En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

04.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

05.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

06.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 1 heure 30 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 2 heures 59 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 5 heures 31 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 7 heures 34 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 8 heures 2 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 8 heures 45 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 9 heures 50 min
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 10 heures 28 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 2 heures 38 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 4 heures 27 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 7 heures 26 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 7 heures 54 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 8 heures 39 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 8 heures 58 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 9 heures 11 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 9 heures 30 min
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 10 heures 10 min
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 20 heures 45 min
© Reuters
© Reuters
Kim Jong-Vroum

Journée sans voiture : bienvenue à Pyongyang-sur-Seine

Publié le 02 octobre 2017
Dimanche après-midi, Paris ressemblait un peu à Pyongyang/Seine, les rats et la saleté en plus, la mairie ne parvenant décidément pas à éradiquer ces fléaux.
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dimanche après-midi, Paris ressemblait un peu à Pyongyang/Seine, les rats et la saleté en plus, la mairie ne parvenant décidément pas à éradiquer ces fléaux.

La "suprême leader" Anne Hidalgo dans son infinie sagesse en avait décidé ainsi. La comparaison est un peu osée car un certain nombre de véhicules ont bravé l’interdiction en continuant à circuler, ce qui bien sûr aurait été impossible dans la capitale nord-coréenne. Les Français restent taquins avec l’autorité ! Mais, tous ceux qui, comme moi, ont connu la splendeur de l’URSS et du Pacte de Varsovie, il est vrai que Paris faisait aussi penser à Berlin-Est à la belle époque des "petits matins qui chantent".

Mais les derniers marxistes-léninistes convaincus ne se trouvent plus dans le berceau du communisme international mais en France (et en Corée du Nord, un peu au Vietnam et au Venezuela). La génération actuellement aux affaires a une excuse : elle a bénéficié de l’héritage de ses parents, anciens combattants de mai 68. Comme Obélix, elle est tombée dans la marmite de la potion magique quand elle était toute petite. "Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents communistes" comme l’écrivait Benoît Rayski dans un de ses derniers ouvrages.

Bien sûr, l’idéologie de départ n’est pas affichée par les tenants du pouvoir. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ces derniers ne sont pas qu’aux manettes politiques gouvernementales. Un camarade communiste m’expliquant en 1968 : "peu importe que l’on ne remporte pas les élections, on tient le pays par la capacité de blocage que possèdent les syndicats". Cette idéologie a donc muté pour devenir plus séduisante en mettant en permanence en avant deux slogans imparables destinés à embrigader le bon peuple : Démocratie et écologie.

Ces deux mots sont employés à toutes les sauces. Ils permettent surtout de classer ceux qui émettent des doutes sur la pureté des intentions de ceux qui les emploient à tort et à travers dans la catégorie des « fascistes » (méthode déjà largement employée par la propagande de l’époque par les pays membre du Pacte de Varsovie) ou, mieux encore, dans celle des malades mentaux (ou vieux séniles). Il convient de rééduquer tout ce beau monde dans des camps destinés à chasser les « vipères lubriques ». A ce sujet et pour bien comprendre, il suffit de relire « le manifeste du camp n°1 » de Jean Pouget qui détaille le traitement réservé par les Vietminh aux militaires français faits prisonniers en Indochine. Afin de rejeter toute opinion divergente sans jamais débattre sur le fond, des bataillons de commissaires politiques qui s’ignorent multiplient les attaques ad hominem vers ceux qui dérangent leur idée du "sens de l'Histoire".

Il est vrai que pour la nomenklatura en place dans le monde politique, journalistique et universitaire français, les héros de leur jeunesse restent Mao, Ho Chi Minh, Castro ou Che Guevara. Que ce dernier ait complètement loupé sa révolution en Bolivie en se mettant à dos les populations locales par sa brutalité importe peu. A Cuba, seuls les touristes portent des tee-shirts à son effigie car il n’a pas laissé que de bons souvenirs, surtout quand il présidait un tribunal révolutionnaire. Il reste aujourd'hui l’icône de tout révolté qui se respecte, surtout dans les beaux quartiers.

La nomenklatura actuelle est donc persuadée d’être dans le camp du "bien" car elle a une notion des nuances plus que limitée. Et pour bien encadrer le peuple qu’elle croît connaître, elle lui offre du pain et des jeux  (Panem et circenses) comme dans la Rome antique. Enfin, pour le pain et les JO, le bon peuple va devoir se les payer lui-même, il ne faut tout de même pas exagérer. Et en plus, tout le monde doit montrer la joie intense(1) qui l’habite à cette perspective comme les Nord-coréens qui pleurent de bonheur quand ils sont mis en présence du "cher leader". Avancer des doutes quant à la responsabilité de l'humanité dans le réchauffement climatique ou prétendre que Paris a obtenu les JO parce que personne n'en voulait est passible des tribunaux médiatiques, la nouvelle Sainte Inquisition.

A l'automne de mon existence (je fais partie des « vieux séniles » cités plus avant mais j’assume), j’ai l’impression que l’Histoire se répète et surtout, que personne n’a su en tirer les leçons, soit par ignorance, soit par idéologie. Un ami ibérique, pourtant très marqué à gauche, me confiait en rigolant : "au fond de tout Espagnol, il y a un petit dictateur qui sommeille !". La politique menée dans la ville des lumières ne me convainc pas du contraire. Au fait, elle a fait combien de voix dans l'arrondissement (le 15°) où elle se présentait en 2014 (2)?

1. Que les sportifs se réjouissent de la tenue des jeux en France est tout à fait normal. C’est leur job et plus encore, c’est leur vie…

2. Son adversaire Philippe Goujon (UMP)  a obtenu 63,4% des voix. Par le jeu (normal) électoral, elle a été élue maire de Paris tout en étant battue dans l'arrondissement où elle se présentait.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 02/10/2017 - 20:41
Hidalgo
Il ne faut pas s'en prendre à Mme Hidalgo. Elle n'est que le produit des gens qui votent pour son parti aux élections, des médias qui n'ont plus aucun sens critique et de cette "société civile" qui croit avoir des idées. Macron (entre de nombreux autres),en est un autre exemple. Ils ne sont que le renard de la fable de La Fontaine. Doit-on reprocher à un renard d'être un renard? Et peut-on reprocher aux naïfs de l'être?
Paulquiroulenamassepasmousse
- 02/10/2017 - 18:38
Hidalgo est plutôt flattée qu
Hidalgo est plutôt flattée qu'on la traite de socialo-sectaire .......Elle qui n'est q'une arriviste prête à tout pour être réélue....
Et elle le sera sans problème puisque tous ceux qui sont dérangés par ses choix drastiques ne votent pas à Paris. Le Bobo parisien de droite comme de gauche est ravi
2bout
- 02/10/2017 - 16:28
Taxer les propriétaires de grosses cylindrées.
Idéologique ou scientifique ?