuis leur annonce de candidature, avant même qu’ils soient
désignés et celui qui poste le plus de mails est ce Maël de Calan .
Heureusement que Wauquiez savait qu’il aurait droit à toutes les critiques dont celles de sa propre famille politique.