En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

03.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

04.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression

07.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 8 heures 29 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 12 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 14 heures 14 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 15 heures 14 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 16 heures 17 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 17 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 17 heures 39 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 17 heures 49 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 17 heures 50 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 17 heures 51 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 10 heures 56 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 12 heures 43 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 14 heures 54 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 15 heures 35 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 17 heures 2 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 17 heures 20 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 17 heures 48 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 17 heures 49 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 17 heures 51 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 17 heures 53 min
Tous ensemble

Jean-Luc Mélenchon n'oubliez pas de dire merci à Pierre Gattaz !

Publié le 19 octobre 2017
Le patron des patrons est – en dépit des apparences- entièrement dévoué au chef de la France Insoumise. Il s'emploie avec persévérance à grossir les rangs de ses partisans.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le patron des patrons est – en dépit des apparences- entièrement dévoué au chef de la France Insoumise. Il s'emploie avec persévérance à grossir les rangs de ses partisans.

Pierre Gattaz a eu une grande et géniale idée pour faire baisser les chiffres du chômage. Il préconise un "contrôle journalier" des chômeurs. Ces derniers sont des millions : il faudra pour eux des milliers et des milliers de contrôleurs. Sûr que cela va créer des emplois. Et permettre à Pôle Emploi de rayer de ses listes les chômeurs qui trichent et qui fraudent.

Sans se concerter –espérons-le- avec Gattaz, Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, a fait entendre la même et délicieuse petite musique. Il a pointé du doigt les chômeurs qui profitent des allocations chômages "pour prendre deux années de vacances". Leur gourou, leur maître à penser, a été plus lapidaire avec ses "fainéants".

Il y a des chômeurs qui trichent, qui fraudent, qui travaillent au noir et qui abusent donc de la générosité de notre système social. Mais au nom de quoi, l'arrogance étant au pouvoir, stigmatise-t-on la masse des chômeurs ? Pourquoi se permet-on de tels amalgames méprisants ? N'est-on pas capable d'imaginer le bruit humiliant que les phrases de Gattaz, de Castaner font dans la tête d'un sans emploi ?

C'est à dessein que nous utilisons les mots "stigmatiser" et "amalgames". Après chaque attentat, après chaque assassinat au couteau, c'est ce que nous répètent ceux qui nous gouvernent. Il ne faut pas stigmatiser ! Pas d'amalgames ! Mais en quoi un chômeur serait-il moins digne de respect et de considération qu'un musulman ?

Le triomphalisme dominateur des Gattaz and co à un prix. Il blesse au plus profond d'eux-mêmes des gens, de loin les plus nombreux, qui ne trichent pas et ne fraudent pas. Ils sont pauvres. Et ce qui reste aux pauvres quand ils sont pauvres c'est leur dignité. C'est elle qu'on piétine.

De cette humiliation inutile (à moins qu'elle ne soit voulue) nait la colère. Une colère qui pousse les offensés dans les bras de Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier a toujours l'insulte à la bouche pour parler de Gattaz, de Castaner ou de Macron.  A l'arrogance des uns répond la vulgarité et la violence de l'autre. Le patronat de droit divin c'est du pain béni pour Mélenchon. Les injures de ce dernier, sa démagogie vulgaire, confortent Macron dans son rôle royal de père de la nation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Lapalatine
- 20/10/2017 - 09:00
D'accord..
Avec ce que disent GÉOLIONet BARUCH
Baruch
- 19/10/2017 - 15:53
Orthographe
Cher Benoît Rayski, je vous lis toujours avec plaisir, parfois même avec bonheur, mais je crois que vos articles gagneraient encore en force s'ils respectaient l'orthographe. Le site Atlantico est-il si désargenté qu'il ne puisse se payer un correcteur ? "Le triomphalisme dominateur […] a un prix" et non "à" ; la colère naît avec un accent circonflexe et "c'est du pain bénit" prend un "t". Rien de grave donc, sinon l'envie que vos propos, qui font presque toujours mouche, soient irréprochables dans la forme comme dans le fond.
Geolion
- 19/10/2017 - 15:19
Article anonyme..
J'aimerais savoir quel est l'auteur de cet article anonyme !!
Car, je lui dirais deux mots !
A savoir que tous les chômeurs n'ont pas été visés par les propos de Macron et Castener. Seul les chômeurs "professionnels", multirécidivistes, refusant systématiquement tous les emplois qu'on leur propose sont visés A JUSTE TITRE ! Et tout le monde, dans son entourage, connait des chômeurs de cette catégorie ! Alors, ça suffit de jouer les vierges effarouchées !
Quant à Castener, il a dit : Les chômeurs ont "des droits et des devoirs, c'est une forme de liberté, mais la liberté, c'est pour aller vers quelque chose; la liberté, ce n'est pas de bénéficier des allocations chômage pour partir deux ans en vacances ".
Il n'a donc absolument pas dit que les chômeurs partaient deux ans en vacances ! Prétendre ça comme le font les gauchos-bobos, les mélanchonistes et autres primaires, c'et un scandale et une tromperie envers les citoyens !